XIVe siècle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Millénaires :

Ier millénaireIIe millénaireIIIe millénaire


Siècles :
XIIIe siècleXIVe siècleXVe siècle


Décennies :

13001310132013301340
13501360137013801390


Années :

13011302130313041305
13061307130813091310

13111312131313141315
13161317131813191320

13211322132313241325
13261327132813291330

13311332133313341335
13361337133813391340

13411342134313441345
13461347134813491350

13511352135313541355
13561357135813591360

13611362136313641365
13661367136813691370

13711372137313741375
13761377137813791380

13811382138313841385
13861387138813891390

13911392139313941395
13961397139813991400

Le XIVe siècle (ou 14e siècle) commence le et finit le .

Planisphère représentant la répartition des peuples à la fin de ce siècle.

Ce siècle fut, en Europe, un siècle très difficile. Il a commencé par une période de sécheresse avec une année exceptionnelle en 1303 (le Rhin pouvait être traversé à pied sec), suivie d'une période très humide de 1312 à 1319[1] ; la peste noire de 1347-1352 a tué plus du tiers de la population européenne ; enfin la guerre de Cent Ans a ravagé la France et a été accompagnée de famines. Cet ensemble d'événements constitue la crise de la fin du Moyen Âge.

Événements[modifier | modifier le code]

Océanie & Pacifique[modifier | modifier le code]

  • Accroissement de la population et guerre endémique dans l’île Nord de la Nouvelle-Zélande après 1300. Sur l’île Sud, la population et le nombre de sites déclinent.
  • Les Maoris de Nouvelle-Zélande chassent l’oiseau géant moa et d’autres éléments de la faune jusqu’à extinction ; la subsistance dépend désormais de l’agriculture dans l’île du Nord (patate douce, racines de fougère)

Amérique[modifier | modifier le code]

  • Série d’années pluvieuses dans le Sud-ouest de l’Amérique du Nord à partir de 1300 et pendant tout le XIVe siècle.
  • Prospérité du royaume Chimú, sur la côte nord du Pérou (1300-1440), avec Chan Chan pour capitale, qui couvre plus de 20 km2.
  • Premier établissement à Cuzco.

Afrique[modifier | modifier le code]

  • 1311 : le musulman Kankan Moussa crée l'empire du Mali.
  • Vers le début du XIVe siècle, le fils d’un chef du petit royaume de Boungou, nommé Ntinu Wene ou Nimi a Lukeni, originaire de la vallée du Kouango, fonde le royaume du Congo après s’être imposé aux chefs des tribus voisines. Il établit sa capitale au centre de son royaume, dans la chefferie de Mpemba, au camp militaire de Mbali, d’où partiront plusieurs expéditions qui aboutiront à l’annexion du Nsundi, de Mbamba et de Soyo. Par ailleurs des royaumes voisins, le Mpangou et le Mbata, payent un tribut au souverain du Congo qui prend le titre de Manicongo ou de Ne-Congo.
  • Môrunta, roi des Bamum, prend le titre de mfo rifum et traverse le Mbam pour installer sa suprématie sur les plateaux de l’ouest camerounais (XIVe siècle selon la tradition, fin XVIe siècle ou début XVIIe selon certains historiens). Dix-huit souverains de sa dynastie lui succéderont jusqu’au XIXe siècle, dont Nshare, Mbuembue et Njoya.
  • Au XIVe siècle, le Ouadaï, à l’est du Kanem (région)-Bornou, est gouverné par des chefs animistes qui sont peu à peu remplacés par des hommes venus du Darfour. Ces derniers règnent durant un siècle sur ce territoire qui joue un rôle secondaire jusqu’à sa conversion à l’islam au XVIIe siècle.
  • Civilisation de Jebba et Tadda (sud-ouest du Nigeria), sur les bords du Niger (XIVe – XVIIe siècle). Un souverain légendaire fonde au XIVe siècle un royaume qui aurait donné naissance à une civilisation dont les artistes ont peut-être été inspirés par ceux d’Ife et d’Oyo. Les statuettes produites ont pour point commun d’avoir les yeux exorbités.
  • Au début du XIVe siècle, au Sénégal, la dynastie musulmane toucouleur est renversée par une dynastie païenne qui règne pendant un siècle.
  • Les dominicains de Bartolomeo de Tivoli s’installent à Dongola, en Nubie, au début du XIVe siècle au moment où un gouverneur musulman est nommé par les sultans du Caire. À la même époque, le Génois Leone Vivaldi essaie d’atteindre l’Abyssinie, mais il échoue.
  • Apogée du comptoir arabe de Pâté en Afrique orientale.

Asie[modifier | modifier le code]

  • De 1300 à 1600, l’histoire du Bhoutan est traversée par des conflits entre diverses élites jusqu’à ce que le pouvoir revienne à un Dharma raja, chef spirituel, et à un Deb raja, chargé des affaires temporelles.
  • Le manuscrit de Tanjung Tanah donne une description du droit dans le royaume de Kerinci à Sumatra en Indonésie.

Europe[modifier | modifier le code]

  • 1302 : les Mâtines de Bruges et la bataille des Éperons d'Or.
  • 1305 : le roi de France confisque la Flandre de sa partie gallicante jusqu'en 1369, par le traité d'Athis-sur-Orge.
  • 1309 : les papes, à la demande de Philippe le bel, s'installent à Avignon jusqu'en 1376.
  • 1314 : Jacques de Molay, grand-maître des Templiers est condamné à bruler vif. Les Templiers avaient été arrêtés, le 13 octobre 1307 par le roi Philippe IV le Bel.
  • 1328 : les paysans de Flandre, menés par Zannekin, se révoltent. Ils sont exterminés par l'armée du roi de France, Philippe de Valois, venu au secours de son vassal le comte de Flandre.
  • 1337 : début de la guerre franco-anglaise dite guerre de Cent Ans.
  • 1346 : le comte Louis Ier de Flandre, dit Louis de Nevers, est tué à la bataille de Crécy en soutenant son suzerain, le roi de France.
  • 1382 : le roi de France Charles VI remporte la bataille de Roosebeke contre les Gantois révoltés.
  • 1384 : mort du comte de Flandre Louis de Male. Son gendre, Philippe le Hardi, duc de Bourgogne, lui succède.
  • Une terrible pandémie, la peste noire, provoque la mort d'un tiers de la population européenne.
  • Arrivée des Roms en Europe au début du siècle en passant par la Grèce. Venu d’Inde du Nord (XIe siècle), leur trajet peut être retracé par les emprunts de mots persans, kurdes ou grecs dans les dialectes Rom européens que l’on retrouve. Ils restent en Grèce près d’un siècle avant de s’installer dans toute l’Europe. Au début du XVIe siècle, ils atteindront tous les pays du continent, y compris la Russie, la Scandinavie, les Îles Britanniques et l’Espagne.
  • Au XIVe siècle, l’Italie est dominée par cinq principaux États, dont la population oscille entre 800 000 et deux millions d’habitants : la république de Florence, la république de Venise, le duché de Milan, les États pontificaux et le royaume de Naples. Les villes plus petites, comme Lucques, Gênes, Sienne, Mantoue ou Ferrare, restent politiquement dans l’orbite des grands États.
  • Apparition au XIVe siècle de deux nouveaux offices en Angleterre : la Garde-Robe, chargée de lever les troupes du roi dans sa lutte contre les barons, et l’Office du Sceau privé, qui authentifie les actes du souverain pris en dehors du conseil dominé par les nobles.
  • Colonisation valaque dans les régions de montagne de Slovaquie orientale au cours du siècle. Ce sont des pasteurs qui valorisent les zones de montagnes et les vallées alors faiblement peuplées, encouragés par les seigneurs locaux. Ils introduisent le rite orthodoxe oriental.
  • La noblesse de Bohême s’organise sur le modèle allemand, établissant une différence entre la haute noblesse des « barons » auxiliaires directs du roi et la petite noblesse des chevaliers (Ritter, rytiři). Comme en Allemagne, la fédéralisation de la société s’est produite depuis le XIIe siècle, mais d’anciennes coutumes locales se sont maintenues, tel le « droit de la terre » (jus terrae, zemské právo), de même qu’une classe d’hommes libres qui donnera les chevaliers. Au XIVe siècle, la classe noble remplace les anciens župan, telle la famille des Vitkovci qui possède des domaines patrimoniaux et des fiefs en Bohême du Sud et en Bavière et qui, bien que tchèque, est alliée par le sang à l’aristocratie bavaroise.

Personnages significatifs[modifier | modifier le code]

Chefs politiques[modifier | modifier le code]

Écrivains[modifier | modifier le code]

Voir :

Philosophes, humanistes[modifier | modifier le code]

Voir : Philosophes et théologiens du XIVe siècle

Peintres[modifier | modifier le code]

Explorateurs[modifier | modifier le code]

Scientifiques[modifier | modifier le code]

Musiciens[modifier | modifier le code]

Militaires[modifier | modifier le code]

Inventions, découvertes, introductions[modifier | modifier le code]

Technologies de l'information[modifier | modifier le code]

  • Apparition du papier en France (début du XIVe siècle, apparition en Espagne en 1056, inventé en Chine au IIe-IIIe siècle av. J.-C.).

Explorations[modifier | modifier le code]

Techniques[modifier | modifier le code]

Armement[modifier | modifier le code]

  • La poudre à canon, arrivée de Chine par l'intermédiaire des Arabes, commence à être utilisée par les Européens. Elle est d'abord utilisée dans de petits canons, que les Italiens nomment « bombarda » puis, à partir de la fin du XIVe siècle, dans des fusils.P
  • Perfectionnement de l'arc de guerre
  • Essor de l'Arbalète en Europe

Musique[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Médecine[modifier | modifier le code]

  • Première anesthésie buccale.

Environnement[modifier | modifier le code]

  • Premier édit anti-pollution, interdisant l'émission de gaz fétides à Paris, par Charles VI, en 1382.

Économie et société[modifier | modifier le code]

  • L'agriculture se développe dans la vallée du Saint-Laurent.
  • La nécropole de Sanga, à l’est du Congo-Kinshasa, montre la différenciation du corps social. Avant 1300, les tombes contiennent de la céramique et des objets de métal, dont des bijoux de cuivre, extrait 300 km au Sud, à Kansashi et Kipoushi. Plus tard, elles comportent aussi des marchandises importées ; coquillages-porcelaines, perles de verre, céramiques fines, lingots de cuivre cruciformes et gongs de fer.
  • La population de l’Europe occidentale compte 54 millions d’habitants.
  • Au début du XIVe siècle, Bordeaux exporte régulièrement 850 000 hectolitres de vin par an vers l’Europe du Nord, particulièrement l’Angleterre.
  • Recul de la viticulture britannique au XIVe siècle.

Art & culture[modifier | modifier le code]

  • Le Trecento anticipe la Renaissance en Italie. À l'exception d'Avignon, le reste de l'occident est dans une période de dévastation, consécutive à la grande peste, qui décime plus du tiers de la population.

Architecture[modifier | modifier le code]

Peinture[modifier | modifier le code]

En Europe, les peintres sont souvent originaires de Sienne.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Le théâtre fait son apparition en Occident, souvent devant le parvis des cathédrales.

Littérature[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]