Le projet « Criminologie » lié à ce portail

Portail:Criminologie

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


[modifier

Portail de la Criminologie

Bienvenue sur le portail de la criminologie.

Ce portail a pour objectif d’offrir un accès aux principaux articles liés à la criminologie répartis dans la catégorie correspondante ou les catégories liées :


Scale of justice 2.svg

La criminologie (du latin crimen, « accusation, grief » et du grec ancien λόγος (logos), « science, discours ») est la science qui a pour objet l’étude du comportement antisocial et de la réaction sociale à ce comportement. Elle s’intéresse aux délinquants et à leurs victimes, aux délits ainsi qu’aux sanctions et autres mesures pénales. L’étude scientifique de la déviance permet le développement de politiques criminelles pertinentes ainsi que la mise en place de programmes de prévention de la délinquance et de prise en charge des délinquants.

La criminologie est un champ de recherches pluridisciplinaire qui fait appel à de nombreuses autres disciplines, allant de la psychologie au droit, en passant par les sciences forensiques, la sociologie ou l'économie. Le spécialiste en criminologie est un « criminologue ».

 → Le droit, la psychologie,les sciences forensiques, la sociologie, l'économie

Lumière sur...

Les meurtres rituels de Toa Payoh sont une affaire criminelle survenue à Singapour en 1981. Le 25 janvier, le corps d'une fillette de neuf ans fut découvert près de l'ascenseur d'un immeuble d'habitations dans le district de Toa Payoh et, deux semaines plus tard, un garçon de dix ans fut retrouvé mort à proximité de cet endroit. Les deux enfants avaient été tués lors d'un rituel en l'honneur de la déesse hindoue Kâlî, dont le rôle traditionnel consiste à protéger les fidèles contre les démons et les calamités. Or, en temps normal, l'adoration de cette déesse ne s'accompagne pas de sacrifices. Les meurtres avaient été planifiés par Adrian Lim, un « médium » auto-proclamé qui avait convaincu plusieurs femmes qu'il détenait des pouvoirs surnaturels. Ses victimes lui offraient de l'argent et des services sexuels en échange de cures, de promesses de beauté et de chance. Deux de ces femmes devinrent des assistantes fidèles : Tan Mui Choo, que Lim épousa, et Hoe Kah Hong, qui devint l'une de ses « femmes saintes ». Lorsque la police enquêta sur une accusation de viol déposée par l'une des victimes de Lim, celui-ci devint furieux et décida de tuer des enfants pour faire échouer l'enquête. À chaque fois, Hoe attirait un enfant dans la résidence de Lim, puis le trio le droguait avant de le tuer. Lim a aussi abusé sexuellement d'une petite fille avant sa mort. Le trio fut arrêté lorsque la police découvrit une trace de sang qui menait à la résidence.

Le procès de 41 jours fut le plus long jamais tenu devant une cour de Singapour à l'époque. Aucun avocat de la défense n'a rejeté la culpabilité de Lim et de ses comparses, mais ils tentèrent de leur éviter la peine capitale en affirmant qu'ils souffraient de capacités diminuées, et en plaidant qu'ils étaient mentalement malades, afin qu'ils ne puissent être entièrement tenus responsables des meurtres. Pour étayer leur défense, les avocats firent venir des médecins, des psychologues et des psychiatres, qui conclurent que les accusés montraient des symptômes de schizophrénie, de dépression psychotique et d'hypomanie. Cependant, l'expert du procureur réfuta ces conclusions et affirma que les accusés avaient le plein contrôle de leurs facultés mentales lorsqu'ils avaient planifié et effectué les meurtres. Les juges penchèrent en faveur du procureur et le trio fut condamné à la pendaison. Installées dans le couloir de la mort, les femmes firent appel au Conseil privé à Londres et demandèrent grâce au président de Singapour, en vain. Les trois accusés furent pendus le 25 novembre 1988. Lim, qui n'avait pas demandé de grâce, se dirigea vers la potence en souriant.

Ces meurtres choquèrent le public de Singapour : les gens furent surpris que de tels gestes puissent survenir dans leur société. Les rapports sur les activités du trio et les procédures judiciaires furent suivis avec attention et les actions du trio furent régulièrement mentionnées dans le public pendant plusieurs années. À deux reprises, des studios de cinéma tentèrent de profiter de l'engouement causé par les meurtriers. Cependant, les critiques furent sévères, affirmant que les films comportaient des scènes de violence et de relations sexuelles superflues, et ils firent piètre figure au box-office. Les actions et le comportement des trois tueurs furent étudiés par des spécialistes en criminologie, et les jugements rendus servirent de jurisprudence en cas de capacités diminuées.

Autres articles sélectionnés au sein du portail Criminologie

Le saviez-vous ?

Articles liés

Notions fondatrices Spécialistes de la criminologie
Inspector Lestrade.jpg
Crime - Criminalistique - Criminologie - Dangerosité - Délinquance - Modus operandi - Politique criminelle - Profilage criminel - Victime - Victimisation - Victimologie
Alexandre Lacassagne.jpg
Claude Balier - Alain Bauer - Cesare Beccaria - Alphonse Bertillon - Maurice Cusson - John E. Douglas - Benoît Dupont - Enrico Ferri - Raffaele Garofalo - Sheldon Glueck - Thierry Godefroy - Alexandre Lacassagne - Edmond Locard - Cesare Lombroso - Paul Mbanzoulou - Paul Moreau - Christophe Naudin - Francesco Mario Pagano - Xavier Raufer - Rodolphe Archibald Reiss - Robert Ressler - Thorsten Sellin - Jacques Selosse - Edwin Sutherland - Gabriel Tarde - Pierre-Victor Tournier
Quelques criminels célèbres Organisations criminelles
Arrest.svg
Al Capone - Erzsébet Báthory - Billy the Kid - Andreï Chikatilo - Carmine Crocco - Ted Bundy - John Dillinger - Jacques Mesrine - Frères Hornec - Sam Giancana - Bonnie et Clyde - John Gotti - Lucky Luciano - Tany Zampa - Jeanne Weber - Guérini - John Wayne Gacy - Toto Riina - Charles Sobhraj - Jesse James - Henri-Désiré Landru - Francis Mariani - Charles Manson - Marcel Petiot - Jack l'éventreur - Gilles de Rais - Schinderhannes - Joseph Vacher
Aniota - Cosa nostra - Camorra - Chauffeurs - Stidda - Yakuzas - Mafia corse - Triades chinoises - Ndrangheta - French Connection - Mafia russe - Sacra Corona Unita - Mafia albanaise - Mafia bulgare - Mafia italo-américaine - Mafia serbe - Mafia turque - Crips - Bloods - Mara Salvatrucha - Trinitarios - Cartel du Golfe
Psychologie Crimes et délits
Psi original.svg
Expertise psychologique - Psychologie criminologique - Psychologie légale
Crime.svg
Attentat - Braquage - Brigandage - Cambriolage - Criminalité identitaire - Enlèvement - Empoisonnement - Fausse qualité - Faux et usage de faux - Harcèlement - Harcèlement à caractère sexuel - Homicide - Pornographie enfantine - Prise d'otages - Trafic d'armes - Trafic d'êtres humains - Trafic de stupéfiants - Viol - Violences volontaires - Vol - Proxénétisme - Racket - Recel
Prisons
Austin county jail 2008.jpg
Sociologie de la prison - Prison panoptique - Bagne - Travaux forcés - Ponton (prison flottante) - Camp de concentration - Centre de rétention administrative - La prison aux États-Unis - La prison en Europe - La prison au Cameroun - La prison en France - Liste des prisons de Paris lors de la Révolution - Prétoire - Prison à perpétuité

Articles de qualité

Ces articles ont été sélectionnés comme faisant honneur de façon exceptionnelle à Wikipédia, l'encyclopédie libre et gratuite. Ces articles satisfont à des critères stricts, mais ils peuvent encore être améliorés !


Article de qualité 5 Articles de qualité

Bon article 14 Bons articles

Image du mois

Prisoner population rate world map.svg
Taux d'incarcération dans le monde en 2012
(pour 100 000 habitants).
  •      >600
  •      400-600
  •      300-400
  •      200-300
  •      150-200
  •      100-150
  •      50-100
  •      <50
  •      Non connu

Portails connexes

Sur les autres projets Wikimedia
Commons-logo.svg

Wikimedia Commons
(Ressources multimédia)
Les images


Wiktionary-logo.svg

Wiktionnaire
(Dictionnaire universel)
Lexique de la justice

Wikisource-logo.svg

Wikisource
(Bibliothèque universelle)
Justice

Wikiquote-logo.svg

Wikiquote
(Recueil de citations)
Criminalité

Wikinews-logo.svg

Wikinews
(Actualités)
Les nouvelles

Autres portails.

Avertissement