Rouble russe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir rouble.

Rouble russe
Unité monétaire moderne actuelle
Illustration de la monnaie.
Pays officiellement
utilisateurs
Drapeau de la Russie Russie
Drapeau de l'Abkhazie Abkhazie
Drapeau de l'Ossétie du Sud Ossétie du Sud
Autres pays
utilisateurs
Drapeau de la Biélorussie Biélorussie[1],[2],[3],[4]
Drapeau de la Transnistrie Transnistrie
Banque centrale Banque centrale de Russie
Appellation locale рубль
Symbole local
Code ISO 4217 RUB
Sous-unité 100 kopecks
Taux de change 1 EUR = 68,7724 RUB ()
Chronologie de la monnaie

Le rouble russe (en russe : российский рубль), est l'unité monétaire de la Fédération de Russie depuis le 1er janvier 1993. Son symbole ₽ est devenu officiel le 11 décembre 2013. Il est divisé en 100 kopecks.

Le premier rouble de la Russie post-soviétique (code ISO 4217 RUR) a circulé de 1991 à 1998. À la suite de la période d'inflation du début des années 1990, il a été remplacé par un nouveau rouble (code ISO 4217 RUB) au taux de 1 000 pour 1.

Hormis la Russie, le rouble russe a actuellement cours légal en Abkhazie et Ossétie du Sud (deux républiques séparatistes de la Géorgie), et en Transnistrie (république séparatiste de la Moldavie).

Obverse
Reverse
Pièce de 1 rouble de 2016.
Billet de 5 000 roubles (la plus grande valeur nominale).

Histoire du rouble[modifier | modifier le code]

Le rouble est une unité monétaire utilisée depuis plus de 700 ans dans l'Empire russe, en URSS et dans certains autres pays. Le rouble est apparu au XIIIe siècle dans la République de Novgorod.

Il s'agissait à cette époque, non pas de pièces de monnaie, mais de petits morceaux d'argent, les lingots (« grivna ») de 200 ou 500 g étant divisés en unités plus petites afin de faciliter les échanges. Le mot « rouble » vient du verbe russe « roubit » (рубить), qui signifie « hacher », car c'est sans doute à la hache que les lingots étaient morcelés.

À la fin de la Première Guerre mondiale, le rouble impérial russe avait déjà été dévalué trois fois en trois ans.

Après la révolution d'octobre de 1917, le pouvoir en Russie passe aux mains des bolcheviks. L'idéologie communiste prône la suppression de l'« argent » au terme de la construction de la société sans classes sociales.

En 1919, la RSFS de Russie introduit les « unités (du trésor) soviétiques » (Совзнаки, du Советские казначейские знаки, les Sovznaks) qui remplacent le rouble impérial russe et remplissent le rôle de l'argent jusqu'à l'arrêt de leur émission le 4 mars 1924. Les sovznaks ont été graduellement remplacés par le rouble soviétique.

Le nouveau rouble russe[modifier | modifier le code]

Billet de 100 roubles commémorant les Jeux olympiques de Sotchi en 2014.

Le rouble russe a graduellement remplacé le rouble soviétique dans la Fédération de Russie après la disparition de l'URSS en décembre 1991. Le rouble soviétique avait un cours parallèle avec le rouble russe jusqu'en septembre 1993. Certains pays de l'ex-URSS utilisaient également un certain temps le rouble russe (la plupart jusqu'en 1993, le Tadjikistan jusqu'en mai 1995), jusqu'à l'introduction de leur propre monnaie nationale.

Le rouble russe a connu un parcours chaotique depuis 1992, avec notamment une très forte dépréciation au moment de la crise financière russe de 1998. Ensuite, pendant plus de 10 ans son taux de change fut relativement stable par rapport au dollar et à l'euro (Voir Économie de la Russie) avant d'entamer une forte dépréciation au début de 2009 (passant de 26 à 32 RUB/USD), une conséquence de la baisse des prix d'hydrocarbures dont la Russie est l'un des principaux exportateurs et de la crise économique.

Le 1er juillet 2006, à la suite de la suppression en Russie des dernières limitations au change et aux mouvements des capitaux, le rouble est devenu une devise pleinement convertible.

À partir du mois de juillet 2014, débute la crise du rouble russe en raison de la baisse du prix de pétrole, de la spéculation contre la devise russe et des sanctions économiques infligées par l'Union européenne à la Russie dans le cadre de la guerre en Ukraine.

Évolution du taux de change de l'euro par rapport au rouble depuis 2005.

Symbole[modifier | modifier le code]

Symbole du rouble russe depuis le 11 décembre 2013.

Jusqu'en 2013 désigné par les lettres Pуб ou encore plus simplement P, le rouble russe a été gratifié d'un nouveau symbole le 11 décembre 2013, à la suite d'un vote tenu depuis le 5 novembre sur le site de la Banque centrale de Russie. Les participants pouvaient choisir entre cinq symboles ou proposer le leur. Le symbole retenu, qui a obtenu 61 % des voix, est un symbole qui était utilisé de manière officieuse depuis sa présentation par un groupe de designers en 2007[5] : ₽, soit la lettre Р de l'alphabet cyrillique (prononcée R) munie d'une barre horizontale[6]. Au moment de son lancement, il n'était pas possible de reproduire ce symbole sur un traitement de texte, nécessitant ainsi une mise à jour de ces logiciels.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le rouble russe fait partie de ce que l'on appelle les monnaies matières premières (en anglais : commodities currencies), c'est-à-dire des monnaies de pays dont les exportations de matières premières représentent une très grosse partie de l'économie. Le dollar australien, le dollar canadien ou la couronne norvégienne sont également des monnaies matières premières. Le rouble russe est notamment lié aux importantes quantités de gaz naturel que le pays exporte vers l'Europe et la Chine[7].

Pièces de monnaies de la Fédération de Russie[modifier | modifier le code]

Billets de banque en circulation[modifier | modifier le code]

Avers d'un billet de 200 roubles (2017)
  • 5 roubles (ne circule presque pas), 10 roubles, 50 roubles, 100 roubles, 500 roubles, 1 000 roubles, 5 000 roubles.

- Sur le billet de 50 est représenté la bourse de Saint-Pétersbourg.

- Sur le billet de 100 est représenté le théâtre Bolchoï de Moscou, avec un détail de la statue présente au-dessus du fronton sur son autre face.

- Sur le billet de 1000 est représenté une église de la ville de Yaroslavl.

Le 12 octobre 2017, sont mis en circulation des billets de 200 et 2000 roubles[8].

Billets en circulation[9]
Image Valeur faciale Dimensions Déscription Dates
Avers Revers Avers Revers Watermark Impression Lancement Retrait
Banknote 5 rubles (1997) front.jpg Banknote 5 rubles (1997) back.jpg 5 137 × 61 mm The Millennium of Russia monument on background of Saint Sophia Cathedral in Veliky Novgorod Fortress wall of the Novgorod Kremlin "5", Saint Sophia Cathedral in Novgorod 1997 1er janvier 1998 Billet valable mais plus imprimé depuis 2001. Très rare en circulation.
Banknote 10 rubles 2004 front.jpg Banknote 10 rubles 2004 back.jpg 10 150 × 65 mm Kommunalny Bridge across the Yenisei River in Krasnoyarsk and Paraskeva Pyatnitsa Chapel Krasnoyarsk hydroelectric plant "10", Paraskeva Pyatnitsa Chapel 1997
2001
2004
Billet valable mais plus imprimé depuis janvier 2010. Rare en circulation.
Banknote 50 rubles 2004 front.jpg Banknote 50 rubles 2004 back.jpg 50 A Rostral Column sculpture on background of Petropavlosk Fortress in Saint Petersburg Old Saint Petersburg Stock Exchange and Rostral Columns "50", Peter and Paul Cathedral En circulation
Russia100rubles04front.jpg Russia100rubles04back.jpg 100 Quadrige sur le portique du théâtre Bolchoï à Moscou Le théâtre Bolchoï "100", Le théâtre Bolchoï
200 rubles 2017 obverse.jpg 200 rubles 2017 reverse.jpg 200 View of Sevastopol and the Monument to the Sunken Ships (by sculptor Amandus Adamson) Panorama de Chersonèse Monument to the Sunken Ships and electrotype "200" 2017 12 octobre 2017
Banknote 500 rubles 2010 front.jpg Banknote 500 rubles 2010 back.jpg 500 Monument à Pierre le Grand, voilier et port à Arkhangelsk[10] Monastère Solovetski "500", Monument à Pierre le Grand 1997
2001
2004
2010
1er janvier 1998
Banknote 1000 rubles 2010 front.jpg Banknote 1000 rubles 2010 back.jpg 1000 157 × 69 mm Monument à Iaroslav le Sage et chapelle Notre-Dame de Kazan à Iaroslavl Église Saint-Jean-Baptiste de Iaroslavl "1,000", Monument à Iaroslav le Sage 1997
2004
2010
1er janvier 2001
2000 rubles 2017 obverse.jpg 2000 rubles 2017 reverse.jpg 2000 Pont de l'île Rousski Cosmodrome Vostotchny Pont de l'île Rousski et éléctrotype "2000" 2017 12 octobre 2017
Banknote 5000 rubles 2010 front.jpg Banknote 5000 rubles 2010 back.jpg 5000 Monument à Nikolaï Mouraviov-Amourski à Khabarovsk Pont de Khabarovsk sur l'Amour "5,000", tête du monument à Mouraviov-Amourski 1997
2010
31 juillet 2006

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Belarus may switch to Russian ruble », The Voice of Russia,‎ (lire en ligne).
  2. (en) « Belarus may switch to Russian ruble », The American Resolution,‎ (lire en ligne).
  3. (en) « Is the Russian Ruble Coming to Belarus? », Belarus Digest,‎ (lire en ligne).
  4. (en) « Russian rouble to play a role in Belarus », The Voice of Russia,‎ (lire en ligne).
  5. (ru) « Неразменный ₽ », sur artlebedev.ru,‎ (consulté le 15 septembre 2016).
  6. « Petit historique du rouble russe », sur fr.rbth.com (consulté le 28 décembre 2015).
  7. La hausse des « monnaies matières premières » va se poursuivre.
  8. https://mirastnews.net/2017/10/12/sur-largent-les-nouveaux-billets-de-banque-de-la-russie-comportent-des-conceptions-inspirees-par-la-crimee/
  9. « Banknotes and Coins » [archive du ], Cbr.ru (consulté le 14 mai 2011)
  10. The 500-ruble Bank of Russia note

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]