Royaume du Commonwealth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les royaumes du Commonwealth, en bleu. Les anciens royaumes du Commonwealth sont montrés en rouge.

Un royaume du Commonwealth (Commonwealth realm) est un des seize États indépendants membres du Commonwealth qui reconnaissent le chef du Commonwealth, actuellement la reine Élisabeth II, comme étant leur chef d’État. Le terme est informel, et n'a aucun statut légal.

Chacun de ces États donne un titre royal au souverain du Commonwealth, en son nom personnel. Ils sont ainsi unis personnellement les uns avec les autres via leur souverain, porteur du titre pour chacun d’eux, mais gardent chacun leur indépendance.

La reine est représentée symboliquement dans chaque État (hormis le Royaume-Uni, où elle règne en personne) par un gouverneur général, ou équivalent, désigné différemment d’un pays à l’autre. Les fonctions de ce représentant sont principalement symboliques. La Reine n’y joue pas un rôle de chef du gouvernement (le titre de chef d’État est généralement honorifique), mais elle assiste occasionnellement à des événements historiquement importants dans ces royaumes. Elle a un devoir de réserve dans les pays dont elle est la souveraine.

Les royaumes du Commonwealth sont les États suivants :

Notes et références[modifier | modifier le code]