Pierre Lépine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre Lépine
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Conseiller de Paris
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Enfant
François Lépine (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Membre de

Pierre Lépine, né le à Lyon et mort le à Boulogne-Billancourt, est un médecin et biologiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du médecin Jean Lépine, il soutient en 1925 sa thèse sur Les Conditions sanitaires dans l'Amérique tropicale.

Après un séjour à l'université américaine de Beyrouth, il exerce brièvement au Collège de France. Il entre en 1927 comme chef de laboratoire du Pr Constantin Levaditi. Il est directeur de l'Institut Pasteur d'Athènes de 1930 à 1935, puis chef du service des virus à l'Institut Pasteur de Paris de 1940 à 1971. Il mène de nombreux travaux sur les virus, fait avancer l'utilisation du microscope et découvre et met au point en 1957 un vaccin contre la poliomyélite[1].

Il est membre de l'Académie des sciences, de l'Académie de médecine, de l'Académie de pharmacie et de l'Académie de chirurgie, ainsi que de nombreuses académies des sciences à travers le monde : États-Unis, URSS, Vatican, Belgique, Italie, Espagne, Brésil.

Il a aussi des engagements politiques, d'abord au sein du Parti social français de François de La Rocque. Il est également conseiller de Paris, élu en 1971, 1977, 1983.

Il est le père de François Lépine[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 1964 : Galtier et les recherches sur la rage.
  • 1966 : Élie Metchnikoff et l'immunologie.
  • 1973 : Les Virus.
  • 1974 : Dictionnaire français-anglais, anglais-français des termes médicaux et biologiques / French-English, English-French Dictionary of medical and biological Terms.
  • 1975 : Les Vaccinations.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Lépine (1901-1989) : Repères chronologiques, sur le site de l'Institut Pasteur
  2. « La nomination des directeurs de cabinets du gouvernement Balladur DÉFENSE François Lépine », Le Monde,‎ (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]