Mathew Brady

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mathew Brady
Image dans Infobox.
Autoportrait de Mathew B. Brady en 1875
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
ManhattanVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom de naissance
Mathew Brady BradyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Juliette Handy
Autres informations
Propriétaire de
Brady and Handy Photo studio (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Partenaires commerciaux
Edward Anthony (en) (-), Henry T. Anthony (en) (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genre artistique
Site web
signature de Mathew Brady
signature

Mathew B. Brady, né le dans le comté de Warren (État de New York) et mort le à Manhattan, est un photographe américain actif pendant la guerre de Sécession, et l'un des tout premiers photographes de guerre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mathew Brady a suivi des études artistiques, se liant d'amitié avec des personnages comme Samuel Morse. Il fit un voyage en Europe lors duquel il rencontra notamment l'inventeur du daguerréotype, Louis Daguerre. Ce cursus le prédestinait visiblement à la photographie.

À 17 ans, il s'établit à New York. En 1862, il présenta une exposition des photographies de la bataille d'Antietam, avec la description des cadavres sanglants, une chose nouvelle aux États-Unis. Il est considéré comme étant l'un des meilleurs photographes à avoir couvert la guerre de Sécession, photographiant les plus célèbres batailles de cette époque, comme celle de Bull Run, où il manqua d'être tué.

Mathew Brady fut également un photographe quasiment officiel du président Abraham Lincoln dont de nombreux portraits proviennent de son travail.

Il termina sa vie seul, sans avoir vraiment eu droit à une reconnaissance de la part de la société.

« Mon plus grand objectif dans la vie a été de faire évoluer l'art de la photographie afin de faire de lui ce dont j'ai toujours rêvé, un grand et honnête témoignage de l'Histoire. »

— Mathew Brady[1]

Photographies[modifier | modifier le code]

Abraham Lincoln par Mathew Brady.

On estime à environ 8 000 le nombre de planches réalisées par Mathew lors de la guerre. Le Congrès achète ces fonds en 1871. Outre les photographies de la guerre, Mathew s'est également spécialisé dans les portraits, notamment ceux du président Lincoln. Il photographia aussi des montgolfières, des officiers, ou même de simples civils, donnant ainsi une image plus complète du conflit.

Postérité[modifier | modifier le code]

On retrouve le personnage de Mathew Brady dans l'album de bande dessinée Des Bleus en noir et blanc (Les Tuniques bleues).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Roy Meredith, Mathew Brady, Photographe de Lincoln', l'Harmattan, Paris, 2004.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Citation originale : My greatest aim has been to advance the art of photography and to make it what I think I have, a great and truthful medium of history.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :