Giovanni Battista Pirelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Giovanni Battista Pirelli (né à Varenna en Lombardie le , mort à Milan le ) est un ingénieur et homme politique italien, fondateur du fabricant de pneumatiques Pirelli. Son ascension est indissolublement liée au Risorgimento et à la modernisation du Royaume d'Italie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Huitième fils de Santino Pirelli et de Rosa Riva, il fit des études d'ingénieur à l’École polytechnique de Milan, dont il fut diplômé dans les premiers le , ce qui lui valut une bourse d'étude. Cette bourse lui permit d'accomplir un voyage d'études à travers l'Europe, et de se familiariser avec les industries nouvelles des pays voisins.

De retour en 1872, il recherche des associés pour investir dans l'industrie du pneumatique, et parvient à convaincre un groupe de banques milanaises de financer la création de sa société, la G.B. Pirelli & Cie, embryon de la future société Pirelli.

Le , Victor-Emmanuel III d'Italie le nomme sénateur à vie, et en 1919 il assume la charge de président de la Confédération Générale de l’Industrie Italienne (Confindustria). Lors de son investiture au Parlement, Pirelli déclarera fièrement : « Je suis né dans une modeste maison, où les seules devises étaient la droiture et le zèle »[1].

Ses fils Alberto (1882-1971) et Piero Pirelli poursuivront le développement de son empire industriel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nacqui in una modestissima casa, ove uniche dovizie erano la rettitudine e l'operosità » : cf. (it) « sa biographie officielle », sur pirelli.com

Liens externes[modifier | modifier le code]