James Nasmyth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

James Nasmyth
James Hall Nasmyth by George Bernard O'Neill.jpg

James Nasmyth

Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Royal High School (en)
université Heriot-WattVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Père
Frère
Patrick Nasmyth (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sœurs
Charlotte Nasmyth (d)
Jane Nasmyth (d)
Barbara Nasmyth (d)
Elizabeth Nasmyth (d)
Margaret Nasmyth (d)
Anne Gibson Nasmyth (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Le marteau-pilon de James Nasmyth

James Nasmyth est un mécanicien et astronome écossais, né à Édimbourg le 19 août 1808 et mort à Londres le 7 mai 1890.

Fils du peintre Alexander Nasmyth, il montra de bonne heure de grandes aptitudes pour les mathématiques et la mécanique, travailla de 1829 à 1831 chez le constructeur Henry Maudslay, puis fonda à Particroft, près de Manchester, un important établissement qui prospéra rapidement sous le nom de fonderie Bridgewater et qu'il pourvut d'un outillage perfectionné.

Parmi ses nombreuses inventions, il faut surtout citer le marteau-pilon, dont il paraît avoir eu l'idée en même temps que le Français François Bourdon. On lui doit également une cuiller de sûreté pour les fondeurs, un ventilateur pour les mines, un laminoir, une machine marine, etc.

Il s'était retiré en 1837 à Penshurst (comté de Kent), s'occupant avec passion d'astronomie et prenant, avec des appareils de sa construction, des photographies du Soleil et de la Lune, qui comptaient parmi les plus remarquables qu'on ait encore obtenues. Il a également inventé le télescope Nasmyth, une variante du Cassegrain.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Remarks on Tools and Machinery (Londres, 1858)
  • The Moon : Considered as a Planet, a World, and a Satellite, en collab. avec J. Carpenter (1874)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :