Tenon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Principe d'assemblage des bordages des navires antiques grecs par mortaises et tenons chevillés.

Le tenon est la partie mâle d'une pièce de construction destinée à être enfoncée dans la partie femelle d'une autre pièce et qui tient les deux par emboîtement. La partie femelle est appelée la mortaise.

Un tel assemblage peut être chevillé à l'aide d'une cheville de bois. Il constitue un embrèvement.

Terminologie[modifier | modifier le code]

Chaque partie du tenon porte un nom distinct :

Terminologie d'un tenon.
  • l'arasement[1] : il s'agit de la partie qui délimite l'épaisseur du tenon. Il assure également la solidité de l'assemblage[2] ;
  • la joue[1] ;
  • l'about[1] ;
  • le chant[1] ;
  • l'épaulement[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e C. Hazard, Mémotech Bois et matériaux associés, Casteilla, (ISBN 978-2-7135-2821-7), pages 367.
  2. « Arasement », sur https://www.blb-bois.com/, (consulté le 14 décembre 2019).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]