Maggie De Block

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maggie De Block
Maggie De Block à Bruxelles, en 2012.
Maggie De Block à Bruxelles, en 2012.
Fonctions
Ministre fédérale belge des Affaires sociales et de la Santé publique
En fonction depuis le
(2 ans, 11 mois et 15 jours)
Monarque Philippe
Premier ministre Charles Michel
Gouvernement Michel
Prédécesseur Laurette Onkelinx
Ministre fédérale de la Justice et des cultes

(2 mois et 16 jours)
Monarque Philippe
Premier ministre Elio Di Rupo
Gouvernement Di Rupo
Prédécesseur Annemie Turtelboom
Successeur Koen Geens
Secrétaire d'État à l'Asile, à l'Immigration et à l'Intégration sociale

(2 ans, 10 mois et 5 jours)
Monarque Philippe
Albert II
Premier ministre Elio Di Rupo
Gouvernement Di Rupo
Prédécesseur Melchior Wathelet
Philippe Courard
Biographie
Nom de naissance Maggie Celine Louise De Block
Date de naissance (55 ans)
Lieu de naissance Merchtem (Belgique)
Nationalité Belge
Parti politique Open Vld
Diplômée de Vrije Universiteit Brussel
Profession Médecin généraliste

Maggie De Block
Membre du gouvernement fédéral belge

Maggie Celine Louise De Block, née le 28 avril 1962 à Merchtem est une femme politique belge flamande, membre de l'OpenVLD. Elle est ministre de la Santé dans le gouvernement Michel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maggie De Block a étudié la médecine à la Vrije Universiteit Brussel (VUB), après quoi elle fut médecin praticien pendant 25 ans. Son frère, Eddie De Block, est le bourgmestre de Merchtem.

Elle est chevalier de l'ordre de Léopold. En mars 2013, elle est élue « femme de l'année 2013 » par les lecteurs de La Libre Belgique.

En 2015, Maggie de Block est classée en 1re position des personnalités en Wallonie[1], mais sa popularité diminue nettement en 2016[2].

Fonctions politiques[modifier | modifier le code]

  • Secrétaire de la Chambre ;
  • Députée fédérale du 13 juin 1999 au 5 décembre 2011 ;
  • Secrétaire d'État à l'Asile, à l'Immigration et à l'Intégration sociale dans le gouvernement Di Rupo (décembre 2011-octobre 2014) ;
  • Ministre de la Justice et des Cultes (juillet-octobre 2014) ,
  • Ministre des Affaires sociales et de la Santé publique depuis le 11 octobre 2014.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. lesoir.be, « Côté popularité, Maggie De Block superstar dans toutes les régions », lesoir.be,‎ (lire en ligne)
  2. Laurent Henrard, « Baromètre politique : la chute brutale de Maggie De Block, le bond en avant de Raoul Hedebouw », rtbf.be, 4 décembre 2016.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :