Fukui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fukui-shi
福井市
Fukui
De haut en bas et de gauche à droite : château d'Ichijōdani, château de Kitanosho, château de Fukui, cerisiers le long de la rivière Asuwa et parc quasi national d'Echizen-Kaga Kaigan.
Drapeau de Fukui-shi
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Chūbu
Préfecture Fukui
Maire Shin'ichi Higashimura
Code postal 〒910-8511
Démographie
Population 261 601 hab. (janvier 2021)
Densité 488 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 04′ nord, 136° 13′ est
Superficie 53 641 ha = 536,41 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte topographique du Japon
City locator 12.svg
Fukui-shi
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte administrative du Japon
City locator 12.svg
Fukui-shi
Géolocalisation sur la carte : préfecture de Fukui
Voir sur la carte topographique de la préfecture de Fukui
City locator 12.svg
Fukui-shi
Liens
Site web site officiel

Fukui (福井市, Fukui-shi?) est une ville du Japon, capitale de la préfecture de Fukui.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Fukui se trouve dans le nord de la préfecture de Fukui, entre la mer du Japon à l'ouest et les monts Ryōhaku à l'est.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2006, la ville de Fukui avait une population de 271 497 habitants, répartis sur une superficie de 536,41 km2. En , la population était de 261 601 habitants[1].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Fukui est traversée par le fleuve Kuzuryū et les rivières Asuwa et Hino.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Fukui a été reconnue sous son nom actuel le , bien qu'elle soit en réalité une ville importante depuis plusieurs siècles, servant de capitale a la province d'Echizen, durant l'époque d'Edo (1603-1868).

La ville a été détruite par deux fois : en 1945, par des bombardements aériens des forces armées américaines, et en 1948 par un tremblement de terre.

Le , les villes de Miyama et Shimizu ainsi que le village de Koshino ont été fusionnés avec Fukui.

Le , Fukui obtient le statut de ville noyau[2].

Économie[modifier | modifier le code]

Fukui est un des plus grands producteurs de montures de lunettes du Japon. Cette ville est réputée pour la pêche, en particulier celle des crabes d'Echizen.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Fukui est accessible par les routes nationales 8, 158, 305, 364, 416 et 476.

La gare de Fukui est desservie par la ligne principale Hokuriku de la JR West (liaisons vers Osaka, Nagoya et Kanazawa), ainsi que les lignes locales Etsumi-Hoku, Mikuni Awara et Katsuyama Eiheiji. La ville possède également une ligne de tramway.

L'aéroport de Fukui (en) est situé sur le territoire de la ville de Sakai, au nord de Fukui.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Fukui est jumelée avec :

Symboles municipaux[modifier | modifier le code]

Les symboles municipaux de Fukui sont le pin et l'hortensia.

Personnalités liées à la ville[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) Mairie de Fukui, « 福井市人口統計 » [« Démographie de la ville de Fukui »] (consulté le ).
  2. (ja) Mairie de Fukui, « 平成31年4月 中核市『福井市』誕生! » [« Avril 2019, naissance de la ville noyau de Fukui »] (consulté le ).
  3. « Au Japon, un prêtre bouddhiste vient d'inventer le premier temple techno », sur traxmag.com, Trax magazine (consulté le ).
  4. « Pour attirer les jeunes, un temple japonais propose des services sur fond de musique techno », DozoDomo,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]