Cadreur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cadreur
CamOp 03.JPG

Cadreur de télévision pour Arte live

Codes
ROME (France)
L1505

Un cadreur[1], caméraman, ou opérateur de prise de vue est un technicien qui est aux commandes d'une caméra lors d'une prise de vues pour le cinéma ou la télévision, qu'il s'agisse de films ou d'émissions en direct ; il est responsable du cadrage, soit sous les recommandations ou indications d'un réalisateur, soit selon sa propre initiative.

Terminologie[modifier | modifier le code]

Selon le Trésor de la langue française, le cadreur est « l'opérateur chargé de maintenir le « cadre » choisi par le réalisateur au cours des multiples déplacements de la caméra ou des acteurs ». Le terme « cadreur » est attesté depuis 1952[2],[3], il est recommandé en France depuis 1983, ainsi qu'au Canada, à la place de caméraman.

Cadreur au cinéma[modifier | modifier le code]

Le cadreur du film est un collaborateur essentiel du réalisateur. Il met en œuvre et manie l'appareil de prise de vues, la caméra, assurant la composition des plans et la plupart des mouvements d'appareil.

Bien que le cadreur travaille en osmose avec le directeur de la photographie, ou chef opérateur de prise de vues, il n'est pas directement sous ses ordres ; son rôle est essentiellement déterminé par une entente — si possible fructueuse, voire parfaite — avec le réalisateur. En effet, le choix des paramètres de prise de vues liés au cadre — place de l'appareil, choix de l'objectif (distance focale), place des comédiens et des éléments du décor, rythmique des mouvements — se fait en collaboration étroite avec le réalisateur, qui peut imposer des exigences précises, ou discuter toute proposition du cadreur, selon les nécessités du scénario et éventuellement de celles du montage à venir.

Le cadreur participe, tout comme le directeur de la photographie ou le scripte, à la résolution des problèmes de raccord d'un plan avec le plan suivant, ou de ceux rencontrés entre deux séquences, les éléments d'un film sont en effet très rarement tournés chronologiquement, dans la continuité du scénario, et leur éloignement dans le temps peut provoquer des incohérences dans le récit (costumes ou accessoires manipulés par les comédiens).

Depuis la généralisation des moniteurs vidéo de contrôle sur les plateaux, qui permettent au réalisateur de suivre le déroulement du plan lors de son tournage, le rôle du cadreur qui, jusque-là, était le seul à avoir vu le cadrage exact du plan tel qu'il sera vu à l'écran (notamment durant les divers mouvements de caméra), est amoindri mais l'adresse et la précision que l'on exige de lui sont les mêmes.

Le cadreur est assisté par le premier assistant opérateur, qui assure la préparation de la caméra et des accessoires nécessaires au tournage du plan et assure la mise au point de l'objectif pendant les prises. Le second assistant est plus spécialement préposé à l'entretien et aux chargement, déchargement des magasins (caméra argentique), ou aujourd'hui des disques durs (caméra numérique).

Cadreurs spécialisés : steadicamer, cadreur à manivelles, cadreur prise de vues aérienne, cadreur prise de vues sous marine, cadreur animalier, cadreur banc-titre...

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « cadreur » est recommandé en France par la DGLFLF depuis un arrêté du 24 janvier 1983, journal officiel du 22/09/2000, voir FranceTerme, et au Canada par l'OQLF, voir « cadreur », Grand dictionnaire terminologique, Office québécois de la langue française
  2. Petit Robert
  3. Trésor informatisé de la langue française

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]