Mohand Laenser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

n

Mohand Laenser
Image illustrative de l'article Mohand Laenser
Fonctions
Ministre de l'Intérieur
En fonction depuis le
Monarque Mohammed VI
Premier ministre Abdelilah Benkirane
Gouvernement Gouvernement Benkirane
Législature IXe législature
Prédécesseur Taib Cherkaoui
Ministre d'État
Monarque Mohammed VI
Premier ministre Abbas El Fassi
Gouvernement El Fassi
Législature VIIIe législature
Prédécesseur Abbas El Fassi
Successeur Abdellah Baha
Ministre de l'Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes
Monarque Mohammed VI
Premier ministre Driss Jettou
Gouvernement Jettou I (2002-2004)
Jettou II (2004-2007)
Législature VIIe législature
Prédécesseur Moulay Ismaïl Alaoui
Successeur Aziz Akhennouch
Ministre des Postes et Télécommunications
Monarque Hassan II
Premier ministre Mohamed Maâti Bouabid
Mohamed Karim Lamrani
Gouvernement Bouabid II (1981-1983)
Lamrani III (1983-1985)
Lamrani IV (1985-1992)
Prédécesseur Mahjoubi Aherdane
Successeur Abdeslam Ahizoune
Biographie
Date de naissance 1942
Lieu de naissance Imouzzer Marmoucha (Maroc Maroc)
Nationalité Marocaine
Parti politique Mouvement populaire
Diplômé de ENA
Telecom Paris
INPT

Mohand Laenser (né en 1942 à Imouzzer Marmoucha, Maroc) est un homme politique marocain. Ancien ministre de l'Intérieur marocain, il est aujourd'hui ministre de l'urbanisme et de l'aménagement du territoire dans le gouvernement Benkirane II et secrétaire général du Mouvement populaire.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Lauréat du cycle supérieure de l'École nationale de l'administration, Mohand Laenser a effectué des formations professionnelles à l'Institut national des postes et télécommunications de Rabat, l'École nationale supérieure des télécommunications de Paris et l'Institut international d'administration publique. Depuis 1969, il a assumé plusieurs fonctions au sein du ministère des Postes et Télécommunications. En novembre 1981, il est nommé à la tête de ce département. Le 30 novembre 1983, il est nommé Ministre des Postes et Télécommunications, pour être reconduit à ce poste le 11 avril 1985. Du 7 novembre 2002, a octobre 2007, il occupe le poste de Ministre de l’Agriculture du Développement Rural et de la pêche maritime.

Secrétaire général du Mouvement populaire, il est élu député, aux élections législatives directes du 25 juin 1993, de la circonscription de Boulmane (province de Boulmane).

Le 12 novembre 1994, Laenser est réélu secrétaire général du Mouvement populaire. Le 13 juin 1997, il est élu aux élections communales.Il est élu et réélu député aux élections législatives du 27 septembre 2002 et 7 septembre 2007.

Il est, tout comme Mohamed Thamaldou de l'Union constitutionnelle, l'un des vice-présidents de l'Internationale libérale[1]. Le , il est nommé ministre d'État lors du léger remaniement dans le gouvernement Abbas El Fassi. Le , il est nommé ministre de l'Intérieur dans le gouvernement Benkiran. Dans le gouvernement "Benkirane II" , Mohand Laenser est nommé Ministre de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire national, en octobre 2013.

Décoration[modifier | modifier le code]

Il est décoré du Wissam Er reda de première classe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Vice-présidents », sur www.liberal-international.org (consulté le 11 mai 2012)