Fontaine-la-Soret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fontaine et Soret.
Fontaine-la-Soret
La mairie.
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Bernay
Canton Brionne
Intercommunalité Communauté de communes Bernay Terres de Normandie
Statut Commune déléguée
Maire délégué Marc Baron
2017-2020
Code postal 27550
Code commune 27253
Démographie
Gentilé Fontainois
Population 385 hab. (2014)
Densité 40 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 08′ 57″ nord, 0° 42′ 58″ est
Altitude Min. 57 m – Max. 154 m
Superficie 9,62 km2
Historique
Date de fusion
Commune(s) d’intégration Nassandres sur Risle
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 15.svg
Fontaine-la-Soret

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 15.svg
Fontaine-la-Soret

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Fontaine-la-Soret

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Fontaine-la-Soret

Fontaine-la-Soret est une ancienne commune française située dans le département de l'Eure en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Fontaine-la-Soret est une commune du nord-ouest du département de l'Eure. Elle se situe aux confins est du Lieuvin, sur les bords ouest de la vallée de la Risle laquelle marque la limite avec le plateau du Neubourg. La commune est à 5 km au sud-ouest de Brionne[1], à 11 km au nord-est de Bernay[2], à 35 km au nord-ouest d'Évreux[3] et à 42 km au sud-ouest de Rouen[4].

Communes limitrophes de Fontaine-la-Soret[5]
Franqueville Aclou Brionne
Carsix
(comm. nouv. de Nassandres-sur-Risle)
Fontaine-la-Soret[5] Brionne
Nassandres
(comm. nouv. de Nassandres-sur-Risle)
Serquigny

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la Risle[6]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare de La Rivière-Thibouville sur la Ligne de Serquigny à Oissel est ouverte en 1865 pour desservir la commune[7]. Elle est fermée vers la fin du XXe siècle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 2014 Jean-Pierre Delaporte DVD  
mars 2014 en cours Marc Baron DVD Agriculteur
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[9],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 385 habitants, en diminution de -3,99 % par rapport à 2009 (Eure : 2,59 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
710 695 729 800 839 800 786 687 671
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
587 544 528 484 524 469 468 463 493
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
519 579 520 516 513 530 508 553 524
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2014
476 486 431 382 361 362 394 387 385
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Martin de Fontaine-la-Soret

La commune de Fontaine-la-Soret compte trois édifices inscrits au titre des monuments historiques :

  • Le château de Fontaine-la-Soret (XVIIIe)  Inscrit MH (1986)  Inscrit MH (1995)[12] ;
  • L'Église Saint-Martin Logo monument historique Classé MH (1846)[13]. La nef et le clocher sont de la deuxième moitié du XIe siècle. Le chœur date du XVIe siècle ; le portail ouest et la chapelle des fonts du XVIIIe siècle. Une importante restauration du clocher a été entreprise au XIXe siècle ;
  • La chapelle Saint-Éloi (XIe et XIIe)  Inscrit MH (1936)[14]. Il s'agit de la chapelle du prieuré Saint-Lambert de Malassis. Le chœur date du XIIe siècle ; l'abside, de la seconde moitié du XIe siècle. Elle a été donnée en 1126 à l'abbaye du Bec pour la fondation d'un prieuré.


Par ailleurs, de nombreux autres édifices sont inscrits à l'inventaire général du patrimoine culturel :

  • Le parc du château de Fontaine-la-Soret (XVIIIe et XIXe)[15] ;
  • Le prieuré de Bénédictins Saint Lambert (XIe) (XIIe) et (XVe) au lieu-dit Malassis[16]. L'abside et le massif ouest de la chapelle Saint-Éloi datent du XIe siècle. Le chœur est du XIIe siècle. Le logis a été reconstruit au XVe siècle, puis remanié au XIXe siècle ;
    Le monument aux morts
  • Un château du XVIIIe siècle[17]. Ce château a été bâti peu de temps avant la révolution pour M. Augny, fermier général ;
  • Un manoir du XVIIe siècle[18] ;
  • Deux maisons : l'une des XVIIe et XIXe siècles[19], l'autre du XVIIIe siècle au lieu-dit le Catillon[20] ;
  • La maladrerie Saint-Brice (XIIe) au lieu-dit Saint-Bris[21]. La maladrerie est citée pour la première fois vers 1139. Elle est convertie en ermitage au XVIIIe siècle. Elle est aujourd'hui entièrement détruire.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Natura 2000[modifier | modifier le code]

  • Risle, Guiel, Charentonne[22].

ZNIEFF de type 1[modifier | modifier le code]

  • Les prairies du moulin d'Aclou[23].
  • Les prairies de Fontaine-la-Soret[24].
  • Le bois de Saint-Brice[25].
  • Les prairies des ruisseaux marneux sud[26].
  • Les prairies des ruisseaux marneux nord[27].

ZNIEFF de type 2[modifier | modifier le code]

  • La vallée de la Risle de la Ferrière-sur-Risle à Brionne, la forêt de Beaumont, la basse vallée de la Charentonne[28].

Site classé[modifier | modifier le code]

Site inscrit[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Distance à vol d'oiseau entre Fontaine-la-Soret et Brionne », sur www.lion1906.com (consulté le 5 septembre 2016)
  2. « Distance à vol d'oiseau entre Fontaine-la-Soret et Bernay », sur www.lion1906.com (consulté le 5 septembre 2016)
  3. « Distance à vol d'oiseau entre Fontaine-la-Soret et Évreux », sur www.lion1906.com (consulté le 5 septembre 2016)
  4. « Distance à vol d'oiseau entre Fontaine-la-Soret et Rouen », sur www.lion1906.com (consulté le 5 septembre 2016)
  5. « Géoportail (IGN), couche « Communes 2016 » activée ».
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Risle (H6--0200) ».
  7. François Palau et Maguy Palau, Le Rail en France - Le Second Empire : 8.6 Serquigny-Rouen : 24 juillet 1865, t. 3 : 1864 - 1870, Paris, Palau, , 239 p. (ISBN 2-950-9421-3-X), p. 51
  8. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  12. « Château de Fontaine-la-Soret », notice no PA00099418, base Mérimée, ministère français de la Culture
  13. « Église Saint-Martin », notice no PA00099419, base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. « Chapelle Saint-Eloi », notice no PA00099417, base Mérimée, ministère français de la Culture
  15. « Parc du château », notice no IA27000557, base Mérimée, ministère français de la Culture
  16. « Prieuré de Bénédictins Saint Lambert », notice no IA00018798, base Mérimée, ministère français de la Culture
  17. « Château », notice no IA00018801, base Mérimée, ministère français de la Culture
  18. « Manoir », notice no IA00018800, base Mérimée, ministère français de la Culture
  19. « Maison », notice no IA00018797, base Mérimée, ministère français de la Culture
  20. « Maison », notice no IA00018796, base Mérimée, ministère français de la Culture
  21. « Maladrerie Saint-Brice », notice no IA00018799, base Mérimée, ministère français de la Culture
  22. « Risle, Guiel, Charentonne », sur Muséum national d'Histoire naturelle - Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 25 février 2015).
  23. « Les prairies du moulin d'Aclou », sur Muséum national d'Histoire naturelle - Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 24 juin 2015).
  24. « Les prairies de Fontaine-la-Soret », sur Muséum national d'Histoire naturelle - Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 24 juin 2015).
  25. « Le bois de Saint-Brice », sur Muséum national d'Histoire naturelle - Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 24 juin 2015).
  26. « Les prairies des ruisseaux marneux », sur Muséum national d'Histoire naturelle - Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 24 juin 2015).
  27. « Les prairies des ruisseaux marneux », sur Muséum national d'Histoire naturelle - Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 24 juin 2015).
  28. « La vallée de la Risle de la Ferrière-sur-Risle à Brionne, la forêt de Beaumont, la basse vallée de la Charentonne », sur Muséum national d'Histoire naturelle - Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 24 juin 2015).
  29. « Le parc du château de Fontaine-la-Soret », sur Carmen - L'application cartographique au service des données environnementales (consulté le 28 mars 2016)
  30. « Les deux doubles rangées d'ormes de la RN 13 à Fontaine-la-Soret », sur Carmen - L'application cartographique au service des données environnementales (consulté le 28 mars 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]