Beaupré (marine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beaupré.
Le mât de beaupré du Vieux Crabe (1951), pendant l'Escale à Sète
Beaupré, bâton de foc et bâton de clinfoc
Beaupré de L'Hermione (Rochefort-sur-Mer). La civadière est pliée.
Beaupré sur un voilier moderne (beaucoup plus petit que les vieux gréement)

Le mât de beaupré ou beaupré (bowsprit en anglais)[1], est un mât dit majeur (clé de mâture) d'un voilier. Il se trouve à la proue d'un navire, fortement incliné vers l'avant[1]. Il est anciennement appelé dolon.

Présentation[modifier | modifier le code]

Il fait partie des espars, mais il n'est pas compté dans le nombre de mâts pour ce qui concerne la dénomination d'un navire (trois-mâts, quatre-mâts...).

Destiné à avancer le centre de voilure, il supporte les étais avant du mât le plus à l'avant (généralement le mât de misaine) et les amures des focs (clinfocs, focs volants, ...)[1].

Il est fréquemment renforcé en partie inférieure par une ou des sous-barbe(s)[1], résistant aux efforts des étais du mât avant. Il permettait de compenser une faiblesse dans la longueur des voiliers anciens et pouvait même porter, aux XVIIe et XVIIIe siècles un mâtereau et/ou une voile carrée en partie basse dite « civadière ».

Sur les grand voiliers, Il est souvent prolongé par des bout-dehors : un bâton de foc, lui-même quelquefois prolongé par un bâton de clinfoc. Le beaupré avait le même diamètre que le grand mât, mais le tiers de sa longueur.

Schéma des pièces de beaupré Termes anglais
Boom diagram.jpg
A - Mât de beaupré sensu stricto

B - Bâton de foc

C - Bâton de clinfoc

D - Etai de foc

E -

F - Etai de foc volant

G -

H - Etai du mât de hune 

I - Etai avant extérieur

J - Etai avant intérieur

IJ - Etais avants

A - Bowsprit

B - Jib boom

C - Flying jib boom

D - Jib stay

E - Fore topgallant stay

F - Flying jib stay

G - Fore royal stay

H - Topmast stays

I - Outer forestay

J - Inner forestay

IJ - Forestay

Schéma des pièces d'un beaupré
1 - Bâton de foc

2 - Mât de beaupré sensu stricto

3 - Etai avant

4 -

5 -

6 -

7 -

8 -

9 -

10 -

11 -

12 -

13 -

14 -

15 -

16 -

17 -

1 - Jib boom

2 - Bowsprit

3 - Forestay

4 -

5 -

6 -

7 -

8 -

9 -

10 -

11 -

12 -

13 -

14 -

15 -

16 -

17 -

Schéma et termes anglais du beaupré du Balclutha

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Matage d'un beaupre au moyen de la vergue de misaine (1913)
Beaupré du Parma en 1933
Vue du Sagres III depuis le mât de beaupré
Mât de beaupré d'une goélette en 1913
Amure des focs sur le beaupré du Parma (1933)
Base du mât de beaupré sur la Proue du Vasa. C'est à cet endroit que ce trouve les WC du navire.
Gabiers à la manœuvre des focs sur le beaupré du Eagle
Mesure de sécurité pour le travail sur le beaupré sur l'USS Constitution : Les gabiers sont attachés à une ligne de vie et sont protégé par un filet.
Civadiere sur le mât de beaupré de l'Hermione

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Guide des termes de marine (Chasse Marée, 1997), page 70

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Edmond Parïs et Pierre de Bonnefoux, Dictionnaire de marine à voiles (Détail des éditions), Editions du Layeur (réimpr. 1999) (1re éd. 1859), 720 p. (ISBN 291146821X)
  • Collectif, Guide des termes de marine : Petit dictionnaire thématique de marine, Le Chasse Marée - Armen, , 136 p. (ISBN 290370872X)

Articles connexes[modifier | modifier le code]