Élection présidentielle turque de 2023

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Élection présidentielle turque de 2023
Recep Tayyip Erdogan in Ukraine.jpg Recep Tayyip Erdoğan – Alliance populaire
Président de la République
Sortant
Recep Tayyip Erdoğan
AKP

L'élection présidentielle turque de 2023 a lieu le , en même temps que les élections législatives afin d'élire le président de la république de Turquie pour un mandat de cinq ans.

Le président sortant Recep Tayyip Erdoğan est candidat à sa réélection, malgré la limite à deux mandats présidentiels inscrite dans la constitution.

Contexte[modifier | modifier le code]

L'élection présidentielle de juin 2018 marque la transition du pays d'un régime parlementaire à un régime présidentiel en application de la réforme constitutionnelle approuvée par 51 % des suffrages lors du référendum constitutionnel de 2017 sous l'impulsion du président de la république Recep Tayyip Erdoğan. Le président est depuis à la fois chef de l'État et chef de gouvernement, les fonctions de Premier ministre ayant été supprimées. L'élection de 2018 voit la victoire du président sortant, qui occupe alors ce poste depuis 2014, année qui marque pour la première fois l'élection au suffrage universel direct du chef de l'Etat.

En parallèle de la victoire d'Erdoğan, sa formation politique, le Parti de la justice et du développement (AKP), perd sa majorité absolue à la Grande Assemblée nationale de Turquie pour la première fois depuis les élections de juin 2015. Devenu minoritaire, le gouvernement est ainsi contraint de s'appuyer sur le soutien sans participation du Parti d'action nationaliste (MHP) de Devlet Bahçeli.

Bahçeli s'oppose notamment aux appels à organiser des élections anticipées, allant jusqu'à s'y engager par écrit. Le dirigeant du MHP fait également part de son intention de conserver l'alliance en vigueur avec l'AKP, avec Erdoğan pour candidat conjoint à la présidence[1].

Le gouvernement de Recep Tayyip Erdoğan continue d'exercer une forte pression sur le Parti démocratique des peuples (HDP), parti d'opposition représentant la minorité kurde. Les deux coprésidents du HDP, Selahattin Demirtaş et Figen Yüksekdağ ainsi qu'une dizaine de députés HDP et plus de 6 000 membres du parti sont emprisonnés, tandis que près de 15 000 autres adhérents font l’objet d’une procédure judiciaire. La quasi-totalité des 65 maires élus dans les régions kurdes ont été destitués et remplacés par des administrateurs nommés par le pouvoir ; une vingtaine d’entre eux ont également été condamnés à des peines de prison ferme. En juin 2021, une action judiciaire est lancée par le procureur général de Turquie contre le HDP qui menace d'interdiction le parti, par ailleurs privé d'aides publiques et dont le verdict pourrait être annoncé avant la présidentielle[2],[3].

La constitution limitant à deux le nombre de mandats présidentiels, Erdoğan n'est théoriquement pas éligible pour un troisième mandat. La constitution ne permet un troisième mandat que dans le cas d'un second mandat raccourci par la convocation anticipée des élections (et non pas du premier mandat, qu'Erdoğan a écourté de près d'un an et demi), votée à la majorité des trois cinquièmes des parlementaires, soit 360 sur 600. Si les élections sont finalement convoquées un mois plus tôt qu'initialement prévu, le chef de l’État présente ce décalage comme un simple « ajustement d'ordre administratif » justifié par un « calendrier chargé », le mois de juin étant celui des examens universitaires. La légalité de sa candidature est par conséquent remise en question[4],[5]. Ses partisans avancent quant à eux l'argument d'une « remise à zéro » du compteur des mandats lors de la révision constitutionnelle de 2017[6].

Système électoral[modifier | modifier le code]

Le président de la Turquie est élu au scrutin uninominal majoritaire à deux tours pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois. Pour être élu, un candidat doit recueillir la majorité absolue des suffrages exprimés au premier tour. A défaut, un second tour est organisé entre les deux candidats arrivés en tête au premier tour, et le vainqueur est déclaré élu[7].

Les candidats à la présidence doivent être âgés d'au moins 40 ans et avoir terminé leurs études supérieures. Tout parti politique qui a remporté au moins 5 % des voix lors des précédentes élections législatives peut présenter un candidat, bien que les partis qui n'ont pas atteint ce seuil puissent former des alliances et présenter des candidats communs tant que leur part totale des voix dépasse 5 %. Les candidats indépendants peuvent se présenter s'ils recueillent 100 000 signatures de soutien parmi les individus inscrits sur les listes électorales[8].

Sondages[modifier | modifier le code]

Moyenne lissée des sondages

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats de la présidentielle turque de 2023
Candidats Partis Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Recep Tayyip Erdoğan AKP
a définir CHP
a définir HDP
a définir IYI
a définir SP
Votes valides
Votes blancs et nuls
Total 100 100
Abstention
Inscrits / participation

Voir également[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « General elections to be held in 2023, early polls out of question, MHP's Bahçeli says | Daily Sabah », General elections to be held in 2023, early polls out of question, MHP’s Bahçeli says, (consulté le )
  2. « A Diyarbakir, en Turquie, les Kurdes sous pression avant les élections », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)
  3. « Turquie : interdiction possible du parti pro-kurde avant les élections », sur Le Figaro.fr, Le Figaro, (ISSN 0182-5852, consulté le ).
  4. « Présidentielle en Turquie : pourquoi Erdogan a-t-il décidé d'avancer le scrutin d'un mois ? », sur France 24, FRANCE24, (consulté le ).
  5. « En Turquie, le président Erdogan à la manœuvre pour briguer un troisième mandat », sur Le Monde.fr, Le Monde, (ISSN 1950-6244, consulté le ).
  6. Neslihan Çetin, « Erdogan peut-il se représenter ? », sur laviedesidees.fr (consulté le ).
  7. Dopico, « Does Turkey have term limits? », janetpanic.com, (consulté le )
  8. « Anayasa değişikliği maddeleri tam metni | Yeni anayasa maddeleri nelerdir? | Son Dakika Türkiye Haberleri », Cnnturk.com (consulté le )