Liste des maires de Lyon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maire de Lyon
Image illustrative de l'article Liste des maires de Lyon
Armoiries de Lyon

Image illustrative de l'article Liste des maires de Lyon
Titulaire actuel
Gérard Collomb
depuis le

Création 1790
Mandant Suffrage universel
Durée du mandat 6 ans
Premier titulaire Fleuri Zacharie Simon Palerne de Savy
Résidence officielle Hôtel de ville de Lyon
Rémunération 8 227.07 euros par mois[réf. souhaitée]
Site internet http://www.lyon.fr

Cet article dresse une liste par ordre de mandat des maires de Lyon.

Création de la municipalité (1790-1796)[modifier | modifier le code]

La ville partagée en divisions (1796-1805)[modifier | modifier le code]

De 1796 à 1805, la ville (ou canton de Lyon) est partagée en trois divisions ayant chacune leur maire :

  • 1796 :
    • Division Nord : Jean-François Bossu
    • Division Sud : Pierre Mauteville
    • Division Ouest : Berthelet
  • 1799 :
    • Division Nord : Jean-Marie Parent
    • Division Sud : André-Paul Sain-Rousset, plus tard baron de Vauxonne
    • Division Ouest : André Bernard de Charpieux

De l'Empire à la Deuxième République : retour à la mairie unique (1805-1852)[modifier | modifier le code]

Second Empire : la division du pouvoir (1852-1870)[modifier | modifier le code]

Le 24 mars 1852 est publié le décret de création de l’agglomération lyonnaise, avec transfert des fonctions de maire des villes de Lyon, de la Guillotière, de la Croix-Rousse et de Vaise (ces trois dernières étant rattachées à la ville de Lyon) au préfet du Rhône. Le préfet assume donc, dans les faits, la fonction de maire de la ville (bien que le titre ait été supprimé).

Le décret met en place une commission municipale, dont les 30 membres sont nommés par le président de la République, et qui remplit les fonctions du conseil municipal. Seul le préfet à le pouvoir de convoquer la commission.

Article détaillé : Liste des préfets du Rhône.

La ville est divisée en cinq arrondissements (puis six à partir de 1867) ayant chacun un maire, désigné par le pouvoir central.

Troisième République (1870-1940)[modifier | modifier le code]

De 1873 à 1881, la ville est dirigée par une commission nommée (1873-1874) puis à nouveau par un conseil municipal élu avec à sa tête un président dépourvu de pouvoirs. Chaque arrondissement continue d'avoir son maire. La mairie centrale est rétablie en 1881. De 1877 à 1879 au moins, le préfet du Rhône est également maire de Lyon.

Seconde Guerre mondiale (1940-45)[modifier | modifier le code]

  • 1940 Georges Cohendy, président de la délégation spéciale, nommé par décret du .
  • 1941 Georges Villiers, nommé maire par arrêté ministériel du . Révoqué le 31 décembre 1942.
  • 1943 Pierre-Louis-André Bertrand, président de la délégation spéciale le 20 janvier puis maire le 11 février 1943.
  • 1944 Justin Godart (Radical), maire provisoire en septembre 1944.

Quatrième et Cinquième Républiques[modifier | modifier le code]

No  Portrait Nom Début du mandat Fin du mandat Appartenance politique Notes
11 Édouard Herriot 01.jpg Édouard Herriot 18 mai
1945
26 mars
1957
Parti radical
Du 26 mars au 14 avril 1957, Pierre Montel (Parti radical), premier adjoint, assure l'intérim.
12 Louis Pradel 14 avril
1957
27 novembre
1976
Divers droite
Du 27 novembre au 5 décembre 1976, Armand Tapernoux (Divers droite), premier adjoint, assure l'intérim.
13 Francisque Collomb 5 décembre
1976
24 mars
1989
UDF Réélu en mars 1977 et mars 1983.
14 Michel Noir en mai 2014.jpg Michel Noir 24 mars
1989
25 juin
1995
RPR
15 Raymond Barre.jpg Raymond Barre 25 juin
1995
25 mars
2001
UDF
16 Gérard Collomb à La Confluence (Lyon).jpg Gérard Collomb 25 mars
2001
En cours PS Réélu le 21 mars 2008 puis le 4 avril 2014.

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

24 maires de Lyon pour 2 siècles d'histoire, Éditions LUGD, 1994.

Dictionnaire historique de Lyon, Éditions Stéphane Bachès, 2009.

  1. Archives Nationales, Dossier LH/188/61, pièce n° 12.