Parti libéral-démocrate de Russie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parti libéral-démocrate.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Parti libéral-démocrate de Russie
Image illustrative de l'article Parti libéral-démocrate de Russie
Logotype officiel.
Présentation
Président Vladimir Jirinovski
Fondation 1989
Siège Moscou
Idéologie Nationalisme[1]
Populisme[1]
Positionnement Extrême droite
Couleurs Bleu et jaune
Site web www.ldpr.ru
Représentation
Douma
39 / 450

Le Parti libéral-démocrate de Russie (russe : Либерально-демократическая партия России, Liberalno-demokratitcheskaïa partiïa Rossii, LDPR) est un parti politique russe. Il est dirigé par Vladimir Jirinovski presque depuis sa fondation, en 1989, comme le Parti libéral démocratique de l'Union soviétique. Le LDPR se décrit comme un parti démocratique centriste et réformateur, mais il est souvent considéré, en particulier dans les médias étrangers, comme un parti ultranationaliste[2]. Le LDPR affirme que ses principaux adversaires politiques sont Iabloko et le Parti communiste de la Fédération de Russie (KPRF).

Plate-forme[modifier | modifier le code]

Les principales propositions du LPDR comprennent :[réf. nécessaire]

Un État fort[modifier | modifier le code]

À l'intérieur : autorité[modifier | modifier le code]

Le pouvoir : le peuple incarné[modifier | modifier le code]
Faire de l'ordre[modifier | modifier le code]

À l'extérieur : la grande puissance[modifier | modifier le code]

Une économie pro-russe[modifier | modifier le code]

L'unité sociale[modifier | modifier le code]

Une religion privilégiée : l'orthodoxie[modifier | modifier le code]

  • l'unité spirituelle par la suppression des sectes « non traditionnelles » et « fanatiques » en Russie ;
  • la reconnaissance de l'Église orthodoxe russe comme « Église Nationale » tout en respectant la croyance de chacun ;
  • l'ouverture des établissements scolaires orthodoxes ;
  • l'immunité judiciaire pour les ecclésiastiques sauf dans les cas de meurtre, viol, vol, corruption, trahison, diffamation ;
  • l'enseignement de l'orthodoxie aux enfants et aux jeunes Russes dans le respect de la croyance ou de la non-croyance de chacun ;
  • la rémunération des prêtres ;

De bonnes mœurs[modifier | modifier le code]

La jeunesse encadrée[modifier | modifier le code]

La cohésion par le travail[modifier | modifier le code]

Une éthique de la santé[modifier | modifier le code]

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élections législatives[modifier | modifier le code]

Année Voix  % Rang Sièges
1993 12 318 562 22,9 1er
70 / 450
1995 7 737 431 11,2 2e
51 / 450
1999 3 990 038 6,0 5e
17 / 450
2003 6 943 885 11,5 3e
36 / 450
2007 5 660 823 8,1 3e
40 / 450
2011 7 664 570 11,7 4e
56 / 450
2016 6 917 063 13,1 3e
39 / 450

Élections présidentielles[modifier | modifier le code]

Année Candidat 1er tour 2d tour
Voix % Rang Voix % Rang
1996 Vladimir Jirinovski 4 311 479 5,7 5e
2000 Vladimir Jirinovski 2 026 509 2,7 5e
2004 Oleg Malychkine 1 394 000 2,0 5e
2008 Vladimir Jirinovski 6 998 510 9,5 3e
2012 Vladimir Jirinovski 4 448 959 6,2 4e

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « RUSSIA », Parties and Elections in Europe.
  2. (en) « BBC NEWS  », BBC News, 20 novembre 2007.