Représailles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Des représailles sont une vengeance exercée en temps de guerre ou de conflit armé à l'encontre d'ennemis ou de populations civiles à la suite d'actions militaires, de guérilla ou terroristes.

Droit international[modifier | modifier le code]

Les représailles sont considérées comme des crimes de guerre contraires à la loi internationale.

Il peut aussi s'agir d'une violation délibérée et limitée de cette loi par un État souverain pour punir un autre État qui l'a déjà rompue[1].

Exemples de représailles[modifier | modifier le code]

Les représailles débouchent souvent sur des massacres ou des exécutions sommaires de populations civiles; pour exemple voir:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Karl Josef Partsch: Self-Preservation. EPIL IV (2000), pages 380-383

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]