Cambremer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cambremer
Cambremer
Château les Bruyères.
Blason de Cambremer
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Lisieux
Canton Mézidon-Canon
Intercommunalité Communauté d'agglomération Lisieux Normandie
Maire
Mandat
Annick Sevestre
2014-2020
Code postal 14340
Code commune 14126
Démographie
Population
municipale
1 167 hab. (2016 en augmentation de 4,01 % par rapport à 2011)
Densité 50 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 09′ 10″ nord, 0° 02′ 54″ est
Altitude Min. 34 m
Max. 162 m
Superficie 23,57 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Cambremer

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Cambremer

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cambremer

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cambremer
Liens
Site web www.cambremer.fr

Cambremer est une commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 1 167 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Cambremer se situe au cœur du pays d'Auge, entre Lisieux et Caen.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de localité la forme latinisée de Cambrimaro au VIIe siècle[1] autrement Cambrimarum en 690[2], Cambremer en 1035 et en 1037, Cambremerium en 1175[2],[3].

Albert Dauzat a considéré qu'il s'agissait d'un composé scandinave : kambr « dos de terrain » et mara « mare » (comprendre marr, mot masculin). Cet explication reprise plus récemment[4] n'est pas pertinente puisque le toponyme, à moins d'une erreur de datation de la forme la plus ancienne, est bien antérieur à l'ère viking[3]. En outre, le mot mare est toujours donné sous la forme mara dans les attestations anciennes des noms en -mare. C'est la raison pour laquelle René Lepelley considère ce toponyme comme obscur[1].

Le second élément -mer représente possiblement le germanique *mari « lac, étang, mare, petite étendue d’eau », ici d'origine francique ou saxonne (cf. vieil anglais meri « lac, mare », maintenant dans des noms de lieu -mere). Il est assez commun dans le Nord de la France (voir étang de Mortemer ou lac de Longemer). Pour expliquer le premier élément, Ernest Nègre sans trop de conviction, opte pour l'anthroponyme germanique Gamaro[3].

Enfin, après avoir fait le point sur les diverses hypothèses, Dominique Fournier propose un étymon gallo-roman *CAM(B)ARIMARE « la mare / l'étang / le marais (?) de Camarus / Cambarus / Camarius / Cambarius », ces derniers représentant des noms d'hommes gallo-romains, d'origine tantôt latine, tantôt gauloise, et entre lesquels il n'est pas possible de décider (les plus anciennes attestations n'étant pas assez claires)[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1973, la commune de Grandouet, dans le canton de Cambremer, ainsi que celles de Saint-Aubin-sur-Algot et Saint-Pair-du-Mont, dans le canton de Mézidon-Canon, sont incorporées à Cambremer[6].

Le , Saint-Laurent-du-Mont intègre la commune[7] créée sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du de réforme des collectivités territoriales. Il n'est pas institué de communes déléguées et, l'ancienne commune de Cambremer étant le chef-lieu de la commune nouvelle, la commune de Saint-Laurent-du-Mont est absorbée par Cambremer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
v. 1850 ? M Thiron[8]    
         
1999 mars 2008 Michel Guillot DVD  
mars 2008   Christian Bosshard   Ingénieur
mars 2014[9] En cours Annick Sevestre    
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et deux adjoints[9]. Trois de ces conseillers sont maires délégués des communes associées (Grandouet, Saint-Aubin-sur-Algot et Saint-Pair-du-Mont).

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[10]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[11].

En 2016, la commune comptait 1 167 habitants[Note 2], en augmentation de 4,01 % par rapport à 2011 (Calvados : +1,23 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0941 2001 3341 1811 2521 3231 2481 2251 226
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1591 1391 1231 0041 0009809471 008949
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
938894891813791814819819812
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
8427669369151 0061 0921 0961 1141 166
2016 - - - - - - - -
1 167--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2006[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

La commune de Cambremer est au cœur d'un territoire essentiellement agricole. La production laitière, l'exploitation des vergers et la production cidricole traditionnelle — cidres AOC, pommeau de Normandie AOC et calvados AOC — sont prépondérantes dans l'économie du territoire. La commune accueille chaque année début mai le concours des producteurs du Cru de Cambremer. Ce concours distingue les meilleures productions cidricoles régionales à travers un palmarès reconnu par le secteur professionnel. Début mai, la commune accueille le festival des AOC de Cambremer.

La commune est implantée sur la route du cidre, dans un cadre de bocage traditionnel. Elle accueille une activité touristique importante en saison estivale avec de nombreuses chambres d'hôtes jouxtant des lieux de visite et de randonnée. Le bourg du village compte quelques commerces dont une épicerie fine[14] spécialisée dans la vente de produits du terroir normand. L'été, tous les dimanches matin, un marché à l'ancienne permet la vente de la production locale fermière et artisanale.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Proust a repris ce nom pour le donner à des personnages de À la recherche du temps perdu, citons par exemple ce petit dialogue cruellement humoristique :

« Enfin ces Cambremer ont un nom bien étonnant. Il finit juste à temps, mais il finit mal ! dit-elle en riant.
— Il ne commence pas mieux, répondit Swann.
— En effet cette double abréviation !...
— C'est quelqu'un de très en colère et de très convenable qui n'a pas osé aller jusqu'au bout du premier mot.
— Mais puisqu'il ne devait pas pouvoir s'empêcher de commencer le second, il aurait mieux fait d'achever le premier pour en finir une bonne fois. »

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Cambremer

Les armes de la commune de Cambremer se blasonnent ainsi :
De gueules à l’aigle bicéphale éployée d'or.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Le Festival des produits d'AOC de Normandie[modifier | modifier le code]

Le Festival des produits d'appellation d'origine contrôlée de Normandie a lieu chaque année sur deux jours, fin avril/début mai. Il s'agit d'un rassemblement des producteurs régionaux de produits AOC avec dégustation de produits (calvados, cidre, fromages, pains bio, poiré, pommeau, saucissons, etc.).

La fête Saint-Denis[modifier | modifier le code]

La fête Saint-Denis a lieu chaque année, le deuxième week-end du mois d'octobre. Durant deux jours, le village accueille la dernière épreuve de la coupe de Normandie, qualificative pour la coupe de France des « caisses à savons » (voitures à pédales dévalant les côtes). Autour de la course sont organisées plusieurs manifestations : fête foraine, retraite au flambeau, brocante, feu d'artifice, soirée loto

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2016.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  • Altitudes, coordonnées, superficie : IGN[23].
  1. a et b René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de commune de la Normandie, Caen, éditions Charles Corlet, Presses universitaires de Caen, 1996, p. 84b.
  2. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieu en France, Paris, Librairie Guénégaud, (ISBN 2-85023-076-6), p. 135b
  3. a b et c Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, volume 2, n° 17394, p. 968 (ISBN 2600001336) (lire en ligne) [1]
  4. Jacques Cellard, Éric Vial, Trésors des noms de famille, des noms de villes et de villages, 2017 (ISBN 241001223X).
  5. Dominique Fournier, Les noms de lieux de l’ancien canton de Cambremer : communes, anciennes paroisses, principaux cours d’eau, Éditions des Mortes-Terres, 2015, p. 37-40.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Cambremer », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 30 décembre 2009)
  7. « Recueil des actes administratifs du 25 septembre 2018 » [PDF], sur le site de la préfecture du Calvados (consulté le 3 janvier 2019).
  8. Annuaire du Calvados, année 1850, p.365
  9. a et b « Cambremer (14340) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 24 mai 2014)
  10. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  11. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  14. Site de l'Épicerie Produits Normandie
  15. Notice no PA00111204, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  16. Notice no PA00111205, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  17. Notice no IM14004395.
  18. Notice no PA00111207, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  19. Notice no PA00111206, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  20. « Simone Veil n'ira plus revoir sa Normandie », Ouest-France,‎ (lire en ligne, consulté le 8 juillet 2017).
  21. [2].
  22. « Simone Veil, habituée de Cambremer, est décédée », sur lepaysdauge.fr, Le Pays d'Auge (consulté le 3 juillet 2017).
  23. « Cambremer sur le site de l'Institut géographique national » (archive Wikiwix)

Liens externes[modifier | modifier le code]