Anatole Mallet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mallet.
Anatole Mallet
Anatolemallet.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
NiceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Religion
Distinctions
Médaille Elliott Cresson (en)
Officier de la Légion d'honneur ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Anatole Mallet, (1837-1919), est un ingénieur des Arts et Manufactures suisse ayant résidé aussi en France. Il conçoit la première locomotive compound et est l'inventeur du brevet de la locomotive compound à quatre cylindres articulée en deux trains moteurs.

Biographie[modifier | modifier le code]

Anatole Mallet, est né en 1837 à Carouge en Suisse. Sa famille est originaire de La Muraz, en Haute-Savoie. Il rentre à l'École centrale des arts et manufactures, de Paris d'où il sort ingénieur.

Après avoir participé à la construction du canal de Suez, il réalise des travaux sur le système compound, et sera le premier[1] à l'appliquer aux locomotives. Il conçoit une locomotive type 021 Compound livrée en 1876 au chemin de fer Bayonne - Anglet - Biarritz (BAB)[2].

Le but de ses recherches est de construire une locomotive de grande puissance capable d'évoluer sur des voies légères et sinueuses. En 1884, il dépose un brevet pour une locomotive compound à quatre cylindres, articulée à deux trains moteurs. Avec ce brevet, il est l'inventeur d'un système original de locomotive à vapeur articulée. Les locomotives à vapeur construites sur ce schéma porteront toutes, désormais, le nom de locomotive Mallet.

En 1900 à l'exposition universelle de Paris, au Champ de Mars, un panneau présente ses études et réalisations. Le Jury de l'exposition rapporte qu'il y a environ 400 locomotives compound articulées Mallet en service sur des voies étroites ou normales. À Paris on peut voir trois de ses locomotives : une produite par les Ateliers Maffei de Munich, une par les Chemins de fer de l'État hongrois et la troisième exposée par les Usines de Brianse dans la section Russe[3].

Anatole Mallet décède à Nice en 1919.

Galerie « Locomotives Mallet »[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopaedia of the History of Technology : "The first compound locomotive was designed by the Frenchman Anatole Mallet and built in 1876", p. 582
  2. Source : rapports du jury international de l'exposition universelle de 1900, Paris, p.70 (CNAM 8° Xae 570.2).
  3. Source : rapports du jury international de l'exposition universelle de 1900, Paris, p.71 (CNAM 8° Xae 570.2)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lucien Maurice Vilain, Les locomotives articulées du système Mallet dans le monde, Vincent, Fréal et Cie, Paris, 1969, 2de édition. Picador, Levallois-Perret, 1978, (ISBN 2902653026).
  • La Vie du Rail, Système Mallet, revue no 450, 1954.
  • (Gb) Mcneil I Staff, Ian McNeil, Encyclopaedia of the History of Technology, Ebook Library, Routledge, 2002. p. 582-583, (ISBN 0203192117).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]