Tomatina

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Tomatina en 2006

La Tomatina est une fête célébrée le dernier mercredi du mois d'août de chaque année, à Buñol, province de Valence, en Espagne.

Des milliers de participants viennent de chaque coin de la planète pour cette festivité de la bataille des tomates.

La bataille est le point culminant d'un festival d'une semaine célébrant le saint patron (Saint Lluis Bertran) du village.

La Tomatina a obtenu en août 2002 le label de Fête d'intérêt touristique international.

La Tomatina a été célébré pour la première fois en août 1945.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il existe plusieurs versions de l'origine de cette fête.

Selon la version la plus courante, en 1945, quand les jeunes de l'époque se rencontraient sur la place du village (Buñol), où l'on fête la Tomatina, au passage des autorités du village, la bande musicale, et les « Géants », un groupe de ces jeunes qui voulait participer, avait provoqué une bousculade. Un des participants tomba, et, révolté, a frappé tout ce qui était devant lui, ce qui a fait que tout le monde a commencé à se battre.

Le destin a voulu que, tout près, il y ait un petit commerce de légumes, les jeunes n'ont pas hésité à utiliser les tomates, qu'ils ont ensuite dû payer.

Cette « bataille » n'a pas été oubliée, un an après, le même mercredi du mois d'août, les jeunes se retrouvent encore une fois sur la place, mais, cette fois, ils amènent leurs propres tomates, ainsi avait commencé la deuxième bataille des tomates, qui a été dissoute par la police.

Les autorités du village se sont toujours opposées à cette célébration connue comme « la journée de la Tomatina », mais, sous une forme ou une autre, la festivité a eu lieu. Le conseil municipal de Buñol a décidé, après une période d'interdiction de 7 ans, d'autoriser la gigantesque bataille de tomates dans les années 1970 pour stimuler le tourisme.

Les tomates sont produites à Xilxes, La Llosa, Moncofa et Almenara[1], et sont stockées dans une chambre pendant 48h avant la fête de manière à atteindre un niveau de maturité suffisant pour ne pas être trop dures et contondantes[2].

En 2015, 159 000 tonnes de tomates, acheminées par 7 camions, ont été déversées dans les rues de la ville[1].

Les règles[modifier | modifier le code]

Les règles publiées par la municipalité de Buñol sont[3]:

  • La fête commence vers 11h par une explosion de feux d'artifice.
  • Les bouteilles sont interdites ainsi que tout objet dur, contondant, pouvant provoquer un accident.
  • Il est interdit de déchirer et de lancer son tee-shirt ou celui des autres.
  • Les tomates doivent être écrasées avant d'être lancées.
  • Il faut rester à une distance raisonnablement prudente de la lente avancée des camions qui déversent les tonnes de tomates.
  • Il faut suivre les consignes du personnel chargé de la sécurité.
  • Une deuxième explosion de feux d'artifice marque la fin de la bataille, vers 12h. Il faut alors immédiatement cesser de lancer des tomates.

La mairie recommande par ailleurs aux participants de se protéger les yeux avec des lunettes de plongée, de mettre de vieux vêtements, dont, de préférence, un tee-shirt blanc et des chaussures fermées, et de ne pas boire d'alcool[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Europa Press, Una empresa de La Llosa abastece con 159.000 toneladas de tomate a la Tomatina, 25 août 2015, Las Provincias.
  2. J. Díez Duet, Preparan los tomates para la tomatina de Bunyol, 25 août 2007, Las Provincias.
  3. Mairie de Buñol, Las reglas de la fiesta, latomatina.info.
  4. Mairie de Buñol,Consejos prácticos, latomatina.info.