Francis Hauksbee

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Francis Hauksbee
Hauksbee Generator.JPG

Générateur construit par Francis Hauksbee.

Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Membre de

Francis Hawksbee, dit Francis Hauksbee l’Ancien[1], baptisé le à Colchester et mort en 1713 à Londres, est un scientifique britannique du XVIIe siècle, membre de la Royal Society. Il est surtout connu pour ses travaux sur l'électricité et la répulsion électrostatique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Vers 1705, Hauksbee découvre que s'il place une petite quantité de mercure dans le verre d'un générateur électrostatique de Otto von Guericke modifié par ses soins (boule de verre entraînée à grande vitesse à l'aide d'une manivelle et d'un disque démultiplicateur), et qu'il évacue l'air de celui-ci, lorsque la boule est chargée par frottement de la main, une lueur devient visible en plaçant sa main près de la boule, à l'extérieur. Cette électroluminescence était suffisante pour permettre de lire. Cela semblait être similaire au feu de Saint-Elme.

Il découvre la lumière électrique en même temps que Pierre Polinière.

Cet effet est la base de la lampe néon et de la lampe à vapeur de mercure.

En 1709, il publie Expériences physico-mécaniques sur divers objets (Physico-Mechanical Experiments on Various Subjects), ouvrage dans lequel est résumé la majeure partie de son œuvre scientifique.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Expériences physico-mécaniques sur différents sujets (trad. Bremond), Paris, Claude-Antoine Jombert, , clxxvi-490 p., 2 vol. in-8° (OCLC 467323768, lire en ligne).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pour le distinguer de Francis Hauksbee le Jeune (en) (11 janvier 1687 à Colchester, mort en 1763 à Londres), qui a également mené des expériences dans un domaine similaire, à partir de 1714, et a été, à partir de 1723, secrétaire de la Société royale.

Liens externes[modifier | modifier le code]