Liste de jets d'objets sur des personnalités politiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Attaque du sur Yolanda Barcina.

Cette liste recence les cas où des objets ont été lancés sur des personnalités politiques de manière chronologique, par État de nationalité du receveur[note 1].

Une attaque avec un élément spécifique peut être caractérisée par une dénomination propre : entre autres, on appelle « entartage » ou « attentat pâtissier » l'acte consistant à lancer ou écraser une tarte à la crème et «  enfarinage », l'acte d'étaler de la farine.

Ces actes peuvent être motivés pour des raisons allant de l'effet comique à l'intention de nuire. Selon France Culture, ces attaques serviraient notamment d'« exutoire à la colère » et complémentairement à la simple nuisance, certains choix s'accompagnent d'une symbolique. En effet, la blancheur de la farine, pouvant rappeler la pureté, pourrait servir à rendre ces personnalités « plus propre » ou bien au contraire, de manière pragmatique, permettraient de contraster avec un costume sombre[1]. Le rouge du ketchup a déjà été associé à la couleur politique socialiste, comme dans l'agression de Lionel Jospin en 2002[2],[note 2].

Afrique du Nord[modifier | modifier le code]

Allemagne[modifier | modifier le code]

Karl-Theodor zu Guttenberg juste après l'entartage
Le soir même, il commente l'incident sur son compte Facebook[9] :

Hurra, eine Tortenattacke! Ich dachte schon, ich würde in Friedrichshain verhungern. Zwei Aktivisten hatten gottlob mit mir erbarmen. Eine wunderbare Schwarzwälder Kirschtorte. Beim nächsten Mal dann gerne Käsesahne!

« Hourra, une attaque au gâteau ! Je pensais que j'allais mourir de faim à Friedrichshain. Deux militants, Dieu merci, ont eu pitié de moi. Un merveilleux gâteau de la Forêt-Noire. La prochaine fois, je serai heureux d'avoir de la crème au fromage ! »

Australie[modifier | modifier le code]

Canada[modifier | modifier le code]

Espagne[modifier | modifier le code]

États-Unis[modifier | modifier le code]

Le président Bush et le Premier ministre irakien al-Maliki tentent d'empêcher que la deuxième chaussure n'atteigne sa cible.

France[modifier | modifier le code]

Années 1950[modifier | modifier le code]

Guy Mollet (1905-1975), président du Conseil (1956-1957).

Le , à la suite des élections législatives, l'Assemblée nationale investit le gouvernement Guy Mollet qui entre en fonction le . Le , le général Georges Catroux est nommé Résident Général en Algérie en remplacement de Jacques Soustelle, le départ de ce dernier provoque une forte mobilisation de soutien à Alger : la foule le suit jusqu'au quai d'embarquement et déborde le service d'ordre ; monsieur Soustelle est obligé d'emprunter une échelle volante pour se rendre à bord du bateau le ramenant en métropole[21].

Le , le voyage à Alger de Guy Mollet (Front républicain), selon ses termes « pour étudier sur place la situation »[22], provoque un incident passé à la postérité sous le nom de « journée des tomates ». Lorsque le cortège officiel se rend au monument aux morts d'Alger, il est conspué et accueilli par une foule hostile menée par le Comité d'Entente des Anciens Combattants[23] qui lui lance, entre autres, tomates et quolibets en signe de mécontentement face à la nomination du général Catroux[24]. La voix des maires d'Alger est relayée dans la presse locale, c'est la célèbre formule de L'Écho d'Alger : « le maintien du général Catroux signifierait l'effondrement de l'Algérie »[25], ce à quoi le journal socialiste Le Populaire répond que « les pressions des ultras, les démonstrations de force et de violence seront sans efficacité »[26]. À la suite de la journée des tomates, Georges Catroux présente sa démission à René Coty pour éviter d'« entrer en conflit de conception et d'action sur un problème national capital avec ses anciens compagnons d'arme »[25]; le général Catroux est remplacé par Robert Lacoste.

Années 1990[modifier | modifier le code]

En 1997, Noël Godin est très connu en Belgique. Ayant peur d'être reconnu, il ne participera pas à l'entartage de Nicolas Sarkozy, qui sera commis par des complices. Un jour de , Sarkozy arrive au palais des congrès de Bruxelles pour y faire un exposé aux Grandes conférences catholiques. Après qu'il soit entré dans le hall d'accueil, une complice de Godin lui demande un autographe ; au moment où Sarkozy le signe, elle lui envoie une tarte à la figure. Sarkozy a alors le réflexe de se réfugier dans un ascenseur. Il se rend au deuxième étage et lorsque la porte s'ouvre, il voit une autre complice de Godin avec une tarte ; il referme la porte et se rend au rez-de-chaussée où l'attend une autre entarteuse qui ne réussit pas non plus à l'entarter. Après plusieurs voyages, Sarkozy s'arrête de nouveau au rez-de-chaussée où il est accueilli par ses agents accompagnateurs ; ils l'accompagnent aux toilettes pour qu'il puisse se nettoyer. Au moment où il en sort tout propre, une vingtaine d'entarteurs situés plus haut le bombardent de crème chantilly puis s'enfuient, poursuivis par tous les agents de sécurité du centre. Sarkozy retourne dans les toilettes pour se nettoyer de nouveau. Il est en train de retraverser le hall d'accueil quand un complice de Godin supposé filmer les entartages le voit arriver. Il met sa caméra en bandoulière, sort une tarte et l'envoie à la figure de Sarkozy en s'exclamant : « Entartons, entartons les arrogants étrons ! ». En s'enfuyant après son coup, le caméraman donne sa dernière tarte à une religieuse qu'il croise dans le hall d'accueil, les gardes de sécurité croiront qu'elle était complice[29].

Années 2000[modifier | modifier le code]

Le dimanche , au vingt-deuxième Salon du Livre de la porte de Versailles en France, Noël Godin est à son stand où il dédicace son dernier livre Grabuge !. Un de ses amis l'informe alors que l'ancien ministre français Jean-Pierre Chevènement se rendra quelques heures plus tard à un autre stand et qu'il devra pour ce faire passer juste devant eux, mais aussi qu'il sera protégé par des gardes du corps. Chevènement est sur la liste d'entartés potentiels de Godin depuis la promulgation de la loi relative au séjour des étrangers en France. Lorsque Chevènement passe devant lui, il sort sa tarte, réussit à contourner les trois gardes du corps et l'envoie à la figure de Chevènement en s'exclamant : « De la part des sans pa-pi-ers, des sauvageons, des Pieds Nickelés ! ». Godin est attrapé et emmené par les gardes du corps de Chevènement qui promettent de lui régler son compte ; il est cependant protégé d'eux par les gardes de sécurité du salon, qui le remettent à la police. Il passe environ quatre heures en garde à vue au poste de police[35].

Chevènement porte plainte pour l'entartage dont il a été victime ; venu personnellement à l'audience il déclare que « l'homme public n'a d'autre capital que son image » et que « quand on substitue le jet de projectiles à l'échange verbal, c'est une attaque contre la démocratie ». Il soutient aussi que la tarte à la crème est une « arme par destination », mais le tribunal ne retient pas cette qualification[36]. Le tribunal correctionnel de Paris condamne Noël Godin à une amende de 800 euros. Ce dernier interjette appel de la décision mais la cour d'appel confirme le verdict. Comme le verdict fera jurisprudence en France Godin décide de former un pourvoi en cassation. La chambre criminelle de la Cour de cassation confirme le verdict et condamne Godin à payer 1 euro symbolique à Chevènement et 2 500 euros au Trésor public[37]. Au total, Godin doit débourser 8 373 euros en frais divers. Comme il n'a pas un sou, lui et sa femme organisent une soirée bénéfice à la discothèque bruxelloise Le Dirty Dancing ; cela leur permettra d'acquitter la somme due[38].

Années 2010[modifier | modifier le code]

Géorgie[modifier | modifier le code]

  • , chaussure : Mikheil Saakachvili, président, sur une des plages du pays, non loin de Ganarjiis-Moukhouri (en). Selon l'organe de presse local Alia, un homme aurait jeté une chaussure sur la tête du président quand celui-ci était interviewé par des journalistes, puis se serait enfui et les gardes n'auraient pas réussi à le rattraper. Le service de presse du président a ensuite démenti ces faits[77].

Irlande[modifier | modifier le code]

  • , œufs et fromage : Mary Harney, ministre de la santé et de la jeunesse, se rendant en visite officielle à l'hôpital de Nenagh (en), une treintaine de manifestants tiennent des pancartes et crient des slogans pendant que la voiture ministerielle franchit les portes de l'établissement. Ces derniers affirment en effet que la ministre a conduit une rétrogradation des services à Nenagh. Des œufs et du fromage ont été lancés sur la voiture et un œuf s'est même écrasé sur un journaliste de Raidió Teilifís Éireann présent sur place pour couvrir la visite. Lorsque que la ministre sort de la voiture devant la porte de l'hôpital, les manifestants crient « bloody Mary » (en français : « Marie la Sanglante »)[note 10] et « you've got blood on your hands » (en français : « vous avez du sang sur les mains »). La ministre a déclaré qu'elle « n'était pas au courant » de ce qui avait été jeté sur sa voiture et argumentera même « I don't get upset, no. I've had other things thrown at me that were probably worse. » (en français : « Je ne me fâche pas, non. J'ai eu d'autres choses jetées sur moi qui ont été probablement pires ») en référence à un incident à Dublin la semaine d'avant, au cours duquel de la peinture a été jetée sur elle[78],[79].

Italie[modifier | modifier le code]

Malte[modifier | modifier le code]

Pays-Bas[modifier | modifier le code]

  • , tarte : Pim Fortuyn, homme politique d'extrême-droite, reçoit une tarte dans le visage par un activiste, lors de la présentation de son livre De puinhopen van acht jaar paars (en français : « Les ruines de huit ans de pourpre ») au centre de presse Nieuwspoort, à La Haye[87].

Russie[modifier | modifier le code]

  • , œuf : Mikhaïl Kassianov, président du gouvernement, reçoit un œuf qui vient éclater sur son épaule droite alors qu'il s'apprête tout juste à déposer son bulletin pour les élections législatives de 2003, sous les yeux des caméras. L'auteure du lancer est une femme qui réplique « Les élections, c'est de la farce. » au moment de procéder ; Kassianov a interprété l'action avec humour et répond plus tard « L'incident d'aujourd'hui, c'est un élément de la démocratie. »[88],[89].
  • , œufs : Mikhaïl Kassianov subit un jet de projectiles de manifestants s'étant positionnés devant le bâtiment où il s'apprête à participer à une conférence de presse[note 11],[90].

Suisse[modifier | modifier le code]

Entrée de l'Alhambra un soir de 2011, où Micheline Calmy-Rey s'est faite entartée en 2012.

Tchéquie[modifier | modifier le code]

Jiří Paroubek, victime d'une attaque d'œufs, le .

Turquie[modifier | modifier le code]

  • , chaussure : Recep Tayyip Erdoğan, Premier ministre de Turquie, se rend à Séville, en Espagne, pour recevoir le Prix Nodo de la Culture, remis par la Fondation Séville aux personnalités qui encouragent le dialogue entre les cultures et les civilisations. Le soir, alors qu'il sortait de l'hôtel de ville de Séville et s'apprêtait à pénétrer dans son automobile, Hokman Joma, un Kurde de 27 ans de nationalité syrienne, jette une chaussure dans sa direction en criant « Viva Kurdistan » (en français : « Vive le Kurdistan »)[note 13], mais le projectile ne l'atteint pas[99],[100]. L'agresseur est reconnu coupable d'« attentat contre la communauté internationale » et le , le parquet de Séville le condamne à trois ans de prison ainsi qu'à 408 euros d'amende[101].

Ukraine[modifier | modifier le code]

Yémen[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Plusieurs articles dressent une liste de plusieurs de ces cas dans les sources.
  2. Voir le cas de l'attaque sur Jospin dans la liste.
  3. Peut aussi être qualifié d'« entartage ».
  4. Fresques de Magritte et Delvaux visibles en arrière-plan dans la vidéo[28]
  5. Il s'agit du 100e entartage de personnalité effectué par cet agitateur[33].
  6. Probablement vers la plaine des Glonnières (47° 58′ 19″ N, 0° 12′ 47″ E).
  7. Référence à la formule prononcée après qu’un électeur a inséré son bulletin de vote dans l’urne. Voir « a voté » sur le Wiktionnaire.
  8. D'après la vidéo diffusée par le GROG, le maire aurait alors répliqué en retour « Vous êtes vraiment un con. Salaud ! »[53].
  9. Cri de guerre des armées des rois de France, fréquemment repris par les mouvements royalistes en France.
  10. Probable référence à Bloody Mary
  11. Kassianov a déposé plainte sous prétexte que cela a menacé sa vie et sa sécurité et a demandé d'« emprisonner tout le monde ».
  12. Un milkshake de couleur rouge pour Mörgeli et un beige pour Köppel, d'après la vidéo.
  13. Voir également « Conflit kurde en Turquie »
  14. Produit populaire dans les pays de l'ex-URSS, souvent utilisé comme colorant vert foncé ou pour des soins cutanés.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ludovic Piedtenu, « Pas d'immunité pâtissière ! Pourquoi jette-t-on de la farine sur les politiques ? », sur franceculture.fr, France Culture, (consulté le 23 janvier 2021)
  2. a et b Renaud Dély, « Jospin : ses arroseurs voulaient «déconner». », sur liberation.fr, Libération, (consulté le 21 janvier 2021).
  3. Suétone (trad. M. Nisard), Vie des douze Césars (lire sur Wikisource), Vespasien, IV
  4. (en-GB) Dr Barbara Levick, « Vespasian: The Man Who Conquered Britain... Then Rome. », sur irisonline.org.uk, (consulté le 21 janvier 2021)
  5. (de) AFP, « Farbbeutel-Werfer gegen Fischer legt Verfassungsbeschwerde ein », 123recht,‎ (lire en ligne[archive du ])
  6. « Joschka Fischer chahuté au congrès des Verts allemands », Le Télégramme,‎ (lire en ligne, consulté le 14 mai 2021)
  7. (de) Katharina Schäder, « Ex-Minister: Netzaktivisten drücken Guttenberg Torte ins Gesicht », Die Welt,‎ (lire en ligne, consulté le 23 mars 2021)
  8. (de) Tobias Fülbeck, « Torten-Attacke auf Ex-Minister Karl-Theodor zu Guttenberg », sur derwesten.de, (consulté le 23 mars 2021)
  9. Karl-Theodor zu Guttenberg, « Hurra, eine Tortenattacke! », sur Facebook, (consulté le 23 mars 2021)
  10. (en-GB) « German MP slapped in the face with chocolate cake over stance on refugees », sur telegraph.co.uk, The Telegraph,
  11. (de) « Sahra Wagenknecht bei Linke-Parteitag mit Torte beworfen », Die Welt,‎ (lire en ligne, consulté le 4 février 2021)
  12. (en-GB) « Student throws shoe at former Australian PM John Howard », sur telegraph.co.uk, The Telegraph, (consulté le 21 janvier 2021)
  13. (en-GB) « Australia 'egg boy' clash: Senator cleared as teenager handed caution », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 21 janvier 2021)
  14. (en-GB) « Australia PM Scott Morrison egged on campaign trail », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 21 janvier 2021)
  15. (en) Rachael D'Amore, « Arrest at Montreal climate strike after protester reportedly throws egg at Trudeau », sur globalnews.ca, Global News, (consulté le 24 janvier 2021)
  16. Guillaume Bourgault-Côté, « Un pipeline… et des oeufs pour Justin Trudeau », sur ledevoir.com, Le Devoir, (consulté le 24 janvier 2021)
  17. (en-CA) « Man charged with tossing egg at Trudeau is a hard-boiled activist », sur montrealgazette.com, Montreal Gazette, (consulté le 24 janvier 2021)
  18. (es) Pablo Ojer, « Barcina, agredida con dos «tartazos» en Francia por contrarios al Tren de Alta Velocidad », sur abc, ABC, (consulté le 21 janvier 2021)
  19. « Toulouse : la présidente de la communauté forale de Navarre entartée », sur sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 21 janvier 2021)
  20. Dominique Dhombres, « Lancer de chaussures à Bagdad, par Dominique Dhombres », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 23 janvier 2021)
  21. MONSIEUR SOUSTELLE QUITTE ALGER JT 20H - 03/02/1956.
  22. Allocution télévisée de Guy Mollet suivant les élections législatives.
  23. Clément Steuer, Susini et l'OAS, Éditions L'Harmattan, 2004, p. 29.
  24. Voyage de Guy Mollet à Alger, JT 20H - 08/02/1956.
  25. a et b Henri Alleg, La Guerre d'Algérie: Des promesses de paix à la guerre ouverte, Temps actuels, 1981, p. 22-23.
  26. Patrick Kessel, Guerre d'Algérie: écrits censurés, saisis, refusés 1956-1960-1961, Éditions L'Harmattan, 2003, p. 106.
  27. « L'incroyable traque à la crème fouettée », sur linternaute.com (consulté le 21 janvier 2021)
  28. Philippe Carlot, « Deux fresques géantes de Magritte et Delvaux enfin visibles temporairement à Bruxelles », sur rtbf.be, Radio-télévision belge de la Communauté française, (consulté le 14 février 2021)
  29. Noël Godin, Entartons, entartons les pompeux cornichons !, Paris, Flammarion, 2005 (ISBN 978-2-08-068546-9), page 200-205.
  30. « Delors entarté: deux étudiants poursuivis. », sur liberation.fr, Libération, (consulté le 22 janvier 2021)
  31. « Les entarteurs de Delors condamnés. », sur liberation.fr, Libération, (consulté le 22 janvier 2021)
  32. Journal de 20 heures, « Entartage Delors », sur ina.fr, Institut national de l'audiovisuel, (consulté le 22 janvier 2021)
  33. a et b Patricia Tourancheau, « Chevènement n'aime pas la chantilly », sur liberation.fr, Libération, (consulté le 23 janvier 2021)
  34. Geoffroy Tomasovitch, « Chevènement ne digère pas la tarte », sur leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 23 janvier 2021)
  35. Noël Godin, Entartons, entartons les pompeux cornichons !, Paris, Flammarion, 2005 (ISBN 978-2-08-068546-9), page 225-231.
  36. « L'entartage de Chevènement coûte 800 euros à Godin », sur nouvelobs.com, (consulté le 8 mai 2018)
  37. Pourvoi 03-84934 de la Cour de Cassation.
  38. Noël Godin, Entartons, entartons les pompeux cornichons !, Paris, Flammarion, 2005 (ISBN 978-2-08-068546-9), page 234-239.
  39. « ILS ONT DIT », sur leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 24 janvier 2021)
  40. « Farine, ketchup... avant Manuel Valls, d'autres politiques agressés », sur ouest-france.fr, (consulté le 21 janvier 2021).
  41. Didier Micoine, « Ovations et... ketchup pour Jospin », sur leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 21 janvier 2021).
  42. « ENTARTAGE : Josselin de Rohan, président du conseil régional de Bretagne a été « entarté ». », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 10 février 2021)
  43. « Entartage de J. de Rohan. Trois mois avec sursis requis », sur letelegramme.fr, Le Télégramme, (consulté le 10 février 2021)
  44. « Entartage de Rohan. Sursis et amende pour Malardé », sur letelegramme.fr, Le Télégramme, (consulté le 10 février 2021)
  45. « Ségolène Royal entartée à La Rochelle. », sur liberation.fr, Libération, (consulté le 21 janvier 2021).
  46. L'Obs, « Ségolène Royal entartée », sur nouvelobs.com, L'Obs, (consulté le 21 janvier 2021).
  47. « José Bové cibled'un jeune entarteur », sur nouvelobs.com, L'Obs, (consulté le 10 février 2021)
  48. Un dimanche de campagne, « José Bové entarté à Poitiers », sur ina.fr, Institut national de l'audiovisuel, (consulté le 10 février 2021)
  49. « Ayrault entarté contre le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes - Rennes info », sur www.rennes-info.org, (consulté le 21 janvier 2021)
  50. Arnaud Gonzague, « Notre-Dame-des-Landes, 50 ans de turbulences », sur nouvelobs.com, L'Obs, (consulté le 21 janvier 2021)
  51. « Nantes. En 2011, Jean-Marc Ayrault avait été entarté place Royale », sur ouest-france.fr, Ouest France, (consulté le 21 janvier 2021)
  52. Sudouest.fr avec AFP, « Vidéo : François Hollande enfariné par une femme », sur sudouest.fr, Sud Ouest, (consulté le 21 janvier 2021)
  53. [vidéo] Le Grog, Entartage JC BOULARD sur YouTube,
  54. « Le Mans. Le maire Jean-Claude Boulard victime d'un entarteur [Vidéo] », sur ouest-france.fr, Le Maine libre, (consulté le 3 février 2021)
  55. « Entartage : Jean-Claude Boulard, maire du Mans, agressé hier », sur lemans.maville.com, Maville.com, (consulté le 3 février 2021)
  56. France Bleu Maine, « Jean-Claude Boulard entarté ! », sur francebleu.fr, France Bleu, (consulté le 3 février 2021)
  57. Ouest-France, « Loi Travail. Emmanuel Macron reçoit un œuf sur la tête à Montreuil », sur ouest-france.fr, (consulté le 21 janvier 2021)
  58. LEXPRESS.fr, « VIDÉO. Manuel Valls enfariné à Strasbourg : "49.3, on n'oublie pas!" », sur www.lexpress.fr, L'Express, (consulté le 21 janvier 2021)
  59. « Emmanuel Macron reçoit un œuf sur la tête au Salon de l'agriculture », sur lefigaro.fr, Le Figaro, (consulté le 21 janvier 2021)
  60. Paris Match, « Fillon enfariné : "J’espère au moins que la farine était française!" », sur parismatch.com, Paris Match, (consulté le 21 janvier 2021)
  61. Rebellyon, « Info Libertaire - Actualité militante et info anarchiste », sur infolibertaire.net, (consulté le 10 février 2021)
  62. Myriam Figureau, « Lyon : le président de la Métropole enfariné », sur france3-regions.francetvinfo.fr, France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, (consulté le 10 février 2021)
  63. J.-C. M., « LYON. David Kimelfeld enfariné: «Je n’ai pas attendu d’avoir de la farine dans les yeux pour agir» », sur leprogres.fr, Le Progrès, (consulté le 10 février 2021)
  64. L. M. avec AFP, « Les entarteurs d’Eric Coquerel à Colombes condamnés à un stage de citoyenneté », sur leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 10 février 2021)
  65. a et b Marie Zafimehy, « Coquerel entarté : Mélenchon dénonce une "agression" », sur rtl.fr, RTL, (consulté le 10 février 2021)
  66. Action Française - Île de France, « Eric Coquerel entarté en effet t'as », sur facebook.com, (consulté le 10 février 2021)
  67. Vincent Coquaz, « Eric Coquerel est-il vraiment parvenu à faire annuler une messe dans le 93 ? », sur Libération, (consulté le 10 février 2021)
  68. [vidéo] Le Huffington Post, On est tombé sur l'entarteur d'Éric Coquerel dans une manif FN (et il assume tout) sur YouTube, (consulté le )
  69. « VIDÉO - Entartré par un groupe d'extrême-droite, le député Eric Coquerel porte plainte : "C'est un acte qui vise clairement à humilier" », sur lci.fr, LCI, (consulté le 10 février 2021)
  70. Jean-Luc Mélenchon, « Lettre au président de Rugy suite à l'agression du député Éric Coquerel par l'extrême droite », sur melenchon.fr, (consulté le 10 février 2021)
  71. AFP, « Entartage d'Éric Coquerel : trois proches de l'Action française devant le juge », sur lepoint.fr, Le Point, (consulté le 10 février 2021)
  72. a et b Louis Moulin, « Nantes. Johanna Rolland enfarinée par des pro-migrants : la rançon de la faiblesse », sur breizh-info.com, Breizh Info, (consulté le 14 février 2021)
  73. « Nantes. Enfarinée, la maire, Johanna Rolland portera plainte », sur ouest-france.fr, Ouest France, (consulté le 21 janvier 2021)
  74. Julie Urbach, « Prison avec sursis pour l'enfarineur de Johanna Rolland, la maire de Nantes », sur 20minutes.fr, 20 Minutes, (consulté le 10 février 2021)
  75. Agnès Clermont, « Il avait enfariné la maire de Nantes, il la rejoint dans son équipe municipale », sur ouest-france.fr, Ouest France, (consulté le 14 février 2021)
  76. Bernard Morvan, « Nantes. Johanna Rolland et Christophe Jouin sont devenus copains », sur breizh-info.com, Breizh Info, (consulté le 14 février 2021)
  77. (ru) « Саакашвили получил ботинком », sur gazeta.ru, Gazeta.ru,‎ (consulté le 21 janvier 2021)
  78. (en) Conor Kane, « Eggs, cheese thrown at Harney's car », sur irishtimes.com, The Irish Times, (consulté le 14 mai 2021)
  79. (en) Susan Ryan, « Eggs, cheese thrown at Mary Harney », sur thejournal.ie, TheJournal.ie (en), (consulté le 14 mai 2021)
  80. Le Point avec Reuters, « REGARDEZ - Silvio Berlusconi agressé à Milan », sur lepoint.fr, Le Point, (consulté le 21 janvier 2021)
  81. « L'agression de Silvio Berlusconi crée une polémique sur sa protection », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 21 janvier 2021)
  82. AFP, « Italie: boom des ventes de la mini-cathédrale lancée contre Silvio Berlusconi », sur ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 21 janvier 2021)
  83. (en-GB) ToM, « Watch: Justice Minister gets egged by protesters outside Castille », sur timesofmalta.com, Times of Malta, (consulté le 10 février 2021)
  84. (en) « Watch: Justice Minister Owen Bonnici egged by protesters - The Malta Independent », sur independent.com.mt, The Malta Independent (en), (consulté le 10 février 2021)
  85. (en) « Egg thrown at Maltese Justice Minister Owen Bonnici by angry protesters », sur euronews.com, Euronews, (consulté le 10 février 2021)
  86. (en-US) Siobhán O'Grady, « Protesters egg Malta’s justice minister as tensions mount over handling of investigation into journalist’s killing », The Washington Post,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne, consulté le 10 février 2021)
  87. (nl) « Boete voor taartgooiers naar wijlen Pim Fortuyn », sur trouw.nl, Trouw, (consulté le 21 janvier 2021)
  88. (ru) « Во время голосования в М.Касьянова кинули яйцом », sur rbc.ru, RBK TV,‎ (consulté le 21 janvier 2021)
  89. (ru) « В Михаила Касьянова кинули яйцом во время голосования на выборах », sur newsru.com,‎ (consulté le 21 janvier 2021)
  90. (ru) « Яйца после торта: во Владимире закидали машину Касьянова », sur vesti.ru,‎ (consulté le 21 janvier 2021)
  91. Julien de Weck, « Entartage: «Micheline Calmy-Rey ne portera pas plainte» », Tribune de Genève,‎ (ISSN 1010-2248, lire en ligne, consulté le 24 janvier 2021)
  92. « Micheline Calmy-Rey entartée à Genève: "C'était brutal" », sur rts.ch, Radio télévision suisse, (consulté le 24 janvier 2021)
  93. « VIDEO. Suisse : l'ancienne présidente entartée à Genève », sur leparisien.fr, Le Parisien, (consulté le 24 janvier 2021)
  94. Magalie Goumaz, « Christoph Blocher entarté! », Le Matin,‎ (ISSN 1018-3736, lire en ligne, consulté le 24 janvier 2021)
  95. CB /JCM, « Christoph Blocher entarté en quittant «Infrarouge» », 24 Heures,‎ (ISSN 1424-4039, lire en ligne, consulté le 24 janvier 2021)
  96. « Attaque au milk-shake d’un conseiller national UDC », 24 heures,‎ (ISSN 1424-4039, lire en ligne, consulté le 24 janvier 2021)
  97. (de) « In Zürich: Video von Milchshake-Attacke auf Mörgeli und Köppel », sur blick.ch, Blick, (consulté le 24 janvier 2021)
  98. (de) pam, « Linke attackieren Mörgeli und Köppel mit Milchshake », sur 20min.ch, 20 Minuten, (consulté le 24 janvier 2021)
  99. (en-GB) « Shoe thrown at Turkish PM Erdogan », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 28 mars 2021)
  100. Marie Simon, « Le Premier ministre turc visé par un lancer de chaussure », sur lexpress.fr, L'Express, (consulté le 28 mars 2021)
  101. « Espagne: trois ans de prison pour avoir lancé une chaussure sur le Premier ministre turc », sur lepoint.fr, Le Point, (consulté le 28 mars 2021)
  102. (uk) « Операція "Яєшня", або "Теракт" проти Януковича », sur pravda.com.ua, Ukrayinska Pravda,‎ (consulté le 23 janvier 2021)
  103. (ru) « "Почувствовав удар, Янукович, очевидно, решил, что началось готовящееся спецслужбами "покушение" », sur ukrainenews.fakty.ua, Fakty i Kommentarii,‎ (consulté le 23 janvier 2021)
  104. (uk) [vidéo] 5 Kanal, В Януковича кинули яйцем - 2004 рік sur YouTube, (consulté le )
  105. (uk) Evgen Gnybida, « Вилкула не пустили выступать в Бердянске и облили зеленкой - Новости Бердянска », sur brd24.com, Berdiansk 24,‎ (consulté le 23 janvier 2021)
  106. (ru) « В Бердянске Вилкула облили зеленкой », sur tsn.ua, TSN,‎ (consulté le 23 janvier 2021)
  107. (en-US) Matt Flegenheimer, « Protesters Hurl Jeers and a Shoe at the Yemeni President », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 23 mars 2021)
  108. (en) Verena Dobnik, « Shoe thrown at Yemeni’s Saleh », sur iol.co.za, Independent Online (en), (consulté le 23 mars 2021)

Sources[modifier | modifier le code]

Personnalités politiques françaises[modifier | modifier le code]

Personnalités politiques ukrainiennes[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Pour l'ensemble des points mentionnés sur cette page : voir sur OpenStreetMap (aide) ou télécharger au format KML (aide).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Compilations d'extraits vidéo
Extraits vidéos spécifiques
Reportages