Bosmont-sur-Serre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bosmont-sur-Serre
Église de Bosmont-sur-Serre
Église de Bosmont-sur-Serre
Blason de Bosmont-sur-Serre
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Hauts-de-France
Département Aisne
Arrondissement Laon
Canton Marle
Intercommunalité Pays de la Serre
Maire
Mandat
Amélie Loiseau
2014-2020
Code postal 02250
Code commune 02101
Démographie
Population
municipale
201 hab. (2014 en diminution de 2,43 % par rapport à 2009)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 43′ 57″ nord, 3° 51′ 37″ est
Altitude 85 m
Min. 87 m
Max. 172 m
Superficie 9,68 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte administrative de l'Aisne
City locator 14.svg
Bosmont-sur-Serre

Géolocalisation sur la carte : Aisne

Voir sur la carte topographique de l'Aisne
City locator 14.svg
Bosmont-sur-Serre

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Bosmont-sur-Serre

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Bosmont-sur-Serre

Bosmont-sur-Serre est une commune française, située dans le département de l'Aisne en région Hauts-de-France.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Coupé : au 1) d'argent à la croix engrêlée d'azur chargé de cinq fleurs de lys d'or, au 2) d'azur au mont d'argent chargé d'une rencontre de bœuf de sable accorné d'or et langué de gueules.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
Dans les années 1930   Humbert La Tour du Pin
Chambly de la Charce
(1869-1951)
  Ancien officier
mars 2001 mars 2008 Jacky Mangelinck    
mars 2008[1] 2014 Gérard Pennes    
2014[2] en cours
(au 12 mai 2014)
Amélie Loiseau SE  

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4].

En 2014, la commune comptait 201 habitants[Note 1], en diminution de 2,43 % par rapport à 2009 (Aisne : -0,02 %).

          Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
335 405 458 494 749 473 477 483 485
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
436 425 406 385 400 356 338 354 360
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
345 320 314 342 311 324 309 280 272
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
309 313 270 251 197 190 206 207 201
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Eglise Saint-Rémi
  • Ancien abri allemand dit du Kaiser : bunker enfoncé de trois mètres dans le sol, aujourd'hui couvert par la végétation, dans lequel Guillaume II est venu superviser les opérations militaires de la Première Guerre mondiale. Classé depuis 1921.
Article détaillé : Abri du Kaiser.
  • L'Ïle aux quatre pigeonniers : parc privé de 15 ha ouvert à la visite qui réunit un potager redessiné en 2000, des volières abritant des dindons, des faisans dorés et argentés, vingt-quatre carrés plantés de fleurs et d'agrément : euphorbes, gauras, anémones, iris, une roseraie avec plus de 100 variétés, un verger avec cerisiers, abricotiers, cassissiers et groseilliers, des arbustes taillés en topiaire et quatre pigeonniers.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2017, millésimée 2014, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2016, date de référence statistique : .

Références[modifier | modifier le code]

  1. Préfecture de l'Aisne consulté le 7 juillet 2008
  2. « Liste des maires de l'Aisne » [xls], Préfecture de l'Aisne, (consulté le 26 juillet 2014)
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013 et 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]