Medi 1 TV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Medi 1 TV
Logo de Medi 1 TV
Logo de Medi 1 TV

Création
Propriétaire Actionnaires : Medi 1 radio, CDG, Maroc Telecom, Banque populaire du Maroc, Wafa Assurance, Attijariwafa bank, Nekst Investments et Steeds medias
Slogan S'informer, apprendre, se divertir, vous êtes bien sur Medi 1 TV
Langue Arabe et Français
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Statut Généraliste internationale privée
Siège social Tanger
Ancien nom Medi 1 sat
Site web www.medi1tv.com
Diffusion
Numérique DVB-T (Diffusion analogique d'octobre 2010 à juin 2015)
Satellite HotBird 6 à 13° Est
Nilesat 102 à 7° Ouest
Arabsat 5A 30,5° Est
Câble Numericable : Chaîne n° 409
ADSL Maroc Telecom : Chaîne° 5
SFR TV : Chaîne n° 268
Orange TV: Chaîne n° 162
Alicebox : Chaîne n° 136
Freebox TV : Chaîne n° 480

Medi 1 TV (en arabe : مدي 1 تي في) est une chaîne de télévision marocaine généraliste privée axée sur l'information créée le . Elle émet ses programmes depuis Tanger.

Histoire de la chaîne[modifier | modifier le code]

Lancée le , sous le nom de Medi 1 sat, la chaîne fut au début créée par les pouvoirs publics français (voulue notamment par l'ancien président de la République française Jacques Chirac) et marocains, afin de promouvoir les cultures francophone et maghrébine dans la région de l'Afrique du Nord et dans tout le bassin méditerranéen. Elle a été dotée d'un capital de 15 millions d'euros pour accompagner ses premiers pas, dont 56 % était détenu par Maroc Telecom et la CDG. Le reste des parts de participation revenait à des actionnaires français (30 %) ainsi qu'à la radio Medi 1 (14 %).

Le , la chaîne devient marocaine à 100 % après l'annonce de l'acquisition des parts françaises par la CDG. Le , quatre nouveaux actionnaires[1] ont fait leur entrée dans le capital de la chaîne tangéroise. Il s'agit des assurances MAMDA et MCMA, CIMR et le groupe des banques populaires.

Ainsi, le conseil d'administration de la chaîne est désormais composé de Abbas Azzouzi, en tant que nouveau président-directeur général de Medi 1 Sat[1], Amine Benhalima, représentant de Fipar Holding (filiale de la CDG), Abed Yaacoubi Soussane, représentant de la MAMDA/MCMA, Khalid Cheddadi, représentant de la CIMR, Anass Houir Alami, directeur général de la CDG et Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom.

Le à 21 h 20, Medi 1 sat change de nom et devient Medi 1 TV. La chaîne est désormais généraliste avec une nouvelle grille. L'audience de la chaîne est multipliée par 10 en l'espace de 3 ans pour atteindre 7,5%.

Lors du MIPTV 2012, et pour la première fois au Maroc, Medi 1 TV signe un accord de représentation et de distribution de l’émission Enigma avec la société ECHOLINE. Ce partenariat entre la chaîne tangéroise et la société de production européenne porte sur la diffusion mondiale de l'émission[2].

À la suite de l'entrée de deux nouveaux actionnaires (Nekst Investments et Steeds medias), la chaîne signe un nouveau cahier des charges. Medi1 TV devient un service télévisuel privé, à vocation nationale et internationale[3].

Le , la programmation est recentrée sur l'information. Abbas Azzouzi annonce une réorientation de la chaîne vers l'Afrique francophone avec le lancement d'un second canal à partir de septembre 2016.

Depuis le , Hassan Khiyar, également PDG de Medi 1 radio, est à la tête de la chaîne après la démission d'Abbas Azzouzi. Cette nomination procède de la volonté du Conseil d'Administration de faire évoluer le modèle de gouvernance de Medi 1 TV avec un repositionnement stratégique en tant que chaîne d'information continue et permanente, éditée en partenariat avec Radio Méditerranée Internationale (Medi 1 radio) dans le cadre d'un projet unique à vocation nationale, régionale et internationale[4].

Programmes[modifier | modifier le code]

Bilingue (arabe & français), la chaîne diffuse des journaux télévisés, des magazines, des débats (talk-shows), des reportages et des documentaires touchant des sujets divers et variés. La chaîne Medi 1 TV s'intéresse en particulier à l’actualité régionale du Maghreb. Elle émet 24 heures sur 24 et sept jours sur sept.

Sa grille s'est enrichie depuis le de nouvelles émissions et documentaires. La chaîne se veut généraliste mais l'information reste le pilier de la chaîne avec une tranche horaire de 6 à 19 h :

- Le 6/10 en français et en arabe.

- 10/12 en arabe.

- 12/14 en arabe.

- 15/19 en arabe.

- 20:45 en arabe.

- 24 h d'infos aux alentours de minuit en arabe.

Quelques émissions phares :

  • L'Match : reportages, analyse et débat autour de l'actualité sportive maghrébine et internationale. (En arabe)
  • Milaf li Nikach donne un éclairage approfondi sur les dossiers qui font l'actualité nationale et internationale du moment. (En arabe)
  • Medi Investigation est un magazine d'investigation et de grands reportages. (En français)
  • Mohakikoun est un magazine d'investigation et de reportages en arabe.
  • GEN10 est la nouvelle version de Génération News, talk-show qui allie débat d'idées, actualité digitale et musique. (En arabe)
  • Kawaliss est une émission d'infotainment inspirée de l'émission française "Le Petit journal". (En arabe)

Diffusion[modifier | modifier le code]

Medi 1 TV est diffusée en DVB-S MPEG-2 clair 24h/24 via les satellites Hot Bird 6, Nilesat 102. Elle est aussi diffusée en France sur le câble et l'ADSL[5].

Depuis le 30 octobre 2010 à 20 h 20 GMT, Medi 1 sat devient Medi 1 TV. Ce changement de nom traduit aussi sa diffusion sur le réseau analogique hertzien.

Dans le respect de l’engagement international du Maroc en matière de libération des fréquences analogiques hertziennes, Medi 1 TV signe un accord avec la SNRT qui lui permet d'être diffusée sur le réseau TNT depuis le 17 juin 2015[6].

À partir de septembre 2016, Medi 1 TV existera en deux versions différentes : l’une francophone et l’autre arabophone. La première sera orientée vers l’Afrique francophone et les Africains résidant à l’étranger tandis que la seconde sera plutôt tournée vers le Maghreb[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]