Baie (botanique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Collection de baies.
Exemple de baie : tomate.

Une baie, en botanique, est un type de fruit charnu, en général indéhiscent et contenant une ou plusieurs graines, les pépins.

Composition d'une baie[modifier | modifier le code]

Le péricarpe de la baie est composé de l'extérieur vers l'intérieur par un épicarpe très fin, un mésocarpe charnu (appelé sarcocarpe) et d'un endocarpe charnu, ce qui la différencie de la drupe chez laquelle l'endocarpe est sclérifié (cerise, pêche, noix de coco...).

Types de baies[modifier | modifier le code]

Baies provenant d'ovaires à plusieurs ovules[modifier | modifier le code]

Baies simples[modifier | modifier le code]

  • arum ;
  • avocat et datte (ce sont bien des baies car leur péricarpe est entièrement charnu, le « noyau » est du point de vue botanique une graine de taille importante et dure) ;
  • poivre.

Fausses baies[modifier | modifier le code]

Une fausse baie est un faux-fruit apparaissant dans certaines espèces de plantes avec un ovaire inférieur (ce qui les distingue des véritables baies). Chez ces espèces, les autres parties de la fleur (y compris la partie basale des sépales, des pétales et des étamines) peuvent mûrir en même temps que l'ovaire et former la fausse baie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Certains cultivars donnent des fruits sans pépins.
  2. a et b http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/Marche/pasteque.htm Pastèque.
  3. http://www.snv.jussieu.fr/bmedia/Fruits/banane.htm La BANANE : une baie dérivant d'un ovaire infère.