Giovanni Battista Pirelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Giovanni Battista Pirelli
Giovanni Battista Pirelli.jpg

Giovanni Battista Pirelli

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
MilanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Giovanni Battista Pirelli (né à Varenna en Lombardie le , mort à Milan le ) est un ingénieur et homme politique italien, fondateur du fabricant de pneumatiques Pirelli. Son ascension est indissolublement liée au Risorgimento et à la modernisation du Royaume d'Italie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Huitième fils de Santino Pirelli et de Rosa Riva, il fit des études d'ingénieur à l’École polytechnique de Milan, dont il fut diplômé dans les premiers le , ce qui lui valut une bourse d'étude. Cette bourse lui permit d'accomplir un voyage d'études à travers l'Europe, et de se familiariser avec les industries nouvelles des pays voisins.

De retour en 1872, il recherche des associés pour investir dans l'industrie du pneumatique, et parvient à convaincre un groupe de banques milanaises de financer la création de sa société, la G.B. Pirelli & Cie, embryon de la future société Pirelli.

Le , Victor-Emmanuel III d'Italie le nomme sénateur à vie, et en 1919 il assume la charge de président de la Confédération Générale de l’Industrie Italienne (Confindustria). Lors de son investiture au Parlement, Pirelli déclarera fièrement : « Je suis né dans une modeste maison, où les seules devises étaient la droiture et le zèle »[1].

Ses fils Alberto (1882-1971) et Piero Pirelli poursuivront le développement de son empire industriel.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nacqui in una modestissima casa, ove uniche dovizie erano la rettitudine e l'operosità » : cf. (it) sa biographie officielle