Zonza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les aspects géographiques, historiques et culturels abordés dans cet article traitent prioritairement du territoire communal situé dans le bassin versant du Rizzanese, comprenant le village de Zonza. Pour la partie littorale de la commune, située dans le bassin versant du Cavo et donnant sur la mer Tyrrhénienne, consulter l'article Sainte-Lucie-de-Porto-Vecchio.
Zonza
Vue de Zonza
Vue de Zonza
Administration
Pays Drapeau de la France France
Collectivité territoriale unique Corse
Circonscription départementale Corse-du-Sud
Arrondissement Sartène
Canton Bavella
Intercommunalité Communauté de communes de l'Alta Rocca
Maire
Mandat
Henri-Paul Agostini
2014-2020
Code postal 20124
Code commune 2A362
Démographie
Gentilé Zonzais
Population
municipale
2 675 hab. (2015 en augmentation de 14,27 % par rapport à 2010)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 45′ 01″ nord, 9° 10′ 16″ est
Altitude 762 m
Min. 0 m
Max. 1 480 m
Superficie 134,46 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Corse

Voir sur la carte administrative de Corse
City locator 14.svg
Zonza

Géolocalisation sur la carte : Corse

Voir sur la carte topographique de Corse
City locator 14.svg
Zonza

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Zonza

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Zonza

Zonza est une commune française située dans le circonscription départementale de la Corse-du-Sud et le territoire de la collectivité de Corse. Elle appartient à la microrégion du Fiumicicoli, dans l'est de l'Alta Rocca.

Géographie[modifier | modifier le code]

Zonza est située dans la micro-région de l'Alta Rocca, au sein du « territoire de vie » Alta Rocca du Parc naturel régional de Corse.

Relief[modifier | modifier le code]

Le village de Zonza au pied des Aiguilles de Bavella

La commune de Zonza est située à cheval sur la chaîne montagneuse de Barocagio-Marghese, qui prolonge au sud le massif de l'Incudine. Elle s'étend sur 20 kilomètres d'ouest en est, du village de Zonza jusqu'à la mer Tyrrhénienne, et sur 12 kilomètres du nord au sud, du col de Bavella au Monte Rossu.

Habitat[modifier | modifier le code]

Zonza[modifier | modifier le code]

Le chef-lieu est situé dans l'intérieur, sur le versant est du vallon de la Rizzanese, en face de Quenza, sur la route D 268 reliant Bavella à Levie.

Sainte-Lucie-de-Porto-Vecchio[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Sainte-Lucie-de-Porto-Vecchio.
Golfe de Pinarello

Sainte-Lucie-de-Porto-Vecchio (Santa Lucìa di Purtivechju en corse) est situé sur la RT 10 (ex-RN 198), sur la côte est, entre Sari-Solenzara (25 km) et Porto-Vecchio (15 km). La D 168a, à l’est, mène au littoral et au village de Pinarello (3 km). À l’ouest, la D 168 longe une partie de la rivière Cavo et mène au village de Conca (5 km).

Une annexe de la mairie se trouve sur la D 168a en direction de Pinarello. Le hameau possède des boutiques, une supérette d’alimentation, une maison médicale et pharmacie, une station de carburant et une librairie.

Le village offre une multitude de locations de vacances, entre les hôtels, les campings et les locations.

Le hameau de Pinarello (Pinareddu) occupe le fond du golfe de Pinarello. C'est un petit port de pêche et de plaisance qui offre au sud, une magnifique plage de sable blanc que longe une pinède de 10 ha.

Le hameau de Tagliu Rossu est construit à 103 mètres d'altitude en amont de Sainte-Lucie-de-Porto-Vecchio à proximité du Cavo

Autres villages[modifier | modifier le code]

  • Vers l’ouest, le village de Paccionitoli, faisant une escale sur la route de l'Ospédale, témoigne de l'ère préhistorique avec ses nombreux dolmens et grottes aménagées.
  • Vers le nord, enfin, entre Viseo et le Col de Bavella, on peut trouver quelques lieux-dits, longeant la route.

Accès[modifier | modifier le code]

L'agglomération de Sainte-Lucie-de-Porto-Vecchio à la jonction de la RT 10 et la RD 168a, est le centre d'un territoire de type maritime, arrosé par le Cavu. Aucune communication routière n'existe entre ces deux parties de la commune. Pour relier Zonza à Sainte-Lucie, distants de 17 kilomètres à « vol d'oiseau », il faut contourner le massif de Zonza par le sud et passer par la forêt de l'Ospedale, soit un itinéraire montagneux de 48 kilomètres impossible à effectuer en moins d'une heure.

Le village de Zonza est distant, par route, de :

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Le résultat de l'élection présidentielle de 2012 dans cette commune est le suivant[1] :

Candidat Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Eva Joly (EÉLV) 26 2,00
Marine Le Pen (FN) 350 26,96
Nicolas Sarkozy (UMP) 489 37,67 901 69,15
Jean-Luc Mélenchon (FG) 119 9,17
Philippe Poutou (NPA) 14 1,08
Nathalie Arthaud (LO) 2 0,15
Jacques Cheminade (SP) 1 0,08
François Bayrou (MoDem) 93 7,16
Nicolas Dupont-Aignan (DLR) 16 1,23
François Hollande (PS) 188 14,48 402 30,85
Inscrits 1700 100,00 1700 100,00
Abstentions 378 22,24 335 19,71
Votants 1322 77,76 1365 80,29
Blancs et nuls 24 1,82 62 4,54
Exprimés 1298 98,18 1303 95,46

Le résultat de l'élection présidentielle de 2017 dans cette commune est le suivant[2] :

Candidat Premier tour Deuxième tour
% Voix % Voix
Nicolas Dupont-Aignan (DLF) 4,37 64
Marine Le Pen (FN) 29,90 438 51,53 624
Emmanuel Macron (EM) 14,27 209 48,47 587
Benoît Hamon (PS) 2,05 30
Nathalie Arthaud (LO) 0,48 7
Philippe Poutou (NPA) 0,68 10
Jacques Cheminade (SP) 0,14 2
Jean Lassalle (R) 5,80 85
Jean-Luc Mélenchon (LFI) 11,60 170
François Asselineau (UPR) 0,41 6
François Fillon (LR) 30,31 444
Inscrits 2 027 100,00 2 027 100,00
Abstentions 528 26,05 635 31,33
Votants 1 499 73,95 1 392 68,67
Blancs 15 1,00 113 8,12
Nuls 19 1,27 68 4,89
Exprimés 1 465 97,73 1 211 87,00

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1989 2008 Sébastien-Marc Rocca Serra DVD Conseiller général du Canton de Levie (2004-2015)
2008 en cours Henri-Paul Agostini SE Vice-Président de la Communauté de Communes de l'Alta Rocca (2008-2014)
Président de la Société Hippique de Zonza

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[4].

En 2015, la commune comptait 2 675 habitants[Note 1], en augmentation de 14,27 % par rapport à 2010 (France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
407 395 390 480 512 585 723 603 627
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
754 873 909 1 003 1 022 1 270 1 200 1 316 1 511
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
1 718 1 815 1 714 1 670 1 624 1 814 1 613 1 075 727
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013
835 1 214 1 503 1 600 1 802 2 132 2 179 2 226 2 553
2015 - - - - - - - -
2 675 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Histoire[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

Architecture sacrée[modifier | modifier le code]

Église de l'Assomption.

Architecture civile[modifier | modifier le code]

Monument aux Morts
  • Monument aux morts

Tours génoises[modifier | modifier le code]

À proximité de Sainte-Lucie-de-Porto-Vecchio se trouvent sur le littoral les tours de Fautea et de Pinarellu.

Musées[modifier | modifier le code]

Zonza s'est doté récemment d'un Musée de la Résistance en Alta Rocca. Le musée, situé à côté de l'office de tourisme de Zonza, a été inauguré à l'été 2011. Il regroupe toutes les manifestations et actions résistantes de la Seconde Guerre mondiale en Alta Rocca ainsi que leurs principaux acteurs et participants, thème absent, jusqu'alors, de la muséographie corse. Composé de quelques salles et agrémenté de mannequins et de reconstitutions, il est ouvert au public gratuitement.

Personnalités liées[modifier | modifier le code]

Fêtes et loisirs[modifier | modifier le code]

Zonza abrite le plus haut hippodrome d'Europe, en effet, à Viseo (ouvert que l'été), on peut assister et parier sur des courses de chevaux et ce, en admirant le cadre exceptionnel, le tout à presque 1 000 m d'altitude. Zonza abrite la Société hippique de Zonza, présidée par Henry-Paul Agostini.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ministère de l'Intérieur - Corse du Sud (Corse), « Résultats de l'élection présidentielle de 2012 à Zonza » (consulté le 9 janvier 2016)
  2. Ministère de l'Intérieur - Corse-du-Sud (Corse), « Résultats de l'élection présidentielle de 2017 à Zonza » (consulté le 10 octobre 2017)
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. Notice no IA00071677, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. « Noël Giorgi », biographie sur le site de l'Ordre de la Libération

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Dans son album "Français", Michel Sardou rend hommage à cette cité par sa chanson Corsica : « L'éternité, c'est Zonza ».

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :