Château de Touffou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
château de Touffou
Image illustrative de l'article Château de Touffou
Début construction XIIe siècle
Fin construction XVIIe siècle
Protection classé MH le 19 mai 1994
Coordonnées 46° 37′ 00″ nord, 0° 35′ 23″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Nouvelle-Aquitaine
Département département de la Vienne
Commune Bonnes

Géolocalisation sur la carte : Vienne

(Voir situation sur carte : Vienne)
château de Touffou

Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine

(Voir situation sur carte : Nouvelle-Aquitaine)
château de Touffou


Le château de Touffou est un château français situé, au bord de la Vienne, sur la commune de Bonnes, dans le département de la Vienne. Il a été classé monument historique en 1923.

Histoire[modifier | modifier le code]

Château de Touffou.

Le château occupe une position dominante sur une terrasse de la rive gauche de la Vienne.

Touffou apparait pour la première fois dans un acte de 1127 sous le nom de "Tolfol" . Le premier Donjon Roman date du XIIème siècle, édifié par la famille Oger.

Le Donjon Résidence est agrandi au XVème siècle en même temps que l'édification des tours rondes. Le plan en quadrilatère défensif est encore celui que le visiteur pourra contempler.

  • Le Logis et les aménagements de style Renaissance du château sont dues à Jean III Chasteigner de la Roche-Posay, Chambellan de François Ier, ainsi qu'à son épouse Claude de Montléon, dame de Touffou. La famille de La Roche-posay possédera le château jusqu'en 1821.
  • En 1794 les scellés sont mis sur Touffou mais le domaine est remis à l'héritier en 1803 qui le vend en 1821 à la famille de Greaulme.
  • Trois propriétaires se succèdent jusqu'en 1897 où il est acheté par la famille de Vergie qui l'occupe jusqu'en 1966 et perpétue la tradition de chasse à courre. Enguerrand de Vergie y fait réaliser d'importants travaux de restauration et d'aménagements.
  • Le château est classé monument historique en 1923[1]. Les jardins et l'avenue sud sont inscrits comme Monument Historique depuis 1992 tandis que les vestiges des tours sont classés depuis 1994.
  • Pendant la Seconde Guerre mondiale, Bonnes qui accueille déjà des réfugiés mosellans depuis septembre 1939, doit en plus loger 200 soldats allemands : ils sont installés au château de Touffou[2].
  • Le château de Touffou a été racheté en 1966 par le publicitaire britannique David Ogilvy[3].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le château comporte des éléments romans, gothiques et de la Renaissance. L'enceinte, les terrasses intérieure et extérieure et le bâtiment de l'Aumônerie sont classées par arrêtés successifs[4].

Le donjon se dresse au centre de l'édifice. Il est rectangulaire : 27 m de long, 13 m de large et 18 m de haut. Il est flanqué de tourelles aux angles et il est couronné de machicoulis sur les faces Nord et Est. Il a cinq étages, chacun abritant une salle unique.Celle du deuxième conserve une polychromie héraldique du XIIIe siècle.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Parc et jardins[modifier | modifier le code]

Les jardins sont attestés depuis la Révolution. Les terrasses du jardin sont classées par arrêté du 19 mai 1994[4].

Les jardins, contemporains, ont été réalisés progressivement depuis 1966.

Le parc comprend trois jardins distincts :

  • Un jardin de style anglais comprenant quatre espaces clos d'ifs. Chacun dévoilant sa propre personnalité, le plus remarquable est celui de la Roseraie. Au centre, une magnifique allée plantée en "Mix Border" donne une perspective époustouflante sur le château.
  • En contre-bas, il est possible d'admirer une succession de 11 carrés d'artichauts géants bordés de buis. Ce jardin dit "Jardin de l'Aumônerie" est une ode à toutes les tonalités de verts qui ornent nos jardins.
  • Enfin, le jardin en terrasse, surplombant la Vienne est de style italien. Dénommé "Jardin de la Terrasse des Tournois", c'est une œuvre de l'architecte paysagiste Paolo Perjoné qui a su parfaitement transcrire l'ambiance et la codification des jardins italiens de la Renaissance.

Le parc est labellisé "Jardin remarquable" depuis 2004.

Références[modifier | modifier le code]

Illustration filmée : Émission "La Carte Au Trésor" diffusée sur France 3, le 6 juillet 2009.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice no PA00105353, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Roger Picard, La Vienne dans la guerre 1939/1945 : la vie quotidienne sous l’Occupation, Lyon : Horvath, 1993. 264 pages. (ISBN 2-7171-0838-6), p. 62
  3. (en) Kenneth Roman, The King of Madison Avenue, Palgrave MacMillan, (ISBN 978-0-2302-3633-2, lire en ligne), Ogilvy found a château in 1966 and bought it, with proceeds from the public offering
  4. a et b « Château de Touffou », notice no PA00105353, base Mérimée, ministère français de la Culture

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]