Palais de Malacañan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palais de Malacañan
Palasyo ng Malakanyang
Malacanang palace view.jpg

Le palais de Malacañan vu depuis les rives de la Pasig.

Présentation
Type
Destination initiale
Résidence d'été du gouverneur général des Philippines
Destination actuelle
Résidence officielle du président des Philippines
Style
Spanish Colonial architecture (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Construction
Localisation
Pays
Région
Commune
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Manille

(Voir situation sur carte : Manille)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Philippines

(Voir situation sur carte : Philippines)
Point carte.svg

Le palais de Malacañan, ou simplement Malacañan, est la résidence officielle du président des Philippines, située à Manille, la capitale, sur la rive droite du fleuve Pasig, dans le district de San Miguel.

Construit en 1750 sous la colonisation espagnole par Luís Rocha, un aristocrate ibérique installé aux Philippines[1], celui-ci le vend en 1802 à un officier de l'armée espagnole le Colonel Jose Miguel Fomento. À sa mort en 1825, ce dernier le lègue au gouvernement qui en fait la résidence d'été du gouverneur général.

Le , le palais de gouverneur (en) (Palacio del Gobernador), situé dans le quartier d'Intramuros est détruit par un séisme qui ravage totalement Manille. Dès lors, le palais de Malacañan deviendra la résidence officielle des 18 derniers gouverneurs généraux espagnols, puis des 14 gouverneurs civils et militaires américains qui s'y succéderont jusqu'à l'indépendance de l'archipel en 1946.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]