Liste des jardins portant le label « jardin remarquable »

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article recense les jardins de France bénéficiant du label « jardin remarquable ».

Généralités[modifier | modifier le code]

Le label « jardin remarquable » est attribué par le ministère de la Culture et de la Communication à des parcs ou jardins ouverts au public d'intérêt particuliers. Il est attribué pour cinq ans.

Au , la France compte 420 jardins remarquables, répartis ainsi suivant les régions[1] :

Région Jardins
Alsace 15
Aquitaine 32
Auvergne 9
Bourgogne 21[2]
Bretagne 22
Centre-Val de Loire 29
Champagne-Ardenne 16
Corse 2
Franche-Comté 12
Île-de-France 31
Languedoc-Roussillon 15
Limousin 4
Lorraine 16
Midi-Pyrénées 17
Nord-Pas-de-Calais 8
Normandie 21
Pays de la Loire 18
Picardie 19
Poitou-Charentes 18
Provence-Alpes-Côte d'Azur 45
Rhône-Alpes 21
Guadeloupe 5
Martinique 4

Liste[modifier | modifier le code]

Alsace[modifier | modifier le code]

Aquitaine[modifier | modifier le code]

Les jardins de buis de Marqueyssac.
La roseraie du château de Losse.
Le jardin public de Bordeaux.
Les jardins de la villa Arnaga.

Auvergne[modifier | modifier le code]

Parc du château d'Hauterive, Issoire.

Bourgogne[modifier | modifier le code]

Bretagne[modifier | modifier le code]

Centre-Val de Loire[modifier | modifier le code]

Jardin du Pré-Catelan, Illiers-Combray, Eure-et-Loir.

Champagne-Ardenne[modifier | modifier le code]

Corse[modifier | modifier le code]

Franche-Comté[modifier | modifier le code]

Île-de-France[modifier | modifier le code]

Languedoc-Roussillon[modifier | modifier le code]

Limousin[modifier | modifier le code]

L'arboretum du château de Neuvic d'Ussel.

Lorraine[modifier | modifier le code]

Midi-Pyrénées[modifier | modifier le code]

Parc et château de Loubens-Lauragais
Parc et château de Loubens, Loubens-Lauragais, Haute-Garonne.

Nord-Pas-de-Calais[modifier | modifier le code]

Normandie[modifier | modifier le code]

Pays de la Loire[modifier | modifier le code]

Picardie[modifier | modifier le code]

parc du château de Chantilly.
Le parc du château de Compiègne.

Poitou-Charentes[modifier | modifier le code]

Jardins du château de Touffou.

Provence-Alpes-Côte d'Azur[modifier | modifier le code]

Le jardin contemporain à la française au Pavillon de Galon dans le Vaucluse. Une vue sur le parc de couleur majoritairement bleue.

Rhône-Alpes[modifier | modifier le code]

Guadeloupe[modifier | modifier le code]

Le Jardin botanique de Deshaies.

Martinique[modifier | modifier le code]

Source[5]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] « Liste des jardins labellisés « jardin remarquable » au 31 janvier 2016 », Comité des parcs et jardins de France
  2. La liste indique 20 jardins remarquables en Bourgogne mais en détaille 21.
  3. Contrairement à ce qu'indique la liste officielle, Plouasne se trouve dans les Côtes-d'Armor, et non en Ille-et-Vilaine.
  4. Pierre Calmeilles, « Chédigny, premier village-jardin de France », La Nouvelle République du Centre-Ouest, 12 octobre 2013.
  5. « Label "Jardins remarquables" en Martinique - Dac Martinique - Ministère de la Culture et de la Communication », sur www.culturecommunication.gouv.fr (consulté le 27 novembre 2015)
  6. « L’Habitation Clement labellisée "Jardin Remarquable" », sur www.habitation-clement.fr (consulté le 27 novembre 2015)
  7. « Le Domaine d'Émeraude - Parc naturel régional de la Martinique », sur Parc naturel régional de la Martinique (consulté le 27 novembre 2015)
  8. « Habitation Céron », sur www.facebook.com (consulté le 27 novembre 2015)