Velcro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

VELCRO® est un matériau textile (parfois appelé « bande autoagrippante ») qui consiste en deux bandes recouvertes chacune d'une texture différente, permettant, lorsqu'on les met en contact, d'obtenir rapidement une liaison amovible. Il a été inventé par George de Mestral, un ingénieur suisse. La Marque Velcro® est enregistrée au nom de la société Velcro Industries B.V. (basée à Amsterdam) dans le monde entier.

Histoire[modifier | modifier le code]

VELCRO® marque enregistrée

Velcro Industries B.V. est une organisation internationale du secteur privé qui conçoit et produit dans le monde entier des systèmes de fermeture auto-agrippante dotés de bouclettes et crochets, communément appelés Velcro® et destinés à l’industrie et au grand public. L’entreprise est pionnière de cette technologie inventée en 1948 par l’ingénieur électricien suisse George de Mestral et breveté quelques années après.

Velcro Industries B.V. est la détentrice originale du brevet US 2,717,437 déposé le 15 octobre 1952, et elle affinera et développera ensuite la fabrication de cette technologie innovante jusqu’à son introduction commerciale à la fin des années 50.

De Mestral développa un système de fermeture constitué d’une bande de tissu linéaire dotée de minuscules crochets, qui peuvent s’attacher à un autre morceau de tissu recouvert de plus petites boucles. Ces deux éléments s’attachent de façon temporaire, jusqu’à ce qu’ils soient séparés l’un de l’autre. Fait initialement à base de coton, qui s’avéra peu pratique, le système de fermeture fut finalement fabriquée en nylon et polyester.

De Mestral donna à sa société, qui continue de nos jours à fabriquer et commercialiser ce système d’attache, le nom de Velcro, issu de la combinaison des préfixes des mots français « velours » et « crochet ». Aujourd'hui, il est utilisé dans une vaste gamme d'industries, des soins de santé aux abris de jardin, en passant par l'armée. Alors que chaque produit de la marque VELCRO® est conçu pour une tâche spécifique, le mécanisme principal reste le même (http://www.velcro.fr/about-us/history).

Droits de propriété industrielle[modifier | modifier le code]

En 1958, de Mestral déposa en Suisse une demande de brevet pour son système d’attache auto-agrippante doté de « bouclettes et crochets »  qui fut délivré en 1961. Bien que ce brevet d’origine ait expiré Velcro continue à innover dans le domaine des attaches de ce type et à consolider ses droits de propriété industrielle. La société Velcro Industries B.V. utilise fréquemment le système international de dépôt de brevets dénommé PCT (Patent Cooperation Treaty). Autour des années 2010, elle a effectué pas moins de 134 dépôts PCT.

Le nom VELCRO®, est une marque enregistrée au nom de Velcro Industries B.V.

Velcro Industries B.V. s’appuie également sur ses marques pour renforcer sa réputation la société a protégé son nom par le biais d’enregistrements de marque sur ses principaux marchés, au niveau national, comme par exemple aux Etats-Unis auprès de l’USPTO (United States Patent and Trademark Office), au niveau régional (OHMI pour l’Union Européenne) ainsi qu’au niveau international par le biais du système de Madrid géré par l’OMPI. Velcro Industries B.V. a également déposé les marques de ses produits les plus populaires.

En raison des nombreux imitateurs qui ont fleuri à la suite de l’expiration du brevet de Velcro, la société Velcro Industries B.V. a en effet axé sa stratégie sur la protection de ses marques. Elle s’assure par une politique active de défense de ses droits que la marque « VELCRO® » conserve son caractère distinctif et en informe régulièrement le public par voie publicitaire et commerciale. Elle veille à faire clairement passer le message selon lequel toutes les attaches et fermetures dotées de « bouclettes et crochets » ne sont pas des produits authentiques et de qualité portant la marque de fabrique VELCRO®. 

Principe[modifier | modifier le code]

Petits crochets sur un fruit de grande bardane (Arctium lappa).

La bande auto-agrippante est constituée de deux couches : une couche « crochet » qui est faite de petits crochets en plastique de type « hameçons », et une couche « velours » couverte de petites boucles en plastique. Quand les deux faces sont pressées l'une contre l'autre, les crochets agrippent les boucles et maintiennent les deux couches ensemble. Lorsqu'on tire dessus, les liens se décrochent puis reprennent leur position initiale, leur permettant ainsi de remplir à nouveau leur rôle.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Velcro Industries B.V. fournit des solutions de fermeture à un large éventail d’industries,incluant les produits de grande consommation, le transport, produits de soins personnels, l’armée, les produits d’emballage, la construction, le secteur textile et l’agriculture.

Les produits de Velcro Industries B.V. incluent :

  • Les attaches et fermetures dotées de « bouclettes et crochets »
  • Les crochets en plastique
Les deux bandes qui forment le Velcro® : crochets (à gauche) et velours (à droite).
  • Les fermetures dotées de « bouclettes et crochets » auto-agrippantes
  • Les produits à fermeture adhésive
  • Les produits fabriqués et transformés

Comme la bande auto-agrippante est facile d'utilisation, qu'elle ne nécessite aucun entretien et ne présente aucun danger, elle est utilisée dans à peu près tous les cas où une accroche temporaire est nécessaire. Elle est très populaire dans les vêtements où elle remplace les boutons ou les fermetures à glissière, et dans les chaussures à scratch, notamment pour les enfants qui ne savent pas encore nouer leurs lacets.

Elle permet également de faire adhérer des éléments décoratifs ou distinctifs, comme les bandes patronymiques ou les grades sur les uniformes. Elle permet aussi de fixer des éléments de manière provisoire sur un tableau, pour le suivi d'opérations, ou pour la formation (flanellographe).

Cette fixation provisoire peut être solide si elle est bien étudiée. Ainsi, le système est utilisé pour fixer les disques abrasifs sur certaines ponceuses.

Des accroches en acier inoxydable sont utilisées dans l'industrie automobile pour accrocher des pièces comme les pare-chocs. Plutôt que de provoquer un décrochement, les vibrations de la voiture maintiennent en fait l'accroche (chaque crochet se détachant est censé se rattacher grâce au mouvement aléatoire qu'il subit).

Plusieurs agences spatiales l'utilisent sur les bottes et les combinaisons, sur des languettes permettant de fixer des objets en apesanteur et pour les « scratchs » des casques d'astronautes.

Solidité de la liaison[modifier | modifier le code]

Chaussure avec attaches en Velcro®

La solidité de la fixation par bande auto-agrippante dépend d'une part de la qualité de l'adhérence entre les deux faces et d'autre part de la nature de la force qui tend à les séparer. Si cette fixation est utilisée pour lier deux surfaces rigides le lien est particulièrement solide car la force de séparation exercée est répartie sur tous les crochets. À l'inverse, toute force comprimant les deux pièces est appliquée à toute la surface, ce qui augmente le nombre de couples boucle/crochet. Les vibrations peuvent aussi permettre à des pièces rigides de renforcer leurs liens.

Quand une ou les deux pièces sont flexibles, par exemple une fermeture de poche, les deux parties peuvent être séparées par l'action d'une force appliquée à un nombre relativement faible de crochets à la fois. Si une pièce flexible est tirée parallèlement au plan de la surface d'accroche, la force est aussi bien répartie qu'avec des surfaces rigides.

Il y a deux moyens de maximiser la force d'adhérence entre une ou plusieurs pièces flexibles :

  • En augmentant la surface de liaison
  • En s'assurant que la force sera appliquée parallèlement au plan de la surface d'accroche. Par exemple, les scratchs des chaussures peuvent résister à une grande force avec une faible surface de contact, par enroulement de la languette autour d'une fente ce qui réduit la force exercée sur le velcro en s'assurant que celle-ci soit exercée parallèlement au plan d'attache.

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Dans l’univers fictionnel de Star Trek, le “Velcro® ” a été inventé par les Vulcains. Dans Start Trek : Entreprise, dans l’épisode « Carbon Creek » (petite ville minière de Pennsylvanie aux Etats-Unis), un échantillon de « Velcro® » est prélevé sur un vaisseau vulcain et donné à un expert en brevet pour lever des fonds et financer les études universitaires d’adolescents. L’un des membres d’équipage vulcain dans cet épisode se nomme également Mestral.

« Velcro® » a gagné en popularité et a élargi son champ d’application quand, en 1984, dans le cadre d’une interview entre David Letterman et le Directeur des ventes industrielles de Velcro Corp. USA, David Letterman, vêtu d’un costume en « Velcro® » a sauté d’un trampoline contre un mur et est resté ainsi suspendu contre celui-ci.

En 1988, « Velcro® » a été mentionné dans la bande dessinée Charlie Brown. Dans la bande dessinée Sally du 21 mars, le personnage principal amène une poupée aux mains jointes en geste de prière à l’école pour des séances de démonstration pratiques. Les mains des poupées sont maintenues ensemble par une bande auto-agrippante « Velcro® », ce qui pose la question de savoir si « Velcro® » n’aurait pas déjà été mentionné dans le Nouveau Testament !

En 1992, Velcro® est aussi mentionné dans l’épisode “Le Porte-Monnaie” du téléroman Seinfeld, au cours duquel le père de Jerry, Morty Seinfeld, déclare qu’il déteste le « Velcro® ». 

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]