Parti nationaliste (Malte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parti nationaliste.
Parti nationaliste
(mt) Partit Nazzjonalista
(en) Nationalist Party
image illustrative de l’article Parti nationaliste (Malte)
Logotype officiel.
Présentation
Président Adrian Delia
Fondation
Siège Id-Dar Ċentrali, Triq Herbert Ganado, Pietà
Fondateur Fortunato Mizzi
Positionnement Centre droit
Idéologie Démocratie chrétienne
Libéral conservatisme
Europhilie
Affiliation européenne Parti populaire européen
Affiliation internationale Union démocrate internationale (associé)
Internationale démocrate centriste
Couleurs Bleu
Site web www.pn.org.mtVoir et modifier les données sur Wikidata
Représentation
Députés
28 / 67
Députés européens
3 / 6

Le Parti nationaliste (en maltais : Partit Nazzjonalista, en anglais : Nationalist Party, abrégé en PN) est un parti politique de Malte, de centre droit, membre du Parti populaire européen et membre associé de l'Union démocratique internationale.

Il porte ce nom depuis le temps où Malte était une colonie du Royaume-Uni et il revendiquait l'indépendance. Le PN est pro-européen, contrairement au Parti travailliste, opposé à l'adhésion à l'Union européenne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été fondé en 1880 par le Dr Fortunato Mizzi comme le Parti anti-réforme, en s'opposant à une taxe décidée par les autorités coloniales britanniques mais aussi contre les mesures tendant à angliciser les systèmes juridiques et scolaires. La présence d'Italiens réfugiés du Risorgimento donna à ce parti un caractère constitutionnaliste et libéral, ce qui provoqua des tensions entre Mizzi et l'Église catholique romaine et une position favorable à l'Italie qui dura jusqu'à la Seconde Guerre mondiale.

Le PN détient actuellement 35 des 69 députés de la Chambre des représentants maltaise. Il est dirigé par Simon Busuttil. Aux élections de 2008, il remporte de justesse les élections, en obtenant seulement 31 députés dans les circonscriptions. Mais comme il précède de peu les travaillistes en voix (mais pas en sièges : 34 sièges au MLP), il obtient quatre députés supplémentaires. Il a obtenu 143 468 voix (49,34 % ; - 2,5).

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Membres ayant exercé une charge gouvernementale[modifier | modifier le code]

  • Mario Galea, secrétaire parlementaire pour les soins aux personnes âgées et de la Communauté sous le gouvernement Lawrence Gonzi

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections législatives[modifier | modifier le code]

Année Voix % Sièges Rang Gouvernement
1927 14 321 41,5
13 / 32
2d Opposition
1932 28 777 59,6
21 / 32
1er Gouvernement
1939 11 618 33,1
3 / 10
2d Opposition
1945 0 0,0
0 / 10
Opposition
1947 19 041 18,0
7 / 40
2d Opposition
1950 31 431 29,6
12 / 40
1er Gouvernement
1951 39 946 35,5
15 / 40
1er Gouvernement
1953 45 180 38,1
18 / 40
2d Gouvernement
1955 48 514 40,2
17 / 40
2d Opposition
1962 48 514 40,2
25 / 50
1er Gouvernement
1966 68 656 47,9
28 / 50
1er Gouvernement
1971 80 753 48,1
27 / 55
2d Opposition
1976 99 551 48,5
31 / 65
2d Opposition
1981 114 132 50,9
31 / 65
2d Opposition
1987 119 721 50,9
35 / 69
1er Gouvernement
1992 127 932 51,8
34 / 65
1er Gouvernement
1996 124 864 47,8
34 / 69
2d Opposition
1998 137 037 51,8
35 / 65
1er Gouvernement
2003 146 172 51,8
35 / 65
1er Gouvernement
2008 143 468 49,3
35 / 69
1er Gouvernement
2013 132 426 43,3
30 / 69
2d Opposition
2017 130 850 42,1
28 / 67
2d Opposition

Élections européennes[modifier | modifier le code]

Année Voix % Sièges Rang
2004 97 688 39,8
2 / 5
2d
2009 100 483 40,5
2 / 6
2d
2014 100 785 40,2
3 / 6
2d

Liens externes[modifier | modifier le code]