Aveyron (département)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aveyron
Blason de Aveyron
Aveyron (département)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Flag of Région Occitanie (symbol only).svg Occitanie
Création du département
Chef-lieu
(Préfecture)
Rodez
Sous-préfectures Millau
Villefranche-de-Rouergue
Président du
conseil départemental
Jean-François Galliard (UDI[1])
Préfète Catherine Sarlandie de la Robertie[2]
Code Insee 12
Code ISO 3166-2 FR-12
Code Eurostat NUTS-3 FR622
Démographie
Gentilé Aveyronnais
Population 279 206 hab. (2017)
Densité 32 hab./km2
Géographie
Superficie 8 735 km2
Subdivisions
Arrondissements 3
Circonscriptions législatives 3
Cantons 23
Intercommunalités 19
Communes 285

L'Aveyron (/a.ve.ʁɔ̃/[Note 1]) est un département français situé dans la région Occitanie, dans le sud-ouest de la France. Il prend le nom de la rivière Aveyron. Il est au centre d'un triangle formé par les villes de Toulouse, Clermont-Ferrand et Montpellier. Ce département reprend approximativement les contours de l'ancienne province du Rouergue. C'est l'un des plus grands départements de France métropolitaine par sa superficie (le cinquième avec 8 735 km2, sixième si l'on tient compte de la Guyane). Les habitants de l’Aveyron sont les Aveyronnais.

Le département fait partie de l'académie de Toulouse et dépend de la cour d'appel de Montpellier. L'Insee et la Poste lui attribuent le code 12. Sa préfecture est Rodez.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été créé en 1790 sur la majeure partie du territoire de l'ancienne province du Rouergue. Ses premiers habitants connus[réf. souhaitée] furent les Rutènes à l'époque gauloise, mais le peuplement est beaucoup plus ancien (premier département de France pour le nombre de dolmens : plus de mille).

En 1808, il est amputé du canton de Saint-Antonin-Noble-Val[3] pour créer le département de Tarn-et-Garonne.

Au la région Midi-Pyrénées, à laquelle appartenait le département, fusionne avec la région Languedoc-Roussillon pour devenir la nouvelle région administrative Occitanie.

Culture[modifier | modifier le code]

Sous-dialecte régional[modifier | modifier le code]

Le dialecte régional parlé dans l'Aveyron est une forme d'occitan languedocien : le rouergat. Face au risque de disparition de celui-ci, plusieurs associations demandent à l'État et aux collectivités une politique linguistique ambitieuse[4].

En rouergat, Aveyron s'écrit :

Politique[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Dolmen de Tiergues, Aveyron, France.

Le département de l'Aveyron se situe dans le Sud du Massif central. Son point le plus haut est le lieu-dit les Cazalets, culminant à 1 463 mètres, sur les monts d'Aubrac. Découpé en plusieurs régions naturelles comme les Grands Causses ou Rougiers, ce département est constitué de hauts plateaux rocheux anciens d'une grande variété géologique. Les rivières Truyère, Lot, Aveyron et Tarn y taillent de profondes vallées.

Climat[modifier | modifier le code]

Enseignement[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

Association Les Plus Beaux Villages de France[modifier | modifier le code]

Dix bourgs de l'Aveyron rentrent dans le classement d'une association loi de 1901 Les Plus Beaux Villages de France :

Autres lieux touristiques[modifier | modifier le code]

Les résidences secondaires[modifier | modifier le code]

Selon le recensement général de la population du 1er janvier 2008, 17,8 % des logements disponibles dans le département étaient des résidences secondaires.

Ce tableau indique les principales communes de l'Aveyron dont les résidences secondaires et occasionnelles dépassent 10 % des logements totaux.

Démographie[modifier | modifier le code]


En 2017, le département comptait 279 206 habitants[Note 2], en augmentation de 1,08 % par rapport à 2012 (France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1791 1801 1806 1821 1826 1831 1836 1841 1846
371 835318 340331 921339 422350 014359 056370 951375 083389 121
1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891
394 183393 890396 025400 070402 474413 826415 075415 826400 467
1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946
389 464382 074377 299369 448332 940328 886323 782314 682307 717
1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011
292 727290 489281 568278 306278 654270 141263 808273 377275 813
2016 2017 - - - - - - -
278 697279 206-------
(Sources : SPLAF - population totale du département depuis sa création jusqu'en 1962[5] − puis base Insee − population sans doubles comptes de 1968 à 2006[6] puis population municipale à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Communes les plus peuplées[modifier | modifier le code]

Liste des 15 communes les plus peuplées du département
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Rodez 12202 Rodez Agglomération 11,18 24 057 (2017) 2 152 modifier les donnéesmodifier les données
Millau 12145 CC de Millau Grands Causses 168,23 22 109 (2017) 131 modifier les donnéesmodifier les données
Onet-le-Château 12176 Rodez Agglomération 40,20 11 881 (2017) 296 modifier les donnéesmodifier les données
Villefranche-de-Rouergue 12300 CC du Grand Villefranchois 45,85 11 867 (2017) 259 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Affrique 12208 CC Saint Affricain, Roquefort, Sept Vallons 110,96 8 089 (2017) 73 modifier les donnéesmodifier les données
Luc-la-Primaube 12133 Rodez Agglomération 26,85 5 969 (2017) 222 modifier les donnéesmodifier les données
Decazeville 12089 CC Decazeville Communauté 13,88 5 360 (2017) 386 modifier les donnéesmodifier les données
Espalion 12096 CC Comtal Lot et Truyère 36,60 4 516 (2017) 123 modifier les donnéesmodifier les données
Capdenac-Gare 12052 CC Grand-Figeac 20,21 4 505 (2017) 223 modifier les donnéesmodifier les données
Sévérac d'Aveyron 12270 CC Des Causses à l'Aubrac 208,70 4 084 (2017) 20 modifier les donnéesmodifier les données
Aubin 12013 CC Decazeville Communauté 27,23 3 761 (2017) 138 modifier les donnéesmodifier les données
Olemps 12174 Rodez Agglomération 12,79 3 403 (2017) 266 modifier les donnéesmodifier les données
Sébazac-Concourès 12264 Rodez Agglomération 25,82 3 253 (2017) 126 modifier les donnéesmodifier les données
Baraqueville 12056 CC Pays Ségali 34,01 3 142 (2017) 92 modifier les donnéesmodifier les données
Druelle Balsac 12090 Rodez Agglomération 14,28 3 143 (2017) 220 modifier les donnéesmodifier les données

Arrondissements[modifier | modifier le code]

Liste des arrondissements du département de l'Aveyron au
Nom Code
Insee
Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Arrondissement de Millau 121 3 467,30 79 559 (2017) 23 modifier les données
Arrondissement de Rodez 122 3 974,40 111 603 (2017) 28 modifier les données
Arrondissement de Villefranche-de-Rouergue 123 1 293,40 88 044 (2017) 68 modifier les données
Aveyron 12 8 735,00 279 206 (2017) 32 modifier les données

Sociétés savantes[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de l'Aveyron

Le blason de l'Aveyron qui reprend celui de la province du Rouergue, se décrit ainsi :

De gueules au léopard lionné d'or.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Prononciation en français standard retranscrite phonémiquement selon la norme API.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Encyclopédie Bonneton, Aveyron, Christine Bonneton, 2005
  • Jean-Michel Cosson, Dictionnaire de l'Aveyron, Loubatières, (ISBN 2-86266-471-5)
  • Daniel Crozes, Le Guide de l'Aveyron, Éditions du Rouergue, (ISBN 2-84156-541-6)
  • Aue/Miche, L'Aveyron (Découvrir), MSM, (ISBN 2-911515-44-7)
  • Dominique Auzias, Jean-Paul Labourdette, Le Petit Futé Aveyron, Collectif, Nouvelles Éditions Université, (ISBN 2-7469-1664-9)
  • Paul Astruc, Les grandes affaires criminelles de l'Aveyron, Éditions De Borée, (ISBN 2-84494-180-X)
  • Christian Bernard, L'Aveyron en fleurs : Inventaire illustré des plantes vasculaires du département de l'Aveyron, Éditions du Rouergue, (ISBN 2-84156-658-7)
  • Francine Claustres, La cuisine aveyronnaise, Sud Ouest, (ISBN 2-87901-257-0)
  • Aveyron : Recettes paysannes, Du Curieux, (ISBN 2-914225-07-5)
  • Fédération française de randonnée pédestre, L'Aveyron à pied, Guide FFRP, (ISBN 2-85699-893-3)
  • Fédération française de la randonnée pédestre, Les plus beaux villages d'Aveyron… à pied : 20 Promenades et randonnées, FFRP, (ISBN 2-7514-0113-9)
  • Hubert Calmette, Les sentiers d'Émilie en Aveyron, Fédération française de randonnée pédestre, (ISBN 2-84182-156-0)
  • Richard André, Romain Pages Éditions, Le Parc Naturel Régional des Grands Causses, Parc naturel Grands Causses, (ISBN 2-84350-194-6)
  • Rémi Soulié, Le vieux Rouergue : Terre d'Aveyron, Paris, (ISBN 2-84621-069-1)
  • Alain Marc, Aveyron, carnet de routes, Éditions du Rouergue, (ISBN 2-84156-610-2)
  • Laurent Millet, Les noms de famille de l'Aveyron, Archives Cult, (ISBN 2-35077-013-3)
  • Laurent Barthe, Du Rouergue à l'Aveyron, Empreinte, (ISBN 2-913319-34-3)
  • Aveyron 1900-1920 Édition De Boree, (ISBN 2-84494-322-5)
  • Jean-Michel Cosson, Stéphane Monnet, L'Aveyron dans la Guerre 1939-1945, Éditions De Boré, (ISBN 2-84494-464-7)
  • Jill Dawson, Béatrice Dunner, L'Enfant sauvage de l'Aveyron, Du Rocher, (ISBN 2-268-05377-6)
  • Jean Itard, Victor de l'Aveyron, Allia, (ISBN 2-904235-78-7)
  • Dagonet/Christian, Regards Sur l'Aveyron, De Borée, (ISBN 2-84494-536-8)
  • Nicole de Bertier, Rencontre en Aveyron, Equinoxe, (ISBN 2-84135-471-7)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]