Saint-Christophe-le-Jajolet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Christophe.
Saint-Christophe-le-Jajolet
Le château de Sassy.
Le château de Sassy.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Orne
Arrondissement Argentan
Canton Argentan-1
Intercommunalité Argentan Intercom
Code postal 61570
Code commune 61375
Démographie
Gentilé Jajoléens
Population 257 hab. (2014)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 39′ 58″ nord, 0° 00′ 32″ est
Altitude Min. 162 m – Max. 269 m
Superficie 12,07 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Boischampré
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Saint-Christophe-le-Jajolet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Saint-Christophe-le-Jajolet

Saint-Christophe-le-Jajolet est une ancienne commune française, située dans le département de l'Orne en région Normandie, peuplée de 257 habitants[Note 1] (les Jajoléens[1]).

Elle a fusionné le 1er janvier 2015[2] avec trois autres communes, sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales pour créer la commune nouvelle de Boischampré.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Saint-Christophe-le-Jajolet[3]
Vrigny Argentan Saint-Loyer-des-Champs
Vrigny Saint-Christophe-le-Jajolet[3] Marcei
Vrigny,
La Bellière
La Bellière Montmerrei

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1846  ? Gaston d'Audiffret-Pasquier    
...        
(avant 2001) en cours Michel Lerat[4] SE Cadre territorial
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de onze membres dont le maire et deux adjoints.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[6],[Note 2].

En 2014, la commune comptait 257 habitants, en augmentation de 5,33 % par rapport à 2009 (Orne : -1,55 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1836 1841 1846 1851 1856
440 208 445 477 473 460 410 387 383
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
379 346 366 352 313 335 315 277 273
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
250 249 254 275 285 217 265 268 252
1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014 -
257 224 241 253 236 235 255 257 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pélerinage de Saint Christophe[modifier | modifier le code]

Archiconfrérie de Saint Christophe le Jajolet Un document de 1673 atteste de l'existence d'une confrérie à Saint-Christophe-le-Jajolet "établie de tous temps", un culte au saint patron des voyageurs qui s’essouffle pourtant pendant presque deux siècles, c'est en 1899 que renaît la confrérie sous l'égide de Mgr BARDEL, évêque du diocèse de Sées[14].

Un pèlerinage annuel a lieu en Juillet au cours duquel sont bénis les voyageurs (la Saint Christophe est fêtée le 25 du mois de Juillet en occident)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2014.
  2. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]