Liste des ministres français du Numérique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article présente la liste des ministres chargé de l'économie numérique, et des technologies de l'information et de la communication.

Secrétaire d'État chargé du Numérique
Image illustrative de l'article Liste des ministres français du Numérique
Titulaire actuel
Mounir Mahjoubi
depuis le

Création 1995 (Technologies de l'information)
2008 (Économie numérique)
Premier titulaire François Fillon (Technologies de l'information)
Éric Besson (Économie numérique)
Site internet http://www.economie.gouv.fr/

Historique[modifier | modifier le code]

Avant le premier ministre français chargé des « Technologies de l'information » en 1995, un grand nombre de ministres ont occupé le porte-feuille des Technologies (voir la liste des ministres français de la Recherche et des Technologies) et des Télécommunications (voir la liste des ministres français des Postes et Télécommunications).

François Fillon est nommé « ministre des technologies de l’information et des postes » en 1995 dans le premier gouvernement d’Alain Juppé. Son décret d’attribution précise qu’il : « définit et met en œuvre la politique gouvernementale en matière de développement de la société de l’information et de modernisation des technologies, des supports et des réseaux utilisés par les services de communication »[1]. François Fillon conserve ces attributions dans le second gouvernement Juppé, même si l’expression « technologies de l’information » n’apparaît plus dans l’intitulé de son portefeuille.

En 1997, le gouvernement Jospin ne comporte pas de ministre explicitement chargé des technologies de l’information, de la société de l’information ou de l’économie numérique ; seuls sont prévus les portefeuilles traditionnels de ministre chargé des télécommunications et de ministre chargé de la communication (audiovisuelle).

De 2002 à 2004 apparaît un portefeuille de ministre chargé des « nouvelles technologies » dans le gouvernement Raffarin II, associé à celui de la recherche.

De 2004 à 2008, il n'y a plus de ministre des technologies, et les ministres en charge de la recherche se voient confier, dans le décret définissant leurs attributions, la mise en œuvre, « conjointement avec les autres ministres intéressés, [de] la politique du Gouvernement en faveur de l’utilisation et de la diffusion des nouvelles technologies de l’information et de la communication[2],[3],[4],[5]. »

C’est en 2008, lors d'un remaniement du gouvernement Fillon II, qu’apparaît explicitement un portefeuille dédié à l'« économie numérique » : Éric Besson, déjà secrétaire d’État chargé de la Prospective et de l’Évaluation des politiques publiques auprès du Premier ministre, se voit confier en sus, le « Développement de l’économie numérique. » Le décret d’attribution du ministre chargé de la recherche n’étant cependant pas retouché à cette occasion, le gouvernement français compte alors théoriquement à la fois un ministre chargé de l’économie numérique et un ministre chargé des nouvelles technologies de l’information et de la communication, en plus des ministres chargés des télécommunications et de la communication audiovisuelle.

Ce n’est qu’au moment de la formation du gouvernement Ayrault que les attributions du ministre de la recherche sont modifiées pour préciser que celui-ci « participe » à l’élaboration et à la mise en œuvre de la politique du Gouvernement en faveur de l’utilisation et de la diffusion des nouvelles technologies de l’information et de la communication et non plus « prépare » cette politique[6].

Liste des ministres[modifier | modifier le code]

Ministre ou Secrétaire d'État Intitulé Ministre de tutelle Intitulé du ministre de tutelle Gouvernement Début Fin Chef de l'État
François Fillon Ministre des technologies de l'information et de la poste Plein exercice Juppé 1 Jacques Chirac
De 1995 à 2002, voir les ministres de la Recherche et des Télécommunications.
Claudie Haigneré Ministre déléguée à la Recherche et aux nouvelles technologies[7],[8] Luc Ferry Ministre de la Jeunesse, de l’Éducation nationale et de la Recherche Raffarin 2
De 2004 à 2008, voir la liste des ministres français de la Recherche et des Technologies.
Éric Besson Secrétaire d'État chargé de la prospective, de l'évaluation des politiques publiques et du développement de l'économie numérique[9] François Fillon Premier ministre Fillon 2 Nicolas Sarkozy
Nathalie Kosciusko-Morizet Secrétaire d'État chargée de la prospective et du développement de l'économie numérique
Éric Besson Ministre chargé de l'industrie, de l'énergie et de l'économie numérique[10] Christine Lagarde Ministre de l'économie, des finances et de l'industrie Fillon 3
François Baroin
Fleur Pellerin Ministre déléguée chargée des petites et moyennes entreprises, de l'innovation et de l'économie numérique[11] Arnaud Montebourg Ministre du redressement productif Ayrault 1 François Hollande
Ayrault 2
Axelle Lemaire Secrétaire d'État chargée du numérique Ministre de l'économie, du redressement productif et du numérique Valls 1
Emmanuel Macron Ministre de l'économie, de l'industrie et du numérique Valls 2
Secrétaire d'État chargée du numérique et de l'innovation Michel Sapin Ministre de l'économie et des finances
Cazeneuve
Christophe Sirugue Secrétaire d'État chargé de l'industrie, du numérique et de l'innovation
Mounir Mahjoubi Secrétaire d'État chargé du numérique Édouard Philippe Premier ministre Philippe En fonction Emmanuel Macron

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Décret n° 95-760 du 1er juin 1995 relatif aux attributions du ministre des technologies de l’information et de la poste », sur Légifrance : « En liaison avec les ministres intéressés, [Le ministre des technologies de l’information et de la poste] définit et met en œuvre la politique gouvernementale en matière de développement de la société de l’information et de modernisation des technologies, des supports et des réseaux utilisés par les services de communication; il veille à la cohérence des actions des différents ministères dans ce domaine (article 1er) ».
  2. « Décret n° 2004-317 du 8 avril 2004 relatif aux attributions du ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche », sur Légifrance : « Il prépare et, conjointement avec les autres ministres intéressés, met en œuvre la politique du Gouvernement en faveur de l’utilisation et de la diffusion des nouvelles technologies de l’information et de la communication (article 2) ».
  3. « Décret n° 2004-373 du 29 avril 2004 relatif aux attributions déléguées au ministre délégué à la recherche », sur Légifrance : « M. François d’Aubert, ministre délégué à la recherche, exerce, par délégation du ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, les attributions de celui-ci relatives à la recherche, aux nouvelles technologies de l’information et de la communication et à la politique de l’espace (article 1er) ».
  4. « Décret n° 2005-696 du 23 juin 2005 relatif aux attributions déléguées au ministre délégué à l’enseignement supérieur et à la recherche », sur Légifrance : « M. François Goulard, ministre délégué à l’enseignement supérieur et à la recherche, exerce, par délégation du ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, les attributions de celui-ci relatives à l’enseignement supérieur et à la recherche, aux nouvelles technologies de l’information et de la communication et à la politique de l’espace (article 1er) ».
  5. « Décret n° 2007-1001 du 31 mai 2007 relatif aux attributions du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche », sur Légifrance : « Il prépare et, conjointement avec les autres ministres intéressés, met en œuvre la politique du Gouvernement en faveur de l’utilisation et de la diffusion des nouvelles technologies de l’information et de la communication (article 1er) ».
  6. « Décret n° 2012-777 du 24 mai 2012 relatif aux attributions du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche », sur www.legifrance.gouv.fr.
  7. « Décret n° 2002-959 du 4 juillet 2002 relatif aux attributions du ministre de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche », sur Légifrance : « Il prépare et, conjointement avec les autres ministres intéressés, met en œuvre la politique du Gouvernement en faveur de l’utilisation et de la diffusion des nouvelles technologies de l’information et de la communication (article 2) ».
  8. « Décret n° 2002-981 du 12 juillet 2002 relatif aux attributions déléguées à la ministre déléguée à la recherche et aux nouvelles technologies », sur Légifrance : « Mme Claudie Haigneré, ministre déléguée à la recherche et aux nouvelles technologies, exerce, par délégation du ministre de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, les attributions de celui-ci relatives à la recherche et aux nouvelles technologies (article 1er) ».
  9. « Décret n° 2008-313 du 4 avril 2008 relatif aux attributions déléguées au secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargé de la prospective, de l’évaluation des politiques publiques et du développement de l’économie numérique », sur Légifrance : « Pour le compte du Premier ministre et en liaison avec les ministres intéressés, le secrétaire d’État prépare la politique du Gouvernement pour le développement de l’économie numérique… (article 1er) ».
  10. « Décret n° 2010-1499 du 7 décembre 2010 relatif aux attributions du ministre auprès de la ministre de l’Économie, des Finances et de l’industrie, chargé de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique », sur Légifrance : « Il élabore et met en œuvre la politique de développement de l’économie numérique, qui comprend notamment les réseaux, les équipements, les usages et les contenus numériques. En particulier, il propose les mesures permettant de favoriser le développement des services de l’internet, en ce qui concerne notamment l’accès à ces services, leur usage et les contenus. (article 1er) ».
  11. « Décret n° 2012-806 du 9 juin 2012 relatif aux attributions de la ministre déléguée auprès du ministre du redressement productif, chargée des petites et moyennes entreprises, de l’Innovation et de l’Économie numérique », sur Légifrance.