Gare de Lancey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lancey
Image illustrative de l'article Gare de Lancey
L'entrée de la gare de Lancey
Localisation
Commune Villard-Bonnot
Adresse Place de la Gare
38190 Villard-Bonnot
Coordonnées géographiques 45° 14′ 04″ nord, 5° 52′ 51″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TER Rhône-Alpes
Caractéristiques
Ligne(s) Grenoble à Montmélian
Voies 2
Quais 2 latéraux
Altitude 227 m
Historique
Mise en service 1864, fermée en 1996
Rouverte en 2005

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Lancey

Géolocalisation sur la carte : Isère

(Voir situation sur carte : Isère)
Lancey

La gare de Lancey est une gare ferroviaire française située sur le territoire de la commune de Villard-Bonnot dans le département de l'Isère en région Rhône-Alpes.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Elle est située au point kilométrique 16,473[1] de la ligne de Grenoble à Montmélian. Son altitude est de 227 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Le , mise en service de la ligne de 50 km de Grenoble à Montmélian par le PLM.
  • Autrefois, Lancey hébergeait d'importantes papeteries dont l'usine haute et l'usine basse étaient reliées entre elles par une ligne de chemin de fer industrielle à voie à écartement de 0,60 mètres qui a fonctionné jusqu'en 1977. Les papeteries avaient un important faisceau de voies étroites à l'intérieur de leurs usines, l'usine basse ayant également quelques voies à écartement normal reliées au réseau de la SNCF, ainsi que des remorques routières porte-wagons.
  • en 1996, fermeture de la gare en raison de sa faible fréquentation et pour diminuer le temps de parcours sur le trajet de Grenoble à Chambéry.
  • le , le nombre d'emplois dans le secteur augmentant, elle a été rénovée et rouverte grâce à l'action des associations d'usagers. Au niveau national les réouvertures de gares comme celle-ci sont exceptionnellement rares.
  • Le , mise en service de l'horaire cadencé par la Région Rhône-Alpes.
  • Lors des travaux de rénovation de la ligne en 2011, les quais de la gare ont été prolongés. En 2012, ce sont les installations d'électrifications de la ligne qui ont fait leur apparition.

Avenir[modifier | modifier le code]

En 2018, mise en service prévue de la 3e voie de la gare de Brignoud, permettant de prolonger certains TER Rives - Grenoble-Universités-Gières jusqu'à Brignoud en desservant Lancey.

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Desserte[modifier | modifier le code]

La gare est desservie par les trains TER Rhône-Alpes de la desserte Chambéry - Grenoble - Moirans - Saint-Marcellin qui desservent tous la gare de Grenoble-Universités-Gières qui permet d’accéder directement au campus universitaire grenoblois et au Centre hospitalier de La Tronche. Ces trains desservent aussi la gare d'Échirolles.

Correspondances[modifier | modifier le code]

Lignes G50 et G61 des autobus du "Pays du Grésivaudan"[2].

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Cette gare est un pôle multimodal avec parking, parcs à vélos.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Livre : Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau ferré français, édité par La Vie du Rail en août 2011, ISBN 978-2-918758-44-0, volume 2, page 191.
  2. Les transports du Grésivaudan, sur le site le-gresivaudan.fr

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Livre : "Le matériel moteur de la SNCF", par Jacques Defrance, Éditions N.M. à Paris, paru en 1969.
  • Livre : "Les Chemins de fer du PLM" par Jean-Chaintreau, Jean Cuynat et Georges Mathieu, Éditions La Vie du Rail et La Régordanne, paru en 1993.
  • Livre : "Histoire du réseau ferroviaire français", par Patricia et Pierre Laederich, André Jacquot et Marc Gayda, Éditions de l'Ormet à Valignat (03), paru en 1996.
  • Revue : "Le Train", avec numéro hors série "Les archives du PLM", tome 1 l'histoire de la Compagnie des origines à 1899, par Jean-Marc Dupuy, paru en 2008.
  • Quotidien : "Le Dauphiné Libéré" avec différents articles de 1955 à 2008.
  • Indicateurs horaires SNCF de toutes les années jusqu'en 2005.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]



Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Valence-Ville ou Saint-Marcellin
ou Grenoble
Grenoble-Universités-Gières TER Rhône-Alpes Brignoud Chambéry-Challes-les-Eaux