Herbarium des Remparts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Herbarium des Remparts
Image illustrative de l’article Herbarium des Remparts
Vue générale à l'entrée.
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Subdivision administrative Hauts-de-France
Commune Blason Saint-Valery-sur-Somme.svg Saint-Valery-sur-Somme
Quartier vieille ville
Superficie 0,3 ha
Histoire
Création 1996
Caractéristiques
Type jardin hospitalier, potager, verger et d'agrément
Gestion
Propriétaire association Herbarium
Protection Logo affichant deux demies silhouettes d'arbre Jardin remarquable
Localisation
Coordonnées 50° 11′ 20″ nord, 1° 37′ 50″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Herbarium des Remparts

Géolocalisation sur la carte : Hauts-de-France

(Voir situation sur carte : Hauts-de-France)
Herbarium des Remparts

Géolocalisation sur la carte : Somme

(Voir situation sur carte : Somme)
Herbarium des Remparts

L’Herbarium des Remparts est un jardin associatif ouvert au public, situé à Saint-Valery-sur-Somme sur la Côte picarde, dans le département de la Somme.

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis le XVIe siècle, les religieuses de l’hôpital de Saint-Valery entretenaient un jardin dont le produit servait à l’alimentation des malades. Ce jardin fut abandonné lorsque les religieuses quittèrent l’hôpital en 1964.

En 1995, l’association Herbarium est créée par Nicole Quillot, son objectif est de relancer l'aménagement d'un jardin d’hôpital.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Vue générale, à partir de l'entrée.

Situé dans la ville haute, près des remparts, enclos de murs de galets et de silex, l’Herbarium proprement dit a une superficie de 1 700 m2. Il rassemble plus de mille espèces étiquetées. Le jardin est géré selon les normes du développement durable, sans engrais ni pesticides.

Les parcelles se distribuent en étoile à partir d’un vieux pommier. De petits biotopes ont été créés :

  • mini-dunes,
  • plantes du littoral,
  • fleurs de sous-bois…

On découvre également dans le jardin :

  • des plantes alimentaires,
  • des plantes condimentaires,
  • des plantes médicinales,
  • des plantes tinctoriales comme la guède ou waide en picard.

Ainsi que des arbres fruitiers :

Des arbustes remarquables comme :

Panneau d'informations à l'entrée.

Et des plantes vivaces et annuelles, fleurs de rocaille...

Des expositions temporaires sont organisées régulièrement dans la serre attenante au jardin, dans des thèmes liés à l'environnement.

Le Fruticetum[modifier | modifier le code]

En 2015, au pied des remparts, adjacent au jardin, a été aménagé un fruticetum ; autrement dit, ici un verger, avec sa collection de pommiers, poiriers, cerisiers, vigne, tilleul, cyprès, rosiers, joncs... Cet espace est ouvert aux pensionnaires de la maison de retraite située juste en face[1].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le bonheur est dans le jardin », (consulté le 21 juillet 2017).