Chemillé-en-Anjou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Chemillé ou Chemillé-Melay.
Chemillé-en-Anjou
L'église Notre-Dame à Chemillé-Melay.
L'église Notre-Dame à Chemillé-Melay.
Image illustrative de l'article Chemillé-en-Anjou
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Arrondissement Cholet
Canton Chemillé-Melay
Intercommunalité Mauges Communauté
Maire
Mandat
Christophe Dilé
2016-2020
Code postal 49120, 49310, 49670 et 49750
Code commune 49092
Démographie
Gentilé Chemillois
Population
municipale
21 368 hab. (2014)
Densité 66 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 12′ 36″ nord, 0° 43′ 43″ ouest
Superficie 323,98 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

Voir sur la carte administrative de Maine-et-Loire
City locator 14.svg
Chemillé-en-Anjou

Géolocalisation sur la carte : Maine-et-Loire

Voir sur la carte topographique de Maine-et-Loire
City locator 14.svg
Chemillé-en-Anjou

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chemillé-en-Anjou

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chemillé-en-Anjou
Liens
Site web http://www.chemille-en-anjou.fr/

Chemillé-en-Anjou est une commune française située dans le département de Maine-et-Loire, en région Pays-de-la-Loire, créée le [1]. Elle est issue de la fusion des communes de la communauté de communes de la région de Chemillé. Son chef-lieu est fixé à Chemillé-Melay.

Géographie[modifier | modifier le code]

 Carte topographique de la commune de Chemillé-en-Anjou
Carte topographique de la commune de Chemillé-en-Anjou

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Chemillé-en-Anjou
Mauges-sur-Loire
Montrevault-sur-Èvre
Chaudefonds-sur-Layon Val-du-Layon
Beaulieu-sur-Layon
Beaupréau-en-Mauges Chemillé-en-Anjou Bellevigne-en-Layon
Trémentines Vezins Montilliers
Lys-Haut-Layon
Coron

Avec environ 324 km2, Chemillé-en-Anjou est la quatrième commune la plus étendue de France métropolitaine.

Le chef-lieu de la commune nouvelle, Chemillé, se situe au sud-ouest du département de Maine-et-Loire.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune nouvelle de Chemillé-en-Anjou naît de la fusion des 12 communes de la communauté de communes de la région de Chemillé, à savoir Chanzeaux, La Chapelle-Rousselin, Chemillé-Melay (constitué de Chemillé et Melay), Cossé-d'Anjou, La Jumellière, Neuvy-en-Mauges, Sainte-Christine, Saint-Georges-des-Gardes, Saint-Lézin, La Salle-de-Vihiers, La Tourlandry et Valanjou[1].

À sa création, la commune est intégrée à l'arrondissement de Cholet. Les communes de Chanzeaux et Valanjou faisaient auparavant partie de l'arrondissement d'Angers et la commune de La Salle-de-Vihiers faisait partie de l'arrondissement de Saumur, ce qui a nécessité des modifications des limites d'arrondissements[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Jusqu'au prochain renouvellement des conseils municipaux (2020), la commune nouvelle est administrée par un conseil municipal constitué de l'ensemble des membres des conseils municipaux des anciennes communes[1].

La commune est constitué de treize communes déléguées : Chanzeaux, La Chapelle-Rousselin, Cossé-d'Anjou, La Jumellière, Neuvy-en-Mauges, Sainte-Christine, Saint-Georges-des-Gardes, Saint-Lézin, La Salle-de-Vihiers, La Tourlandry et Valanjou, ainsi que Chemillé et Melay maintenues dans leur nom et limites territoriales[1].

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
en cours Christophe Dilé[3] DVD ancien président de la C.C. de la région de Chemillé
Les données manquantes sont à compléter.

Communes déléguées[modifier | modifier le code]

Liste des communes déléguées de Chemillé-en-Anjou
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Chemillé
(siège)
49092 CC de la Région de Chemillé 49,20 8 822 (2013) 179
Chanzeaux 49071 CC de la Région de Chemillé 31,47 1 177 (2013) 37
La Chapelle-Rousselin 49074 CC de la Région de Chemillé 12,54 778 (2013) 62
Cossé-d'Anjou 49111 CC de la Région de Chemillé 13,29 430 (2013) 32
La Jumellière 49169 CC de la Région de Chemillé 29,09 1 419 (2013) 49
Melay 49199 CC de la Région de Chemillé 22,70 1 608 (2010) 71
Neuvy-en-Mauges 49225 CC de la Région de Chemillé 18,13 802 (2013) 44
Sainte-Christine 49268 CC de la Région de Chemillé 9,52 813 (2013) 85
Saint-Georges-des-Gardes 49281 CC de la Région de Chemillé 32,49 1 616 (2013) 50
Saint-Lézin 49300 CC de la Région de Chemillé 13,08 777 (2013) 59
La Salle-de-Vihiers 49325 CC de la Région de Chemillé 17,27 1 036 (2013) 60
La Tourlandry 49351 CC de la Région de Chemillé 19,34 1 344 (2013) 69
Valanjou 49153 CC de la Région de Chemillé 55,86 2 290 (2013) 41

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 2014. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de plus de 10 000 habitants les recensements ont lieu chaque année à la suite d'une enquête par sondage auprès d'un échantillon d'adresses représentant 8 % de leurs logements, contrairement aux autres communes qui ont un recensement réel tous les cinq ans[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 21 368 habitants.

           Évolution de la population  [modifier]
2014
21 368
Population municipale [6].
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999 puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Préfecture de Maine-et-Loire, « Recueil des actes administratifs du 30 septembre 2015 », (consulté le 30 novembre 2015), Arrêté DRCL/BCL/2015-58 du 24 septembre 2015 portant création de la commune nouvelle de Chemillé-en-Anjou .
  2. Préfecture de Maine-et-Loire, « Recueil des actes administratifs du 15 décembre 2015 », (consulté le 15 décembre 2015), Arrêté 2015/SGAR/319 du 14 décembre 2015 portant modification des limites territoriales des arrondissements.
  3. Mauges Les communes nouvelles ont élu leur maire, Courrier de l'Ouest, 16 décembre 2015 (consulté le 16 décembre 2015)
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2009 .
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années [ 2012]