Yuan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yuan (homonymie), CNY et RMB.
Renminbi (Yuan)
Unité monétaire moderne actuelle
Pièces de monnaies et billets chinois
Pièces de monnaies et billets chinois
Pays officiellement
utilisateurs
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Banque centrale People's Bank of China www.pbc.gov.cn
Appellation locale yuán (元,圆), Grandpa Mao
Symbole local ¥
Code ISO 4217 CNY 156
Sous-unité jiao (1/10), fen (1/100)
Taux de change 1 EUR = 7,3053 CNY ()[1]
Chronologie de la monnaie

Le yuan (chinois simplifié :  ; pinyin : yuán prononcé /yɛn/, « uên ») ou renminbi (chinois simplifié : 人民币 ; pinyin : rénmínbì ; littéralement : « la monnaie du peuple » ; parfois abrégé RMB) est la devise nationale de la Chine à l'exception de Hong Kong et Macao. Le yuan est l'unité de compte, et le renminbi la monnaie réelle. Le yuan est émis par la Banque populaire de Chine, l'autorité monétaire de la République populaire de Chine. Le nom de cette institution, Zhōngguó rénmín yínháng (chinois : 中国人民银行 ; littéralement : « Banque populaire de Chine ») est ainsi imprimé en caractères chinois simplifiés sur chaque billet émis.

Avant 1995, deux monnaies différentes étaient utilisées  : le renminbi et le foreign exchange certificate (FEC). Le FEC était exclusivement destiné à l'usage des étrangers. Une parité quasi fixe (± 0,3 %) avec le dollar américain a longtemps prévalu. Elle a été remplacée le par une indexation à un panier de monnaies où figurent les principales devises de la planète (très majoritairement le dollar) et le yuan a été réévalué de 2,1 % par rapport à la monnaie américaine. Des pressions, émanant notamment de parlementaires américains, veulent rendre le yuan davantage flexible — sans beaucoup de succès.

Évolution du cours du yuan par rapport aux autres monnaies[modifier | modifier le code]

Évolution du taux yuan/dollar de 1990 à 2014.
Taux de change euro/yuan de 2005 à fin 2013.

Évolution du cours du yuan par rapport au dollar et à l'euro:

En 1981, un dollar valait 1,53 yuan puis la Chine a procédé à des dépréciations compétitives ; en 1993 un dollar vaut 8,77 yuans. Le cours est ensuite stable pendant douze ans jusqu'en 2005 ; puis, à la suite notamment des pressions des États-Unis, le yuan monte lentement vis-à-vis du dollar et le cours passe de 1 dollar pour 8,07 yuans au début de 2006 à 1 dollar pour 6,82 yuans en 2009[2], puis à la mi-janvier 2014 à 1 dollar pour 6,15 yuans[3], soit une hausse d'environ 30 % depuis 2005.

Selon certains experts, la valeur d'équilibre se situerait à 1 dollar pour 3 ou 4 yuans[2]. Vis-à-vis de l’euro, le cours du yuan est plus erratique et principalement lié aux variations du cours dollar/euro.

Au premier janvier 2017, le panier de référence change pour permettre une comparaison plus globale[4].

Commerce international[modifier | modifier le code]

En 2011, les règlements transfrontaliers en yuans de la République populaire de Chine, au titre des comptes courant, s'élevaient à 2 580 milliards de yuans (environ 400 milliards de dollars ou 380 milliards d'euros), d'après les chiffres de la banque centrale chinoise[5]. Depuis 2012, toutes les entreprises qualifiées pour pratiquer le commerce international peuvent effectuer les règlements de leurs exportations transfrontalières en yuan, d'après une annonce de la banque centrale de Chine faite au début de mars 2012.

Par ailleurs, des projets visent à faciliter l’utilisation du Renminbi en tant que monnaie internationale, ainsi que son intégration au réseau SWIFT[6].

En décembre 2014, le yuan représentait 2,17 % des paiements au niveau mondial[7].

Caractères et symboles[modifier | modifier le code]

Yuan renminbi (元人民币, « monnaie du peuple », abrégé en RMB) est le nom officiel prévalant en République Populaire de Chine. Le caractère transcrivant yuan est 元 ; il s'agit d'une simplification de 圓, signifiant « objet rond » et dont provient également le caractère 円 utilisé pour les yens.

En mandarin, le yuan est généralement appelé « kuai » (塊 / 块 kuài), classificateur qui sert usuellement de séparateur entre les yuans et les jiaos : ainsi, 1,5 RMB se dit 一塊五 / 一块五 (yí kuài wǔ), soit « 1 kuai 5 » ; kuài sert d'ailleurs de spécificatif des morceaux et des sommes d'argent. Toujours en chinois mandarin, le jiao est généralement appelé mao (毛 máo), terme signifiant " poil ", ce classificateur illustrant les petites sommes d'argent.

Le code international normalisé ISO 4217 de la devise est CNY, formé à partir du code ISO 3166-1 pour la République populaire de Chine (CN) et de l’initiale (Y) du nom romanisé yuan renminbi (communément désigné « yuan ») de la devise.

Son symbole latinisé est ¥, la lettre Y avec une ou deux barres. Les billets chinois utilise le symbole à deux barres (voir images sur la page du symbole ¥ en langue chinoise [8]). Unicode définit ce signe sous le code U+00A5 YEN SIGN (même signe que pour le Yen japonais). Tout comme le symbole du dollar ne permet pas de distinguer les monnaies qui portent le même nom, le symbole Yen ne permet pas de distinguer la monnaie chinoise (CNY) de la monnaie japonaise (JPY). Si besoin, le symbole peut donc être complété par le code pays : CN¥ ou JP¥.

En fait, le nombre de barres du symbole ¥ dépend de la police (ou de l'écriture), mais la signification reste la même (source: page du symbole ¥ en langue chinoise).

Le tableau suivant indique le choix fait par chaque police :

  • « = » représente une ligne horizontale double
  • « - » représente une seule ligne horizontale
  • « × » indique l'absence du caractère


Nom de la police Demi-largeur Pleine largeur
Arial ×
Arial Unicode MS
Lucida Sans Unicode ×
Tahoma ×
Times New Roman ×
Verdana ×
MS Gothic
Microsoft MingLiU
Microsoft SimSun
Microsoft YaHei
Microsoft JhengHei


Une différence est cependant constatée en ce qui concerne la largeur. Sur un ordinateur Windows, la méthode d'entrée (IME) produit un symbole en double largeur pour le chinois mais en simple largeur en japonais.

Sources de confusion[modifier | modifier le code]

Le symbole avec une seule barre apparait dans le document d’enregistrement de la version chinoise de l’ISO 646 (norme nationale GB 1988-80 de la République populaire de Chine, jeu de caractères enregistré sous le numéro 57 dans le registre ISO-IR des jeux de caractères sur 7 et 8 bits[9]), totalement identique à l’US-ASCII sauf en position 0x24 où le symbole remplace celui du dollar. Cependant, comme la description du document l'indique, il s'agit du symbole YEN : "A set of 94 graphic characters derived from ISO 646 - 1973 [International Reference Version] by substitution of YEN SIGN in position 2/4 [à la place du $]".

La norme pour le japonais utilisait la version à deux barres : ISO 646, Japanese Version for Roman Characters JIS C6220-1969 [10]. Cependant, le symbole avec une seule barre fût aussi utilisé dans les documents japonais et internationaux du CCITT dans les années 1980 (même période où la Chine enregistre sa déclinaison de la norme ISO 646) :

  • Japanese Basic Hand-printed Graphic Set for OCR JIS C6229-1984 [11]
  • Supplementary Set of graphic Characters for CCITT Rec. T.101, Data Syntax III 1986 [12]

De même pour le chinois :

  • Chinese Character Set Chinese Standard GB 2312-80 [13]
  • CCITT Chinese Set 1992 [14]

A partir des années 1992, le symbole avec deux barres est à nouveau utilisé par tous :

  • Chine : Chinese Standard Interchange Code - Set 1, CNS 11643-1992 (1993) [15]
  • Japon : Update Registration 87 Japanese Graphic Character Set for Information Interchange 1992 [16]
  • Corée : DPRK Standard Korean Graphic Character Set for Information Interchange 1998 [17]

Comme on peut le constater pour les trois pays, un seul caractère pour le yen est défini dans leur jeu de caractères respectif. Il n'y a pas d'autre caractère défini pour distinguer le yuan et le yen (même pour la dernière révision en 2004 : Japanese Graphic Character Set for Information Interchange, Plane 1 (Update of ISO-IR 228) 2004 [18]). Le W3C ne fait pas non plus la distinction et associe au symbole ¥ le code d'entité &yen avec la définition "yen sign = yuan sign"[19].

Il n'y a donc pas lieu de vouloir donner une signification particulière à la présence d'une ou de deux barres sur le Y pour distinguer les devises chinoise et japonaise.

Ce symbole ne doit pas être confondu avec le Ұ (minuscule : ұ), lettre de l’alphabet kazakhe nommée "ou droit barré" (caractères Unicode U+04B0 et U+04B1).

Pièces et billets de banque en circulation[modifier | modifier le code]

Un yuan (chinois simplifié :  ; pinyin : yuán), aussi appelé kuai (chinois simplifié :  ; pinyin : kuài), est divisé en 10 jiao (chinois simplifié :  ; pinyin : jiǎo ; le caractère signifie aussi « corne »), aussi appelé mao, (chinois simplifié :  ; pinyin : máo), et en 100 fen (chinois simplifié :  ; pinyin : fēn ; le caractère signifie aussi « partie »)[20],[21].

Unité Synonyme Valeur en ¥
1 yuan (元, yuán) 1 Kuai (块, kuài) 1,00 ¥
1 jiao (角, jiǎo) 1 Mao (毛, máo) 0,10 ¥
1 fen (分, fēn) 0,01 ¥

Il existe en circulation des pièces de 1 yuan, 5 et 1 jiao, et plus rarement de 5, 2 et 1 fen.

Les billets de banque[22] existent en coupures de 100, 50, 20, 10, 5, 2 et 1 yuan. Il existe aussi des billets de 5, 2 et 1 jiao, plus petits que ceux des yuans.

Les billets de banque comprennent des mentions en plusieurs langues : en chinois écrit simplifié avec une romanisation pinyin non accentuée, en ouïgour, en mongol, en tibétain, en zhuang.

Quatrième série de Renminbi[modifier | modifier le code]

La quatrième série de Renminbi fut introduite entre 1987 et 1997.

Série de billets en Jiao[modifier | modifier le code]

La série de billets en Jiao
Dénomination Effigie Couleur prédominante Dimensions Image de l'avers Image du revers
1 Jiao Aborigènes de Taïwan et Mandchous
Jaune 115 × 52 mm
2 Jiao Buyei et Coréenne Bleu-vert 120 × 55 mm
5 Jiao Hmong et Zhuang Pourpre 125 × 58 mm

Série de billets en yuan[modifier | modifier le code]

La série de billets en yuan
Dénomination Effigie Couleur prédominante Dimensions Image de l'avers Image du revers
1 yuan Dong et Yao
La Muraille de Chine
Pourpre 140 × 63 mm
2 yuans Ouïghours et Yi Vert 145 × 63 mm
5 yuans Tibétains et Hui Marron 150 × 70 mm
10 yuans Han et Mongols Bleu 155 × 70 mm
50 yuans Un intellectuel, une paysanne, et un ouvrier 160 × 77 mm
100 yuans Mao Zedong, Zhou Enlai, Liu Shaoqi et Zhu De. 165 × 77 mm

Cinquième série de Renminbi[modifier | modifier le code]

Monnaie[modifier | modifier le code]

Série de billets en yuan[modifier | modifier le code]

La série de billets en yuan
Dénomination Effigie Couleur prédominante Dimensions Image de l'avers Image du revers
1 yuan Mao Zedong
Lac de l'Ouest
Vert 130 × 63 mm
5 yuans Mao Zedong
Tai Shan
Violet 135 × 63 mm
10 yuans Mao Zedong
Trois Gorges
Bleu 140 × 70 mm
20 yuans Mao Zedong
Guilin
Saumon 145 × 70 mm
50 yuans Mao Zedong
Palais du Potala
Vert 150 × 70 mm
100 yuans Mao Zedong
Palais de l'Assemblée du Peuple
Rouge 155 × 77 mm

Système bancaire chinois[modifier | modifier le code]

La Banque populaire de Chine ou BPC (chinois simplifié : 中国人民银行 ; pinyin : Zhōngguó Rénmín Yínháng) est la Banque centrale de la République populaire de Chine. C'est l'institution financière qui, entre autres, émet les billets et pièces en circulation dans la République populaire de Chine à l'exception de Hong Kong et Macao, et dont la devise est le yuan ou renminbi. Jusqu'en 1978, c'était la seule banque de la République populaire. Son rôle a par la suite évolué vers celui d'une Banque centrale qui est notamment chargé de la fixation des taux directeurs chinois et du niveau des réserves obligatoires des autres banques.

En ce qui concerne les banques commerciales, la Banque de Chine (Bank of China) est la plus importante et la plus largement implantée sur le territoire. Elle possède plusieurs agences dans chaque ville. La Banque industrielle et commerciale de Chine (ICBC) a des succursales pratiquement dans chaque ville. Les autres banques sont plus faiblement implantées, comme la Banque populaire de Chine, la Banque agricole de Chine ou la Banque populaire de construction de Chine. Les banques chinoises se caractérisent par l'importance de créances difficilement récupérables correspondant à des prêts de soutien aux anciennes entreprises d'État.

La Chine s'est depuis quelques années lancée dans un processus de cession de participations minoritaires dans ses banques auprès de banques occidentales. L'objectif de ces alliances étant non seulement de renforcer leur situation financière mais surtout de bénéficier de l'expertise technique des banques occidentales et d'avoir un accès plus direct à leur réseau international.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Cours du yuan par rapport à l'euro, Banque Centrale Européenne
  2. a et b « Le yuan chinois », La Croix, 23 novembre 2009
  3. Taux de change Yuan/$ taux relevé le 17 juin 2014, la valeur archivée date du 23 janvier 2010
  4. http://www.boursorama.com/actualites/la-chine-modifie-le-mode-de-calcul-de-son-indice-du-yuan-b17d7f7ac06ba0f5306508c034e4d47e
  5. La Chine étend les règlements transfrontaliers en yuans à tous les exportateurs Le quotidien du peuple en ligne, mise à jour le 03.03.2012 12h39.
  6. http://french.peopledaily.com.cn/Economie/7776629.html
  7. Marie Charrel, « Le yuan est-il devenu une monnaie internationale ? », Le Monde,
  8. https://zh.wikipedia.org/wiki/%C2%A5
  9. (en) Enregistrement ISO-IR/057 du jeu de caractères chinois normalisé GB 1988-80 [PDF]
  10. http://www.itscj.ipsj.or.jp/iso-ir/014.pdf
  11. http://www.itscj.ipsj.or.jp/iso-ir/094.pdf
  12. http://www.itscj.ipsj.or.jp/iso-ir/128.pdf
  13. http://www.itscj.ipsj.or.jp/iso-ir/058.pdf
  14. http://www.itscj.ipsj.or.jp/iso-ir/165.pdf
  15. http://www.itscj.ipsj.or.jp/iso-ir/171.pdf
  16. http://www.itscj.ipsj.or.jp/iso-ir/168.pdf
  17. http://www.itscj.ipsj.or.jp/iso-ir/202.pdf
  18. http://www.itscj.ipsj.or.jp/iso-ir/233.pdf
  19. https://www.w3.org/TR/xml-entity-names/byalpha.html
  20. http://www.shanghaivista.com/monnaie-billets-pieces-chinoises.html, sur ShanghaiVista. Consulté le 28 septembre 2014.
  21. http://www.chinatoday.com/fin/mon/, sur China Today. Consulté le 28 septembre 2014.
  22. Aperçu des billets - yunnan.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]