Fléville-devant-Nancy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fléville (homonymie) et Nancy (homonymie).
Fléville-devant-Nancy
La campagne à Fléville.
La campagne à Fléville.
Blason de Fléville-devant-Nancy
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Nancy
Canton Jarville-la-Malgrange
Intercommunalité Communauté urbaine du Grand Nancy
Maire
Mandat
Alain Boulanger
2014-2020
Code postal 54710
Code commune 54197
Démographie
Gentilé Flévillois; Flevilloise
Population
municipale
2 347 hab. (2012)
Densité 317 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 37′ 33″ N 6° 12′ 15″ E / 48.6258, 6.204248° 37′ 33″ Nord 6° 12′ 15″ Est / 48.6258, 6.2042
Altitude Min. 206 m – Max. 281 m
Superficie 7,40 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fléville-devant-Nancy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fléville-devant-Nancy
Liens
Site web [1]

Fléville-devant-Nancy est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle en région Lorraine. La ville fait partie de la communauté urbaine du Grand Nancy. Ses habitants sont appelés les Flévillois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Fléville se situe au sud de Nancy, à une dizaine de kilomètres du centre urbain. Malgré cette proximité, la commune a su garder un aspect rural et un environnement agricole. Fléville s'étend sur 7,4 km².

La ville se partage en plusieurs quartiers. Le village est le centre ville et se situe autour du château, les hauts de Fléville se situant eux au sud de la ville, l'orée du bois, à l'écart de la ville, est à deux kilomètre au nord, en bordure de la ville voisine, Heillecourt.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Fléville-devant-Nancy est voisine des communes de Heillecourt, Houdemont, Ludres, Ville-en-vermois et Laneuveville-devant-Nancy.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies de communication[modifier | modifier le code]

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Fléville est reliée au Grand Nancy grâce aux lignes du service de transport de l'agglomération nancéienne appelé Réseau Stan :

  • 11 : Nancy Centre de Congrès Prouvé - Fléville - Fléville Dynapôle (env. 17,4 Km - 32 arrêts)
  • D : Fléville l'Orée du Bois - Ludres Jacques Monod (Stanplus - Établissement scolaire)
  • M : Jarville Sion - Fléville (Stanplus - Établissement scolaire)
  • S : Villers Lycée Stanislas - Fléville (Stanplus - Établissement scolaire)

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Présence gallo-romaine.

La ville s'est organisée autour du château médiéval aujourd'hui devenu un magnifique château de style Renaissance.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1965 1977 Thierry de Lambel    
1977 1989 Jean Le Brasseur    
2001 mars 2008 Jean-Marie Girard    
mars 2008 en cours
(au 16 avril 2014)
Alain Boulanger   Vice-président du Grand Nancy

Situation administrative[modifier | modifier le code]

Fléville devant Nancy fait partit, depuis la réorganisation de 2014, du canton de Jarville la Malgrange. Avant cela, la ville faisait partit du canton de Tomblaine.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Allemagne Armsheim (Allemagne) depuis 1988.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la commune comptait 2 347 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
320 316 344 340 356 354 321 325 353
1856 1861 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
359 359 338 305 418 365 370 364 322
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
304 301 253 249 250 255 271 310 346
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 2012 -
323 1 578 2 009 2 751 2 624 2 441 2 390 2 347 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[1] puis Insee à partir de 2004[2].)
Histogramme de l'évolution démographique


Enseignement[modifier | modifier le code]

Le village dispose d'une école maternelle et d'une école primaire Jules-Renard situées toutes deux dans le centre ville.

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

  • La fête de l’Œuf, ( mois de mai ) grand événement se déroulant une année sur deux. Durant ce mois, la ville ne se nomme pas Fléville, mais Floeufville.
  • La chasse aux œufs de Pâques (mois d'avril) est un événement réservé aux enfants de la ville qui se passe dans le parc du château de Fléville.
  • La Saint-Nicolas (mois de décembre). Fléville est une étape du passage du saint patron dans toutes les villes de l'agglomération de Nancy, avec un feux d'artifices tiré dans la cour du château de Fléville.

Sports[modifier | modifier le code]

  • Complexe sportif (football, tennis, ministade).
  • Salle Jean-Michel-Moreau (multisports).

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifices civils[modifier | modifier le code]

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pancrace XIXe siècle.
  • chapelle du quartier de l'Orée du bois XXe siècle.
  • Oratoire de sainte Anne

Équipements culturels[modifier | modifier le code]

  • Salle Jules-Renard (restauration scolaire et salle des fêtes).
  • Maison des associations.
  • Maison de la vie.
  • Salle des fêtes.
  • Chemin de Saint- Anne.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Adopté pour blason communal, l'écu de la famille de Fléville est de vair plein (une fourrure stylisée).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Poull, Fléville : son histoire et ses seigneurs, XIIIe s. - XIXe s. : histoire détaillée de cette demeure et de ses possesseurs, les Fléville, les Lutzelbourg et les Beauvau, Rupt-sur-Moselle, 1988, 143 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et aux années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  2. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2008, 2012.