Courson-Monteloup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Courson-Monteloup
Courson-Monteloup
L’hôtel de ville.
Blason de Courson-Monteloup
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Essonne
Arrondissement Palaiseau
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Limours
Maire
Mandat
Alain Artoré
2020-2026
Code postal 91680
Code commune 91186
Démographie
Gentilé Montelupins
Population
municipale
573 hab. (2018 en diminution de 5,13 % par rapport à 2013)
Densité 153 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 35′ 35″ nord, 2° 08′ 42″ est
Altitude Min. 72 m
Max. 104 m
Superficie 3,74 km2
Type Commune urbaine
Aire d'attraction Paris
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Dourdan
Législatives Quatrième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Courson-Monteloup
Géolocalisation sur la carte : Essonne
Voir sur la carte topographique de l'Essonne
City locator 14.svg
Courson-Monteloup
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Courson-Monteloup
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Courson-Monteloup
Liens
Site web courson-monteloup.fr

Courson-Monteloup[1] (prononcé [kuʁsɔ̃ mɔ̃ǝlu] Écouter) est une commune française située à trente-deux kilomètres au sud-ouest de Paris dans le département de l'Essonne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Montelupins[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Position de Courson-Monteloup en Essonne.

Courson-Monteloup est située à trente-deux kilomètres au sud-ouest de Paris-Notre-Dame[3], point zéro des routes de France, vingt-deux kilomètres au sud-ouest d'Évry[4], quatorze kilomètres au sud-ouest de Palaiseau[5], huit kilomètres au nord-ouest d'Arpajon[6], dix kilomètres au sud-ouest de Montlhéry[7], treize kilomètres au nord-est de Dourdan[8], dix-neuf kilomètres au nord d'Étampes[9], vingt kilomètres au nord-ouest de La Ferté-Alais[10], vingt-quatre kilomètres à l'ouest de Corbeil-Essonnes[11], trente-deux kilomètres au nord-ouest de Milly-la-Forêt[12].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La Charmoise en limite nord-est de la commune, la Prédecelle en limite ouest.

Relief et géologie[modifier | modifier le code]

Plateau au relief peu marqué, étangs.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La commune est desservie par la ligne 06 de la société de transport Transdev Rambouillet.

Climat[modifier | modifier le code]

Courson-Monteloup, située en Île-de-France, bénéficie d'un climat océanique dégradé.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Courson-Monteloup est une commune urbaine, car elle fait partie des communes denses ou de densité intermédiaire, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[13],[14],[15].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Paris, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire regroupe 1 929 communes[16],[17].

Occupation des sols simplifiée[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune se compose en 2017 de 60,93 % d'espaces agricoles, forestiers et naturels, 32,82 % d'espaces ouverts artificialisés et 6,25 % d'espaces construits artificialisés[18].

Lieux-dits, écarts et quartiers[modifier | modifier le code]

  • Courson, Monteloup, la Roncière, la Gloriette.

Toponymie[modifier | modifier le code]

L'origine du nom de la commune est peu connue, le lieu fut précédemment appelé Cincehours ou Saint-Cheours. Il semblerait qu'il ait porté avant cela le nom de Saint Celse. Le Martyrologe Universel de 1709 mentionne en effet, concernant ce dernier : "Saint Celse, [est dit] Saint Soux [...] dans le Josas au Diocèse de Paris, auquel lieu quelques-unes de ses reliques apportées à Paris, dit Aymoin qui écrivait au Xe siècle, avaient donné le nom. Ce lieu mal écrit Cinq sols par quelques Topographes pour Saint Ceols ou comme dans les vieux titres Saint Cheours s'appelle Launay Courson depuis la fin du XVIIe siècle"[19].

La commune fut créée en 1793 avec le nom de Courson, en 1801, le Bulletin des lois introduit le nom de Courson l'Aunay et en 1882 la commune pris son nom actuel[20].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Politique locale[modifier | modifier le code]

La commune de Courson-Monteloup est rattachée au canton de Dourdan, à l'arrondissement de Palaiseau et à la quatrième circonscription de l'Essonne.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs[21].
Période Identité Étiquette Qualité
2008 En cours Alain Artoré    

Tendances et résultats politiques[modifier | modifier le code]

Élections présidentielles, résultats des deuxièmes tours :

Élections législatives, résultats des deuxièmes tours :

Élections européennes, résultats des deux meilleurs scores :

Élections régionales, résultats des deux meilleurs scores :

Élections cantonales, résultats des deuxièmes tours :

Élections municipales, résultats des deuxièmes tours :

Référendums :

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[36]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[37].

En 2018, la commune comptait 573 habitants[Note 3], en diminution de 5,13 % par rapport à 2013 (Essonne : +3,41 %, France hors Mayotte : +1,78 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
166174162159142156154172134
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
144143145153166161144109125
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
132119123109110114127128132
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
145146209302461586583582608
2017 2018 - - - - - - -
572573-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[20] puis Insee à partir de 2006[38].)
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges en 2009[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Courson-Monteloup en 2009 en pourcentages[39].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
2,2 
75 à 89 ans
3,3 
8,3 
60 à 74 ans
8,2 
31,3 
45 à 59 ans
28,3 
21,2 
30 à 44 ans
21,4 
18,7 
15 à 29 ans
18,8 
18,3 
0 à 14 ans
20,1 
Pyramide des âges en Essonne en 2009 en pourcentages[40].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,3 
90 ans ou +
0,8 
4,4 
75 à 89 ans
6,7 
11,3 
60 à 74 ans
11,9 
19,9 
45 à 59 ans
20,0 
21,9 
30 à 44 ans
21,4 
20,6 
15 à 29 ans
19,2 
21,7 
0 à 14 ans
20,0 

Enseignement[modifier | modifier le code]

Les élèves de Courson-Monteloup sont rattachés à l'académie de Versailles. La commune dispose sur son territoire de l'école primaire Henry-Peyret[41].

Sports[modifier | modifier le code]

Courson Monteloup organise annuellement au mois de novembre la course a pied Les Foulées de Courson avec des distances de un, deux, cinq et douze kilomètres. L'autre activité principale est le vélo avec l'association sportive de Courson-Monteloup (ASCM) qui propose une école de vélo ouverte aux enfants de sept à quatorze ans.

Lieux de culte[modifier | modifier le code]

La paroisse catholique de Courson-Monteloup est rattachée au secteur pastoral de Limours et au diocèse d'Évry-Corbeil-Essonnes. Elle dispose de l'église Saint-Claude[42].

Médias[modifier | modifier le code]

L'hebdomadaire Le Républicain relate les informations locales. La commune est en outre dans le bassin d'émission des chaînes de télévision France 3 Paris Île-de-France Centre, IDF1 et Téléssonne intégré à Télif.

Économie[modifier | modifier le code]

Emplois, revenus et niveau de vie en 2006[modifier | modifier le code]

En 2006, le revenu fiscal médian par ménage était de 25 160 , ce qui plaçait la commune au 400e rang parmi les 30 687 communes de plus de cinquante ménages que compte le pays et au trente-neuvième rang départemental[43].

Répartition des emplois par catégories socioprofessionnelles en 2006.
  Agriculteurs Artisans, commerçants,
chefs d’entreprise
Cadres et professions
intellectuelles supérieures
Professions
intermédiaires
Employés Ouvriers
Courson-Monteloup - - - - - -
Zone d’emploi d’Orsay 0,2 % 3,7 % 36,2 % 26,2 % 21,4 % 12,3 %
Moyenne nationale 2,2 % 6,0 % 15,4 % 24,6 % 28,7 % 23,2 %
Répartition des emplois par secteurs d’activités en 2006.
  Agriculture Industrie Construction Commerce Services aux
entreprises
Services aux
particuliers
Courson-Monteloup - - - - - -
Zone d’emploi d’Orsay 1,0 % 13,4 % 3,8 % 18,1 % 30,5 % 5,4 %
Moyenne nationale 3,5 % 15,2 % 6,4 % 13,3 % 13,3 % 7,6 %
Sources : Insee[44],[45],[46]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine environnemental[modifier | modifier le code]

Le domaine de Courson est labellisé « Jardin remarquable »[47].

Les champs à l'est du territoire et les bois du domaine de Courson ont été recensés au titre des espaces naturels sensibles par le conseil départemental de l'Essonne[48].

Patrimoine architectural[modifier | modifier le code]

Le château de Courson.

Le château de Courson.

Chateau construit au XVIIe, XVIIIe et XIXe siècle, classé aux monuments historiques le et inscrit le [49] et son parc[50].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Courson-Monteloup Blason
De sinople à Saint-Claude d'argent drapé et nimbé d'or, au chef ondé d'azur semé de fleurs de lys aussi d'or, soutenu aussi d'argent.[51].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le patrimoine des communes de l'Essonne - tome 2, Paris, Editions Flohic, , 1053 p. (ISBN 2-84234-126-0), « Courson-Monteloup », p. 525–527

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Courson-Monteloup dans le Code officiel géographique sur le site de l'Insee. Consulté le 31/07/2012.
  2. Gentilé sur le site habitants.fr Consulté le 02/04/2009.
  3. Orthodromie entre Courson-Monteloup et Paris sur le site lion1906.com Consulté le 12/09/2012.
  4. Orthodromie entre Courson-Monteloup et Évry sur le site lion1906.com Consulté le 12/09/2012.
  5. Orthodromie entre Courson-Monteloup et Palaiseau sur le site lion1906.com Consulté le 12/09/2012.
  6. Orthodromie entre Courson-Monteloup et Arpajon sur le site lion1906.com Consulté le 12/09/2012.
  7. Orthodromie entre Courson-Monteloup et Montlhéry sur le site lion1906.com Consulté le 12/09/2012.
  8. Orthodromie entre Courson-Monteloup et Dourdan sur le site lion1906.com Consulté le 12/09/2012.
  9. Orthodromie entre Courson-Monteloup et Étampes sur le site lion1906.com Consulté le 12/09/2012.
  10. Orthodromie entre Courson-Monteloup et La Ferté-Alais sur le site lion1906.com Consulté le 12/09/2012.
  11. Orthodromie entre Courson-Monteloup et Corbeil-Essonnes sur le site lion1906.com Consulté le 12/09/2012.
  12. Orthodromie entre Courson-Monteloup et Milly-la-Forêt sur le site lion1906.com Consulté le 12/09/2012.
  13. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  14. « Commune urbaine - définition », sur le site de l’Insee (consulté le ).
  15. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le ).
  16. « Liste des communes composant l'aire d'attraction de Paris », sur insee.fr (consulté le ).
  17. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le ).
  18. [PDF]« Occupation des sols en 2017 (comparaison avec 2012) », sur cartoviz.iau-idf.fr (consulté en ).
  19. Martyrologe universel, (lire en ligne).
  20. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  21. Liste des maires successifs sur la base de données mairesgenweb.org Consulté le 26/05/2009.
  22. Résultats de l'élection présidentielle 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/07/2009.
  23. Résultats de l'élection présidentielle 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/07/2009.
  24. Résultats de l'élection présidentielle 2012 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 07/05/2012.
  25. Résultats de l'élection législative 2002 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/07/2009.
  26. Résultats de l'élection législative 2007 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/07/2009.
  27. Résultats de l'élection législative 2012 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 21/06/2012.
  28. Résultats de l'élection européenne 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/07/2009.
  29. Résultats de l'élection européenne 2009 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/07/2009.
  30. Résultats de l'élection régionale 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/07/2009.
  31. Résultats de l'élection régionale 2010 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 30/03/2010.
  32. Résultats de l'élection cantonale 2004 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/07/2009.
  33. Résultats de l'élection municipale 2008 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 23/01/2013.
  34. Résultats du référendum 2000 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/07/2009.
  35. Résultats du référendum 2005 sur le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 16/07/2009.
  36. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  37. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  38. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  39. Pyramide des âges à Courson-Monteloup en 2009 sur le site de l'Insee. Consulté le 31/07/2012.
  40. Pyramide des âges de l’Essonne en 2008 sur le site de l’Insee. Consulté le 07/07/2012.
  41. Liste des écoles du département sur le site de l'Inspection académique de l'Essonne. Consulté le 14/09/2010.
  42. Fiche de la paroisse sur le site officiel du diocèse. Consulté le 28/10/2009.
  43. Résumé statistique national sur le site de l’Insee. Consulté le 26/10/2009.
  44. %5CCOM%5CDL_COM91186.pdf Rapport statistique communal sur le site de l'Insee. Consulté le 31/05/2010.
  45. %5CDL_ZE19901143.pdf Rapport statistique de la zone d'emploi d'Orsay sur le site de l'Insee. Consulté le 30/05/2010.
  46. Rapport statistique national sur le site de l'Insee. Consulté le 05/07/2009.
  47. Fiche du domaine de Courson sur le site du comité des parcs et jardins de France. Consulté le 19/11/2012.
  48. Carte des ENS de Courson-Monteloup sur le site du conseil départemental de l'Essonne. Consulté le 10/2021.
  49. « Château de Courson », notice no PA00087876, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 24/02/2010.
  50. « Parc du château du domaine de Courson », notice no IA91000414, base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 24/02/2010.
  51. Blasonnement sur le site de Gaso, la banque du blason. Consulté le 10/09/2009.