Willem-Alexander

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Guillaume-Alexandre

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guillaume et Alexandre des Pays-Bas.
Willem-Alexander
Guillaume-Alexandre
Le roi Willem-Alexander, en 2015.
Le roi Willem-Alexander, en 2015.
Titre
Roi des Pays-Bas
En fonction depuis le
(4 ans, 7 mois et 18 jours)
Couronnement
(Nouvelle église d'Amsterdam)
Premier ministre Mark Rutte
Prédécesseur Beatrix
Prince héritier des Pays-Bas

(33 ans)
Monarque Beatrix
Prédécesseur Beatrix
Successeur Catharina-Amalia
Biographie
Hymne royal Wilhelmus van Nassouwe
Dynastie Maison d’Orange-Nassau
(branche d’Amsberg)
Nom de naissance Willem Alexander Claus
George Ferdinand van
Oranje-Nassau
Date de naissance (50 ans)
Lieu de naissance Utrecht (Pays-Bas)
Père Claus von Amsberg
Mère Beatrix
Conjoint Máxima Zorreguieta
Enfants Catharina-Amalia van
Oranje-Nassau
,
princesse d'Orange
Alexia van Oranje-Nassau
Ariane van Oranje-Nassau
Héritier Catharina-Amalia
(depuis 2013)
Diplômé de Université de Leyde
Religion Église protestante des Pays-Bas
Résidence Huis ten Bosch
Villa Eikenhorst

Signature de Willem-AlexanderGuillaume-Alexandre

Willem-Alexander
Monarques des Pays-Bas

Willem-Alexander (prononcé en néerlandais [ˈʋɪ.ləm ɑ.lɛ.ˈksɑn.dər], parfois francisé en Guillaume-Alexandre), né le à Utrecht aux Pays-Bas, est l'actuel roi des Pays-Bas.

Fils aîné du prince Claus von Amsberg et de la reine Beatrix des Pays-Bas, il devient prince d'Orange lorsque sa mère monte sur le trône le , après l'abdication de la reine Juliana des Pays-Bas. Après avoir servi dans la Marine royale néerlandaise, il fait ses études supérieures à la faculté d'histoire de l'université de Leyde. En 2002, il épouse Máxima Zorreguieta, dont il a trois filles : Catharina-Amalia, née en 2002 ; Alexia, née en 2005 ; et Ariane, née en 2007.

Après l'abdication de sa mère Beatrix, Willem-Alexander devient roi des Pays-Bas le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Willem-Alexander en 1989.

Le prince étudie histoire à l'Université de Leyde. Son sujet de maîtrise porte sur la décision du général de Gaulle de quitter le commandement intégré de l'OTAN en 1965. Dans sa jeunesse, Willem-Alexander est considéré comme dissipé, étant surnommé « le prince Pils » pendant ses études, du nom d'une variété de bière[1]. . Devenu majeur, il perd un jour le contrôle de sa voiture qui termine dans un canal.

En 1991, il devient bénévole pour l'African Medical Research and Education Foundation au Kénya, et passe notamment un mois à bord des avions du Kenya Wildlife Service. L'année suivante, il court le marathon de New York sous un faux nom. Avant son accession au trône, le roi était membre d'associations impliquées dans les problèmes de gestion de l'eau et les sports[1], pratiquant par ailleurs le patin à glace.

En 2017, il est révélé qu'il a discrètement travaillé comme co-pilote pour KLM au moins deux fois par mois, depuis vingt-et-un ans, aux commandes d'un Fokker 70, notamment sur de petits vols en Europe du Nord. L'une des raisons avancées étant son désir que sa licence de pilote ne soit pas expirée faute de pratique.

Mariage[modifier | modifier le code]

Il se marie le avec Máxima Zorreguieta, dans la Nieuwe Kerk d'Amsterdam. Leur union est l'objet d'une polémique en raison du passé du père de la nouvelle princesse, Jorge Zorreguieta, qui a été ministre de l'Agriculture en Argentine de mars 1979 à mars 1981, sous la dictature du général Jorge Rafael Videla (1976-1981), au cours de laquelle des milliers de personnes ont disparu. L'absence du père de la mariée au mariage et aux festivités met un terme à la polémique.

Descendance[modifier | modifier le code]

Trois filles sont nées du mariage de Willem-Alexander et de Máxima Zorreguieta, titrées princesses avec prédicat d'altesse royale :

Accession au trône[modifier | modifier le code]

Willem-Alexander dans la Marine royale, en 1986.

Dans l'optique de son accession au trône royal, Willem-Alexander a dû renoncer à son statut militaire actif. Avant son investiture en tant que roi des Pays-Bas, il s'est vu accorder à sa demande une libération honorable. En effet, le prince d'Orange détenait jusqu'alors le grade de commodore dans la Marine royale néerlandaise et les grades d'officiers généraux correspondants dans les autres services armés. Cependant, en tant que chef de l'État et membre du gouvernement, le roi ne peut plus occuper de poste militaire actif dans les forces armées. Le prince a expliqué la situation au personnel du ministère de la Défense dans sa publication hebdomadaire Defensiekrant[5].

Le , la reine Beatrix annonce son intention d'abdiquer le 30 avril suivant[6], date à laquelle son fils doit lui succéder, devenant le premier homme à occuper le trône depuis le . Il avait indiqué dans le NOS Journaal du que son nom en tant que roi serait Guillaume IV (Willem IV en néerlandais), mais, le 28 janvier 2013, la Maison royale annonce que son nom de règne sera finalement Willem-Alexander[7],[8]. Ce revirement est justifié par la volonté du nouveau roi de moderniser la monarchie néerlandaise : il souhaite en effet régner sous son nom de naissance et précise ne pas tenir au titre de « Sire »[1].

À l'âge de 46 ans et 3 jours, Willem-Alexander est le deuxième monarque le plus âgé des Pays-Bas au moment de son accession au trône. Seul le roi Guillaume II était plus âgé quand il monta sur le trône à l'âge de 47 ans, 10 mois et un jour. Les autres souverains néerlandais étaient plus jeunes à leur avènement : le roi Guillaume Ier avait 41 ans, 2 mois et 3 jours lorsqu'il est devenu prince souverain en 1813, le roi Guillaume III avait 32 ans et un mois, la reine Wilhelmine, 18 ans et 6 jours, la reine Juliana, 39 ans, 4 mois et 4 jours et la reine Béatrix, 42 ans, 2 mois et 30 jours. Dans le même temps, le nouveau roi devient le monarque le plus jeune d'Europe[9].

Lors des festivités, plusieurs dizaines de milliers de personnes sont réunies sur le Dam devant le palais royal de la capitale néerlandaise, signe de la popularité de la monarchie aux Pays-Bas[1]. La date de succession n'est pas choisie au hasard : ce jour est celui du 33e anniversaire de l'intronisation de sa mère. Sous le règne de Beatrix, le 30 avril était célébré comme « Jour de la Reine », la fête nationale des Pays-Bas. Sous Willem-Alexander, le « Jour du Roi » est redevenu l'anniversaire du roi (27 avril). Beatrix préférait célébrer cette fête le jour de l'anniversaire de son accession au trône au lieu de son propre anniversaire, le 31 janvier, expliquant que ce jour était moins favorable pour organiser des fêtes en plein air.

L'intronisation de Willem-Alexander a lieu dans la Nieuwe Kerk, église proche du palais royal sur la place du Dam[1]. Il devient ainsi le septième monarque des Pays-Bas depuis 1815.

Règne[modifier | modifier le code]

En tant que roi, il représente les Pays-Bas à l'étranger et préside certains comités nationaux à titre honorifique. Il apporte également son soutien à des associations aidant des personnes sans-abri[10], âgées, et des enfants issus de milieux populaires. En 2015 fuite dans la presse une affaire selon laquelle le roi aurait fait barrage à son Premier ministre Mark Rutte pour que celui-ci ne diminue pas la somme allouée aux services de santé[11] : le monarque finit par confirmer l'information et se justifie de cette intrusion dans le processus politique en affirmant qu'« aux Pays-Bas, les gens doivent pouvoir compter sur une bonne aide médicale ». L'année suivante, il dit regretter le Brexit comme un éloignement des peuples.

Son style proche des gens ordinaires fait du lui l'un des chefs d'État européens les plus populaires, avec plus de 80 % d'avis favorables. Selon un sondage réalisé en 2015, 89 % des Néerlandais estiment par ailleurs que les Pays-Bas doivent rester un royaume à l'avenir[12]. Il célèbre en 2017 ses cinquante ans en invitant à son palais 150 citoyens nés le même jour que lui, tirés au sort par une loterie[13].

Le souverain est également co-pilote de Fokker F70 au sein de la KLM Royal Dutch Airlines. Il suit une formation en été 2017 pour pouvoir piloter des Boeing 737 pour la même compagnie.[14]

Il participe à la réunion du Groupe Bilderberg de 2016 et 2017[15],[16],[17],[18].

Fortune[modifier | modifier le code]

Selon une étude de Dayez-Burgeon[réf. nécessaire], la monarchie néerlandaise perçoit 37 843 000 euros par an pour les infrastructures utilisées (palais, déplacements) dont 5 102 000 euros au titre de la liste civile (données pour 2010). Selon un sondage réalisé en 2015[19], beaucoup de Néerlandais estiment que cela est trop, mais apprécient néanmoins les actions du roi, qui reverse certains de ses revenus à des organismes favorisant l'insertion sociale, le sport, et le développement international. Le roi ne paie pas d'impôt sur le revenu, plusieurs personnalités politiques militant pour la suppression de cet avantage.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Titulature[modifier | modifier le code]

Armoiries personnelles du prince Willem-Alexander, prince d'Orange (1967-2013).
  • 27 avril 1967 - 30 avril 1980 : Son Altesse royale le prince Willem-Alexander des Pays-Bas, prince d’Orange-Nassau, écuyer d'Amsberg ;
  • 30 avril 1980 - 30 avril 2013 : Son Altesse royale le prince Willem-Alexander des Pays-Bas, prince d'Orange, prince d’Orange-Nassau, écuyer d'Amsberg ;
  • Depuis le 30 avril 2013 : Sa Majesté le roi des Pays-Bas.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e « Le nouveau roi des Pays-Bas célébré par son peuple », rfi, 30 avril 2013.
  2. (nl) « Prinses Catharina-Amalia », sur Het Koninklijk Huis (consulté le 17 février 2013).
  3. (nl) « Prinses Alexia », sur Het Koninklijk Huis (consulté le 17 février 2013).
  4. (nl) « Prinses Ariane », sur Het Koninklijk Huis (consulté le 17 février 2013).
  5. « News : King will have new military status », site officiel de la monarchie des Pays-Bas, 30 avril 2013.
  6. « La reine Béatrix va abdiquer ce soir en faveur de son fils » Lefigaro.fr, 28 janvier 2013.
  7. « La reine Béatrix abdique ».
  8. Maison royale des Pays-Bas, « Prins van Oranje wordt Koning Willem-Alexander », sur koninklijkhuis.nl, (consulté le 28 janvier 2013).
  9. Cette qualité de « monarque le plus jeune d'Europe » a cessé d'être d'actualité le 19 juin 2014, lors de l'accession au trône d'Espagne du roi Felipe VI, né environ neuf mois après Willem-Alexander.
  10. (nl) Koning opent homeless World Cup met rake penalty, consulté le 23 décembre 2015.
  11. (nl) "In Nederland moeten de mensen kunnen rekenen op goede zorg", geldenrecht, consulté le 24 décembre 2015.
  12. (nl) Hoe populair is koning Willem-Alexander en hoe moet koningsdag vanaf 2015 ingevuld worden, Blauwbloed, consulté le 24 décembre 2015.
  13. Pays-Bas : pour ses 50 ans, le roi invite à son anniversaire 150 sujeys nés le même jour que lui, francetvinfo.fr.
  14. « Pays-Bas : et si vous preniez un Boeing de KLM piloté par... le roi Willem-Alexander », sur leparisien.fr, (consulté le 26 mai 2017)
  15. « La conférence de Bilderberg: un sommet discret et ultra select auquel participe Charles Michel », RTBF Info,‎ (lire en ligne)
  16. (en) Charlie Skelton, « Bilderberg: still powerful but perhaps a bit more anxious this year », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne)
  17. Le Point, magazine, « Le très secret groupe Bilderberg se réunit avec Trump au menu », Le Point,‎ (lire en ligne)
  18. (en) « Secretive Bilderberg group meetings begin in Virginia », BBC News,‎ (lire en ligne)
  19. Koningsdag-enquête 2015 par la Nederlandse Omroep Stichting.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]