Président de la Confédération suisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2017).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Président de la Confédération Suisse
(de) Bundespräsident der Schweizerischen Eidgenossenschaft
(it) Presidente della Confederazione Svizzera
(rm) President da la Confederaziun Svizra
Image illustrative de l'article Président de la Confédération suisse

Image illustrative de l'article Président de la Confédération suisse
Titulaire actuel
Doris Leuthard
depuis le

Création
Durée du mandat 1 an
Premier titulaire Jonas Furrer
Résidence officielle Palais fédéral (Berne)
Site internet https://www.admin.ch/gov/fr

Le président de la Confédération suisse est la plus haute personnalité officielle de Suisse et préside le Conseil fédéral. En 2017, la présidence est assurée par Doris Leuthard, membre du Parti démocrate-chrétien.

Fonctions[modifier | modifier le code]

Le président exerce des fonctions représentatives, comme la réception des lettres de créance des ambassadeurs ou l'accueil des chefs d'État et autres personnalités en visite. Il prononce des allocutions notamment le 1er janvier, pour les vœux du nouvel an, le 9 mai, pour la journée des malades et le 1er août, à l'occasion de la Fête nationale suisse. Il inaugure des manifestations, comme la foire d'échantillons de Bâle, le Salon international de l'automobile de Genève, la foire agricole de Saint-Gall ou le Comptoir suisse de Lausanne.

Il dirige les séances du Conseil fédéral qui compte sept membres et tranche les votes en cas d'égalité des voix. Il est un primus inter pares et n'a pas d'autorité sur ses collègues qui sont ses égaux.

Le président de la Confédération ne peut pas être considéré comme un véritable chef d'État étant donné que c'est l'ensemble du gouvernement qui exerce les prérogatives attachées à cette fonction.

Élection[modifier | modifier le code]

Le président est élu par l'Assemblée fédérale, réunissant le Conseil national et le Conseil des États, le deuxième mercredi de la session d'hiver. Son mandat dure un an et correspond à l'année civile (1er janvier - 31 décembre). Il n'est pas immédiatement rééligible mais peut remplir plusieurs mandats non successifs.

La coutume pour l'accession à la présidence tient compte de l'ancienneté et implique que le nouveau président ait siégé sous la présidence des collègues élus avant lui au gouvernement.

Les règles concernant le président de la Confédération figurent dans l'article 176 de la Constitution fédérale et dans les articles 25 à 29 de la loi sur l'organisation du gouvernement et de l'administration.

Vice-président[modifier | modifier le code]

Alain Berset en 2013.

Le vice-président du Conseil fédéral est le suppléant du président de la Confédération. Il assume toutes les obligations du président en cas d'empêchement de celui-ci et le remplace généralement comme président l'année suivante, sous réserve du vote de l'Assemblée fédérale. Pour l'année 2017, la fonction est assurée par Alain Berset, membre du Parti socialiste suisse.

Dans les faits, les rares cas où le vice-président n'a pas accédé à la présidence l'année suivante sont les cas où cette personne a quitté le Conseil fédéral durant ou immédiatement à la fin de son mandat de vice-président, pour cause de décès, de démission ou de non réélection. Cela s'est produit pour la dernière fois en 2004, lorsque la vice-présidente Ruth Metzler-Arnold n'a pas été réélue au Conseil fédéral.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]