Château de Campagne (Dordogne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Château de Campagne.

Château de Campagne
Image illustrative de l’article Château de Campagne (Dordogne)
Le château de Campagne, vu du nord-est.
Début construction XVe siècle
Fin construction XVIIIe siècle
Propriétaire actuel Département de la Dordogne
Protection  Inscrit MH (2001)
Coordonnées 44° 54′ 30″ nord, 0° 58′ 05″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Périgord
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Commune Campagne
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château de Campagne
Géolocalisation sur la carte : Dordogne
(Voir situation sur carte : Dordogne)
Château de Campagne

Le château de Campagne est situé sur la commune de Campagne dans le département français de la Dordogne.

Il fait l'objet d'une protection au titre des monuments historiques.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le château et la falaise de Campagne, vus du sud-ouest.

Le château de Campagne est situé dans le département de la Dordogne, en Périgord noir, en bordure nord du village de Campagne, à l'angle des routes départementales 35 et 706. À 100 mètres de son emplacement se situe l'église Saint-Jean-Baptiste[1] du XIIe siècle[2].

En vallée de la Vézère, au pied de la falaise de Campagne qui le domine de près de 150 mètres, le château est partiellement entouré d'une douve et placé au milieu d'un parc, ouvert au public[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le château est connu depuis le XIIe siècle[4]. C'est une possession des archevêques de Bordeaux dont Jean de Beaufort s'empare en 1405 pour le remettre aux Anglais[5]. Les Français le récupèrent en 1432[5] et il est rasé sur ordre du roi Charles VII[6].

L'édifice actuel, bâti aux XVe, XVIIe et XVIIIe siècles[5], a fait l'objet de restaurations au XIXe siècle[4], puis de 2008 à 2014.

En 1970, l'État reçoit le château en legs de la part du dernier marquis de Campagne[5].

Il est intégralement inscrit au titre des monuments historiques le 5 avril 2001, avec ses dépendances, son parc et ses clôtures.

Depuis 2007, il est la propriété du département de la Dordogne[4] qui y a installé les services administratifs du Pôle international de la Préhistoire (PIP)[7].

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Abbé Carles, Dictionnaire des paroisses du Périgord, éditions du Roc de Bourzac, Bayac, 2004, (réédition à l'identique de celle de 1884 : Les titulaires et patrons du diocèse de Périgueux et de Sarlat), (ISBN 2-87624-125-0), p. 100.
  2. « Eglise », notice no PA00082428, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 15 octobre 2014.
  3. Jessica Guglielmi, Le parc du château ouvert au public, Sud Ouest édition Périgueux du 30 septembre 2014, p. 22.
  4. a b et c « Château de Campagne », notice no PA00082427, base Mérimée, ministère français de la Culture, consultée le 15 octobre 2014.
  5. a b c et d Guy Penaud, Dictionnaire des châteaux du Périgord, éditions Sud Ouest, 1996, (ISBN 2-87901-221-X), p. 60.
  6. Jean-Luc Aubarbier, Michel Binet, Guy Mandon, Nouveau guide du Périgord-Quercy, Ouest-France, 1987, (ISBN 2-85882-842-3), p. 111.
  7. Le château de Campagne (24) réhabilité en juin sur Sud Ouest du 25 février 2013, consulté le 15 octobre 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :