Atlas catalan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Reconstitution de la partie occidentale de l'Atlas, représentant l'Europe, le bassin méditerranéen et l'Afrique du Nord.

L'Atlas catalan est un portulan du XIVe siècle, réalisé vers 1375 et traditionnellement attribuée à Abraham Cresques, un cartographe juif majorquin de Palma, et à son fils Jehuda Cresques.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est offert par le roi d'Aragon au roi Charles V de France et est attesté dans l'inventaire de la bibliothèque du roi de France en 1380 puis fait partie des collections royales. Son attribution à Abraham Cresques (v. 1325 - v. 1387) est attestée par une lettre de l'infant Jean d'Aragon par l'intermédiaire de Joan de Janer, son chambellan[1] :

« Seigneur Jean : Nous avec notre lettre notifions notre cher cousin le roi de France que nous lui envoyons par... Sire Guillaume de Courcy, porteur de la présente, une nôtre mappemonde. Et comme P[èrel Palau a ladite mappemonde, nous voulons et vous ordonnons que au dit Père remettiez une lettre que nous vous envoyons incluse dedans celle-ci et que tantôt livriez ou fassiez livrer la susdite mappemonde au mentionné seigneur Guillaume, sans que de reconnaissance ni de récépissé mention soit faite. Et ceci fait, procurez-vous Cresques le Juif qui ladite mappemonde a faite, lequel, s'il est là, comme nous pensons qu'il doit être, se trouve dans la juiverie, et, vous présent, il informera le dit Sire Guillaume de toute chose que nécessaire soit, afin qu'il puisse le transmettre au roi [de France]. Et en cas que le dit Juif n'y soit pas, procurez-vous deux bons marins qui de la dite mappemonde informent le susdit Sire Guillaume au mieux qu'ils pourront »[2].

Considéré comme le chef-d'œuvre de la cartographie du XIVe siècle[1], il est aujourd'hui conservé à la Bibliothèque nationale de France (cote MSS. ESP. 30).

Contenu[modifier | modifier le code]

L'Atlas se compose de six feuilles de vélin pliées en deux, collées sur des supports de bois qui étaient à l'origine reliés mais que l'usure a fini par séparer. Deux des feuilles contiennent des informations d'ordre cosmographique et astrologique, tandis que les quatre autres, richement illuminées au recto et une autre au verso[1], constituent la mappemonde à proprement parler.

Détail de la carte de Cresques de 1375, où figure le vaisseau de Jacme Ferrer

L'Atlas est fourmille de légendes donnant des renseignements précis et récents, et parfois fantaisistes comme le voyage de (en) Jacme Ferrer au Riu d'Or (Rio de Oro) en 1346[1].

Sa partie occidentale documente des terres bien connues à l'époque : l'Europe, l'Afrique du Nord et le bassin méditerranéen. Elle présente les mêmes caractéristiques que les portulans contemporains. En revanche, sa partie orientale remplit les espaces méconnus de l'Asie de divers éléments mythologiques, sans négliger les informations rapportées par Marco Polo ou Jean de Mandeville.

Chacune de ces planches mesure 69 x 20 cm[1] et chaque feuille mesure 64,5 × 50 cm[3].

L'Atlas catalan marque également la première apparition d'une rose des vents sur une carte géographique.[4]

Les six parchemins de l’Atlas catalan.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e G. De Reparaz-Ruiz, « Essai sur l'histoire de la géographie de l'Espagne de l'antiquité au XVe siècle (fin) », Annales du Midi, vol. 52, no 207,‎ , p. 280–341 (DOI 10.3406/anami.1940.5548, lire en ligne, consulté le 31 octobre 2020)
  2. E.-T. Hamy, « Cresques lo Juheu, note sur un cartographe juif catalan de la fin du xrv* siècle », Bulletin de Géographie historique et descriptive », 1891, p. 218- 222 (réimprimé in : Hamy, Etudes historiques et géographiques, Paris, 1896, p. 105-109). — Elle a été publiée également par Rubiô i Lluch, in Documents, vol, I, p. 295
  3. Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
  4. (en) Clayton J. Drees, The Late Medieval Age of Crisis and Renewal, 1300-1500 : A Biographical Dictionary, Greenwood Publishing Group, , 546 p. (ISBN 978-0-313-30588-7, lire en ligne), p. 119

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]