Hwang Kyo-ahn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hwang Kyo-ahn
황교안
Hwang Kyo-ahn en 2016.
Hwang Kyo-ahn en 2016.
Fonctions
Premier ministre de la République de Corée

(1 an, 10 mois et 23 jours)
Président Park Geun-hye
Lui-même (intérim)
Moon Jae-in
Gouvernement Hwang
Prédécesseur Choi Kyoung-hwan (intérim)
Lee Wan-koo
Successeur Yoo Il-ho (intérim)
Lee Nak-yeon
Président de la République de Corée[N 1]
(intérim)

(2 mois)
Premier ministre Lui-même
Prédécesseur Park Geun-hye
Successeur Moon Jae-in
Ministre de la Justice

(2 ans, 3 mois et 7 jours)
Président Park Geun-hye
Premier ministre Chung Hong-won
Lee Wan-koo
Choi Kyoung-hwan (intérim)
Gouvernement Chung
Lee
Prédécesseur Gwon Jae-jin
Successeur Kim Ju-hyeon
Biographie
Date de naissance (60 ans)
Lieu de naissance Séoul (Corée du Sud)
Nationalité Sud-coréenne
Parti politique indépendant
Conjoint Choi Ji-young
Diplômé de Université Sungkyunkwan
Profession Avocat

Hwang Kyo-ahn Hwang Kyo-ahn
Premiers ministres de Corée du Sud
Présidents de la République de Corée

Hwang Kyo-ahn (en hangul : 황교안), né le , est un avocat et homme d'État sud-coréen. Ministre de la Justice de 2013 à 2015, il est Premier ministre du au et président de la République par intérim du au après la suspension puis la destitution de la présidente Park Geun-hye.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hwang est né à Séoul, en Corée du Sud. Après avoir été diplômé de l'Université Sungkyunkwan, il a travaillé comme procureur dans un tribunal sud-coréen[1].

Premier ministre[modifier | modifier le code]

Le 21 mai 2015, la présidente de la République, Park Geun-hye, nomme Hwang comme Premier ministre .

Le 2 novembre 2016, Hwang est renvoyé comme Premier ministre pendant le scandale politique de 2016 alors que la présidente Park tente de reconstruire la confiance dans son administration[2]. Kim Byong-joon est initialement nommé à sa place mais la présidente de la République est contrainte de revenir sur sa décision de le renvoyer.

Le 10 mai 2017, après son investiture, le nouveau président Moon Jae-in nomme Lee Nak-yeon pour lui succéder[3]. Hwang démissionne le lendemain 11 mai.

Président de la République par intérim[modifier | modifier le code]

Le 9 décembre 2016, Hwang Kyo-ahn assure l'intérim provisoire de la présidence de la République durant la suspension de Park Geun-hye à la suite du vote du Parlement la mettant en accusation dans le scandale Choi Soon-Sil. Depuis le 10 mars 2017, il assure l'intérim définitif suite à la destitution confirmée de la présidente par la Cour constitutionnelle.

Après la confirmation par la Cour constitutionnelle de la destitution de Park Geun-hye le 10 mars 2017, il annonce qu'il ne sera pas candidat à l'élection présidentielle anticipée, prévue le 9 mai 2017[4].

Il transmet le pouvoir au président Moon Jae-in le 10 mai 2017.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Assure l'intérim de la présidence de la République du au , durant la suspension de Park Geun-hye et après la destitution de celle-ci.

Références[modifier | modifier le code]