Château de Sassy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château de Sassy
Image illustrative de l’article Château de Sassy
Château de Sassy (vue générale).
Début construction XVIIIe siècle
Fin construction XIXe siècle
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1932)
Logo affichant deux demies silhouettes d'arbre Jardin remarquable
Coordonnées 48° 39′ 20″ nord, 0° 00′ 03″ est[1]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Normandie
Région Normandie
Département Orne
Commune Saint-Christophe-le-Jajolet
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Sassy
Géolocalisation sur la carte : Orne
(Voir situation sur carte : Orne)
Château de Sassy

Le château de Sassy est une demeure de la seconde moitié du XVIIIe siècle qui se dresse sur le territoire de la commune française de Saint-Christophe-le-Jajolet, dans le département de l'Orne, en région Normandie.

Le château est partiellement protégé aux monuments historiques.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le château est situé sur la commune de Saint-Christophe-le-Jajolet, dans le département français de l'Orne.

Le château présente une particularité géographique : l'extrémité de son aile ouest est traversée par le méridien de Greenwich.

Historique[modifier | modifier le code]

De l'ancien château de Sassy, du XVIIe siècle, il ne reste que les pavillons d'entrée. Au XVIIIe siècle, le château est reconstruit puis une chapelle est édifiée vers la fin du siècle.

En 1850, « le chancelier Pasquier », Étienne Denis, duc Pasquier, qui fut chancelier de France sous Louis-Philippe, achète le domaine qu'il agrandi et transforme intérieurement[2]. Sans postérité, il transmet, lorsqu'il décède, en 1862, son titre ducal et Sassy à son petit-neveu et fils adoptif, Gaston, duc d'Audiffret-Pasquier, dont les descendants directs habitent toujours sur place.

En , la reine d'Angleterre Élisabeth II séjourne au château, lors d'une visite privée en France.

Description[modifier | modifier le code]

Trois étages de terrasses séparent l'imposante demeure du XVIIIe siècle, construite en pierre et brique, et ses parterres. Sur le côté opposé, les bâtiments du château entourent une cour adossée à la forêt.

L'intérieur comporte la riche bibliothèque du chancelier Pasquier, ornée par son portrait en pied, qui, avec son décor, est classée aux monuments historiques depuis le .

Les pièces sont ornées de tapisseries d'Aubusson.

Dans la chapelle, a été installé un retable du XVe siècle provenant de l'abbaye Saint-Bavon, de Gand.

Ancienne horloge Wagner[modifier | modifier le code]

L'ancienne horloge Wagner a été vendue en 2015 à un antiquaire.

Parc et jardins[modifier | modifier le code]

Le beau jardin à la française constitué de parterres en broderie a été aménagé en 1920[3].

Dans le parc, la ferme de la Hatrie, dite ferme du Mesnil, possède un pigeonnier qui a été inscrit aux monuments historiques.

Protection aux monuments historiques[modifier | modifier le code]

Au titre des monuments historiques[4] :

  • le château est inscrit par arrêté du  ;
  • le jardin à la française avec son orangerie et les terrasses avec leurs escaliers sont classées par arrêté du  ;
  • les façades et toitures des deux pavillons du XVIIe siècle à l'entrée de la cour d'honneur ; les façades et toitures du pavillon de la bibliothèque du chancelier Pasquier prolongeant le corps central du château au sud ; les façades et toitures des communs prolongeant le corps central du château au nord et en retour à l'ouest ; la chapelle ainsi que les façades et toitures des écuries sont inscrits par arrêté du  ;
  • la bibliothèque du château avec son décor intérieur est classée par arrêté du  ;
  • le pigeonnier de la Ferme de la Hatrie dite Ferme du Mesnil, en totalité est inscrit par arrêté du .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées vérifiées sur Géoportail et Google Maps
  2. Philippe Seydoux (photogr. Serge Chirol), La Normandie des châteaux et des manoirs, Strasbourg, Éditions du Chêne, coll. « Châteaux & Manoirs », , 232 p. (ISBN 978-2851087737), p. 222.
  3. « Notice n°IA61002764 », sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  4. « Domaine du château de Sassy », sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Ressource relative à l'architectureVoir et modifier les données sur Wikidata :