Grotte ornée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Panneau principal de la cave à la Dérouine ou grotte Mayenne-Sciences, Thorigné-en-Charnie, Mayenne, France.

Une « grotte ornée » est une grotte ou un abri sous roche comportant des témoignages de l'art préhistorique, du Paléolithique supérieur ou ultérieur. Ces témoignages prennent la forme de dessins, peintures, gravures, sculptures exécutés sur les parois ou sur des blocs immeubles (non transportables).

Répartition[modifier | modifier le code]

On dénombre en 2015 environ 350 grottes et abris ornés paléolithiques dans le monde, dont 186 en France[1], la majorité dans le Sud-Ouest, et presque autant en Espagne, essentiellement concentrés dans le Nord du pays, le long de la corniche cantabrique. Quelques grottes ornées sont aussi connues au Royaume-Uni (Creswell Crags) et en Italie.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ministère de la Culture et de la Communication, Il y a 36 000 ans la Grotte Chauvet-Pont d'Arc, , 20 p. (lire en ligne), « La politique du ministère de la Culture et de la Communication en faveur des grottes ornées », p. 10.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]