Jardin japonais de Toulouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jardin japonais de Compans-Cafarelli

Le jardin japonais de Toulouse est un parc classé jardin remarquable de France se situant au nord du centre-ville de Toulouse en France, dans le quartier de Compans Cafarelli. Ce jardin a été créé en 1981 pour répondre au souhait de Pierre Baudis durant son mandat à la mairie de Toulouse. Il avait apprécié ce type de jardin au cours de voyages, en particulier celui de Dublin.

Description[modifier | modifier le code]

Ce parc clos de 7 000 m² fait partie d'un espace vert de 10 hectares en plein cœur du quartier récent de Compans-Caffarelli. Assez rare dans une ville méridionale telle que Toulouse, ce jardin propose des variétés botaniques de l'extrême-orient. Conçu par le bureau d'étude du service des jardins et des espaces verts comme un lieu de méditation, on y trouve un jardin minéral, un pont en bois rouge typiquement japonais reliant un îlot qui représente allégoriquement le paradis. Il s'inspire des jardins créés à Kyoto entre le XIVe siècle et XVIe siècle, correspondant aux époques de Muromachi et d'Edo. Il est isolé du reste du parc grâce à des rideaux de verdure et une colline offrant une certaine intimité. Le jardin est composé d'un jardin sec avec une île Grue, une île Tortue et neuf rochers, d'un lac, d'un pavillon de thé, et d'un jardin planté composé d'une cascade sèche, des pas japonais, une lanternes, un pont rouge, une île du Paradis, un mont Fuji et les pierres des trois saints.

On y trouve également un buste de maître Taisen Deshimaru, qui a fondé de nombreux dojos zen en France dans les années 1970.

Vue du Jardin Japonais de Toulouse, France. Juin 2013

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 1993, le jardin a reçu le grand prix national de fleurissement.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]